Anne Vallery-Radot = Rubriques

Anne Vallery-Radot = Rubriques

CE QUE LE JOUR DOIT À LA NUIT : UNE MÈRE PEUT FAIRE MAL

 

 

 

 Ce que le jour doit à la nuit 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'Alexandre Arcady 2012

D'après un roman de Yasmina Khadra écrit en 2008

 

 

Capture d’écran 2016-06-13 à 13.13.37.png

 

 Avec Fu'ad Ait Aattou, "Jonas"d'une beauté à couper le souffle

« Mon oncle me disait : " Si une femme t'aimait, et si tu avais la

présence d'esprit de mesurer l'étendue de ce privilège, aucune

divinité ne t'arriverait à la cheville. "

Oran retenait son souffle en ce printemps 1962. La guerre engageait

ses dernières folies. Je cherchais Émilie. J'avais peur pour elle.

J'avais besoin d'elle. Je l'aimais et je revenais le lui prouver.

Je me sentais en mesure de braver les ouragans, les tonnerres,

l'ensemble des anathèmes et les misères du monde entier. »

 

Capture d’écran 2016-06-13 à 13.16.45.png

 Nora Arnezeder," Émilie" toute aussi belle et ravissante et bien sûr 

ces deux là forme un couple idéal ...

 

Capture d’écran 2016-06-13 à 13.43.20.png

 

« Un jour, sans doute, on pourrait rattraper une comète, mais qui

vient à laisser filer la vraie chance de sa vie, toutes les gloires de la

terre ne sauraient l’en consoler. »

Yasmina Khadra

 

 Capture d’écran 2016-06-13 à 12.58.53.png

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-06-13 à 14.01.45.png

 

 

Anne Parillaud, " Madame Cazenave "

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-06-13 à 13.01.38.png

Anne Consigny,  la merveilleuse "Madeleine "

Mohamed Fellag, "Mohamed"

 

Capture d’écran 2016-06-13 à 14.04.59.png

Vincent Perez,  "juan Rucillo"

 

 

Capture d’écran 2016-06-13 à 14.13.00.png

 

Marine Vacth,  "Isabelle Rucillo"

 

 

 

Capture d’écran 2016-06-13 à 14.10.10.png

 

Nicolas Giraud,  "Fabrice"

Olivier Barthélémy,  "jean-Christophe"

Matthias Van Khache , "Simon"

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-06-13 à 14.25.44.png

 

Matthieu Boujenak,  "Dédé"

 

 

 

 

"Younes", un petit Algérien de dix ans, vit avec ses parents et sa sœur.

Après l'incendie criminel de leur récolte, ils sont ruinés et doivent

quitter leurs terres pour trouver du travail en ville à Oran.

Son père, ne pouvant subvenir à ses besoins, décide de confier son fils

à son frère, pharmacien, marié à une Française.

Younes devient Jonas et intègre une communauté de roumis c'est-à-dire

des Français vivant en Algérie, les futurs « pieds-noirs ».

Au fil des années, il va découvrir son pays et apprendre à l'aimer, l'amitié

entre quatre amis et l'amour.

Mais il va aussi découvrir la misère des siens, la guerre et l'injustice.

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-06-13 à 13.23.06.png

 

 

 

 

 

Pour ceux qui savent voir et observer la beauté des êtres et des

âmes sans se soucier de l'origine et de la religion ,sans "à priori"

avec la naïveté d'un enfant et l'Amour de Dieu.....

ANNE VR (-_-)xxx

 

 

 

 



13/06/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres