Anne Vallery-Radot = Rubriques

Anne Vallery-Radot = Rubriques

CRIME D'AMOUR ,UNE VENGEANCE BIEN FICELÉE

Crime d'amour 

2010

 

Capture d’écran 2016-06-27 à 00.59.33.png

 

 

Crime d’amour est un film français d’Alain Corneau, avec pour principales

interprètes Ludivine Sagnier et Kristin Scott Thomas.

C'est le seizième et dernier long-métrage de son réalisateur, mort

quelques jours après sa sortie en salles.

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-06-27 à 01.00.53.png

 

 

 

 

Christine Rivière (Christine Scott Thomas) dirige la branche française

de la multinationale "BarneyJohnson".Elle mène avec succès plusieurs

dossiers grâce à sa subordonnée, Isabelle Guérin ( ludivine Sagnier ),

qui ne parvient pas à lui tenir rigueur de ce que son rôle est chaque fois

minoré.

 

Capture d’écran 2016-06-27 à 02.20.15.png

Sa supérieure déploie une relation en apparence très affective et

complice avec elle, et se voit en même temps proposer une

promotion à New York.

 

 

Capture d’écran 2016-06-27 à 01.00.18.png

 

 

Christine Rivière envoie Isabelle à sa place pour une négociation

au Caire, où cette dernière commence une liaison avec Philippe

Deschamp( Patrick Mille ), l'un des amants de Christine.

Capture d’écran 2016-06-27 à 01.42.04.png
Isabelle se demande rapidement si elle n’a pas été manipulée,

d’autant que sa patronne s’attribue une fois encore ses idées

et le succès de cette mission.

 

 

Capture d’écran 2016-06-27 à 02.27.10.png

 

 

 

Une occasion se présente pour Isabelle de briller aux yeux du siège

américain, en court-circuitant Christine Rivière. Celle-ci voit sa

promotion new-yorkaise reportée et pour se venger va tendre

un piège aboutissant à une humiliation publique de la jeune femme.

L’affrontement entre les deux femmes sera alors sans merci, la plus

jeune et inexpérimentée des deux n'étant pas la moins machiavélique.

 

 

 

 

 

 

Alain Corneau :

<<L’idée de départ est très ancienne dans ma tête. Elle fait partie de

ce que j’appelle, en m’amusant,: mes petits labyrinthes “fritzlanguiens“

et peut se résumer de manière très simple :

comment, après avoir commis un crime qu’on a voulu parfait, et pour

lequel on sera forcément suspecté, peut-on s’innocenter…

en se faisant passer  pour coupable ?!

C’est une idée démente sur laquelle j’ai réfléchi longtemps avant de trouver

une solution pour la développer.

J’en ai d’ailleurs parlé régulièrement à des scénaristes qui ont tous baissé

les bras. Il fallait réussir à l’incarner. Ça s’est débloqué le jour où j’ai pensé

que le mobile de ce crime pouvait être l’humiliation.

L’humiliation est un mobile fort, elle peut conduire aux comportements les

plus irrationnels. A ce moment-là, est venue l’idée de construire deux récits

qui n’en feraient qu’un : l’affrontement jusqu’à l’humiliation qui conduit au

crime et, découlant de cet affrontement, la manière dont le criminel

s’innocente de son crime.

Il ne restait plus, si j’ose dire, qu’à développer l’incarnation.

J’ai alors écrit une première mouture du scénario en m’attachant surtout à

mettre en place la mécanique générale.>>

Et la mécanique est bien huilée ,le scénario ficelé aux petits oignons nous 

met en haleine jusqu'à la fin .

Les acteurs sont parfaits ,Christine Scott Thomas est détestable à souhait

dans son rôle de manipulatrice ,profiteuse et sadique .

Ludivine Sagnier nous enrobe de caramel sa personnalité diabolique ;

Patrick Mille, en séducteur mielleux coqué  à moitié escroc  ,tient son rôle

 droit dans son costume et Guillaume Marquet ( Daniel ,le collaborateur

d'Isabelle ) n'est pas si mièvre qu'il en a l'air .

Ce film est une réussite surprenante dans le monde du thriller psychologique

et criminel ,je suis séduite !!!

 

ANNE VR (-_-) xxx

 





27/06/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres