ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ETHOS/BIR BASKADIR,SÉRIE TURQUE

Capture d’écran 2021-01-20 à 17.14.30.png

 

 

 

 

2020-Ethos qui veut dire en grec "ce qui lie les gens" ou Bir Baskadir qui veut dire en turque  "c'est unique ou différent", est une série turque crée par Berkun Oya,

 A Voir sur Netflix. 

 

Capture d’écran 2021-01-20 à 17.15.14.png

Ali Sadi Hoca (settar Tanriogen) et Meryem (Oyku Karayel)

 

A Istanbul Meryem est une jeune femme musulmane, voilée et très croyante, célibataire, elle vit sous l'emprise de son frère Yasin et de son hodja, guide spirituel,  Ali Sadi .

 

 

 

Capture d’écran 2021-01-20 à 17.16.49.png

Yasin (Fatih Artman) et sa femme,  Ruhiye (Funda Eryigit) qui va très mal, est dépressive,  elle a été violée quand elle était jeune et reste traumatisée, Yasin, très macho,  ne sait pas quoi faire pour l'empêcher de se suicider et lui redonner le goût de vivre, ce qui le rend agressif et maladroit. 

Meryem habite avec eux, à la campagne, Yasin, son frère, est un ancien soldat des forces spéciales, il est videur dans une boite de nuit.

Yasin et Ruhiye ont deux enfants. L'ambiance à la maison est très tendue et difficile pour Meryem prise entre les crises de larmes de sa belle soeur et les hurlements de son frère. 

 

Capture d’écran 2021-01-20 à 17.01.10.png

Peri (Defne Kayalar)   

 

Comme elle s'évanouie régulièrement, Meryem, sur les conseils de son médecin, va consulter la psychiatre, Peri. Cette dernière, pleine de préjugés sur l'Islam, est déstabilisée et complètement ahurie devant la soumission de Meryem et en même temps surprise par son intelligence . 

 

Capture d’écran 2021-01-20 à 17.02.22.png

Gulbin (Tulin Ozen)

Peri, se confie, à son tour, à son amie et psychiatre de contrôle, Gulbin qui ensuite en parle à son amant, Sinan qui n'est autre que l'employeur de Meryem qui fait le ménage chez lui ......inconscient ou pas...c'est un manque de déontologie total envers Meryem....et très choquant. 

 

Capture d’écran 2021-01-21 à 15.56.08.png

Sinan est l'amant de Gulbin mais aussi celui de la célèbre actrice d'une série qui passe à la télévision le soir et que tout le monde regarde, Melisa.

Sinan, est un homme assez mal dans sa peau et peu sûr de lui . 

 

Capture d’écran 2021-01-21 à 15.55.40.png

Melisa (Nesrin Cavazade);

Melisa et Peri sont dans le même cours de Yoga et deviennent amies. Donc tout le monde se connait sans vraiment le savoir.

Capture d’écran 2021-01-20 à 17.03.00.png

Hayrunnisa (Bige Onal), prend conscience de son homosexualité, elle est la fille du hodja ; après la mort de sa mère, elle quittera son père et son voile pour vivre sa vie. Elle a le courage de déclarer son indépendance et de se couper des racines familiales et religieuses; 

 

 

 


 

 

 

Le quotidien turque Evrensel:

“Nous ne cessions de nous plaindre des séries turques produites par Netflix, de considérer qu’elles nous ridiculisaient aux yeux du monde, qu’elles ne représentaient pas la Turquie”

 Pour ce journal stambouliote, Ethos est “sans conteste ce que Netflix a produit de mieux en Turquie à ce jour:

 

C’est une œuvre touchante qui brosse le portrait de gens de ce pays et qui atteint globalement son objectif : montrer comment ils sont tous liés les uns aux autres, aussi différents soient-ils en apparence.

 

 

Meryem et Peri sont deux femmes qui n'ont rien en commun, bien au contraire, si Meryem est voilée, soumise et conservatrice, pauvre et vivant à la campagne; Peri elle, est laïque, diplômée, d'un milieu aisé bourgeois et vit à Istanbul à l'occidental .

Mais la solitude et la souffrance seront les deux points communs qui permettront un dialogue entre ces deux femmes aux vies opposées et aux rapports différents à l'Islam.

Cette série ne prend pas partie elle nous expose la Turquie d'aujourd'hui fracturée, entre ceux qui pratiquent l'Islam et conservent leurs croyances et ceux qui 'jettent le voile" et s'occidentalisent .       

 

 

A noter la diffusion de la version instrumentale de "Mourir d'aimer" (de Charles Aznavour) comme un clin d'oeil à une ouverture sur l'étranger.

Une analyse forte et judicieuse qui se passe lentement dans une série qui mérite vraiment d'être vue.

ANNE VR(-_-)XXX 



21/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 96 autres membres