Anne Vallery-Radot = Rubriques

Anne Vallery-Radot = Rubriques

DARK , LA SÉRIE NOIRE GERMANIQUE

 

Capture d’écran 2018-01-19 à 21.58.57.png

 

 

 

 

 

 

 

 

La mise en scène de Baran bo Odar, hyper travaillée, est riche en clairs-obscurs, en compositions symboliques, en images poétiques et en plans millimétrés. « La structure narrative de la série, pleine de parallèles spatiaux et temporels, appelait la symétrie, analyse Baran bo Odar. Stanley Kubrick m’a beaucoup inspiré dans sa façon de placer son sujet au centre du cadre, pour capter l’intention du spectateur, pour l’aspirer dans l’image, quelle que soit sa complexité. » 

Il faut accepter de dépasser une introduction qui semble banale, oublier ses a-priori (non, les séries allemandes ne se limitent pas à Derrick et Rex, chien flic) et se laisser envahir par l’atmosphère dépressive de Dark. En avançant à l’aveugle comme Thésée guidé par le fil d’Ariane – une référence directe –, on découvre une série émouvante, surprenante et de plus en plus captivante.

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-19 à 21.58.41.png

 

 

2019 : quatre familles, traumatisées par la disparition d’un enfant de douze ans en pleine forêt, tentent de résoudre les mystères qui entourent Winden, une ville de fiction. L'histoire recommence tous les 33 ans.

 

l’étape charnière de 1986 corresponde à la catastrophe de Tchernobyl. L’Allemagne a été à la pointe des préoccupations environnementales. «Nous étions enfants et nous avons réalisé pour la première fois que l’apocalypse était possible. Nos parents nous disaient de ne surtout pas jouer dehors et d’éviter la pluie»,

 

 «Il aurait été impossible d’entremêler trois chronologies différentes sans un minimum de méthode. On a donc lu sur Einstein, sur la théorie de la relativité, sur Stephen Hawkins et sur les trous noirs» révèle Jantje Friese.

 

  

 générique à Kaléidoscope  EXTRA ordinaire ,

vraiment bien conçu en perpétuel parallèle 

 

Capture d’écran 2018-01-19 à 22.46.21.png

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-19 à 22.04.07.png

 

 

 


Capture d’écran 2018-01-19 à 22.04.11.png

 

 

 

Dark se déroule dans l’Allemagne de 2019. La commune de Winden se réveille avec effroi, lorsqu’elle apprend la disparition en forêt de Mikkel. Le gamin de 12 ans, fan absolu d’Houdini, accompagnait son frère aîné et ses camarades de lycée dans une sortie nocturne illicite. Le drame met à jour les doubles vies et relations fracturées entre quatre familles. Ses dix épisodes addictifs reposent sur un étonnant mélange entre Premier contact (le temps est-il linéaire?) et Stranger Things pour l’ambiance étouffante des petites villes, son parfum années 80.

 

Capture d’écran 2018-01-19 à 21.59.10.png

 


Capture d’écran 2018-01-19 à 22.03.47.png

 

 

Capture d’écran 2018-01-19 à 21.58.49.png

 

 

 

 

 

La question n'est pas "ou ?" mais "Quand ?" , le ton est donné nous sommes dans un univers spacio temporel  ,ce concept, ou du moins son nom, est souvent utilisé dans les dialogues et scénarios de romans ou films de science-fiction, par exemple "Interstellar" de Christopher Nolan, "les 4400" de Scott Peters ou encore "Stanger things" des frères Matt et Ross Duffer, illustré par les notions de « vortex spatio-temporel »,« univers parallèle »,boucle spatio-temporelle, etc. 

C'est extrêmement difficile à concevoir, contrairement à la notion d'espace ou de temps, la notion d'espace-temps a globalement du mal à s’ancrer entant que réalité physique dans la culture générale et l’inconscient collectif.Le temps et l'espace ont toujours tendance à être dissociés et le temps à être perçu uniquement comme un concept qui n'a pas de réalité physique contrairement à l'espace.

 

 Influence d'une masse , ici la terre , sur l'espace temps  

 

Capture d’écran 2018-01-19 à 23.31.22.png

 

 

 Toujours est-il que dans cette série des petits garçons disparaissent ,un vieil homme s'échappe régulièrement d'un asile et répète qu'il doit stopper Noah , qu'il faut que ça s'arrête ; des oiseaux morts tombent du ciel ; des moutons meurent de crise cardiaques et leurs tympans sont crevés; on parle de Tchernobyl , l'accident nucléaire du 26 avril 1986 dans la centrale Lénine en république socialiste d'Ukraine (URSS) .Un homme en ciré noir à capuche se ballade dans les bois .

<< Le début est la fin et la fin est le début" doit -t-on comprendre que <<la vie est la mort et la mort est la vie>> ??Le passé serait-il influencé par le futur comme dans "L'Armée des 12 singes " ??? le paradoxe de l'oeuf ou la poule , tout est entremêlé et interconnecté , ce tout relié par une fil d'ariane rouge comme dans la série Touch de Tim Kring. 

Ou vont ceux qui tombent dans le trou noir (la mort ?) et quand ??

Einstein aurait omit une dimension car, ici , dans celle qui nous intéresse le trou de verre ne relie pas deux mais trois dimensions , il n'y a pas seulement le haut et le bas mais aussi le centre ; le passé , le présent et le futur ; l'entrée est un trou blanc et la sortie un trou noir .

Le chiffre 33 revient souvent ; tous les 33 ans la lune se synchronise avec le soleil , dans cette histoires il y a des disparitions de petits garçons ( pas de petites filles , est-ce important que ce soit un mâle ?) tous les 33 ans .

La vie des humains serait -elle une infinie promenade dans le temps ,qui n'existe pas, car c'est ici et maintenant, une éternelle ballade entre les différentes dates de l'histoire de l'humanité ?

 

Et si c'était le fin mot de l'histoire ?? en tout cas de celle ci ??

 

 

 

ANNE VR(-_-)xxx

 

 

 

  



26/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres