ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

JOKER ,HOW A DESPISED AND MISTREATED MAN BECOMES A VIGILANTE CLOWN

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.20.51.png

Joker est un thriller psychologique américain, co-écrit et réalisé par Todd Phillips, sorti au cinéma en 2019.

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.23.16.png

Joaquin Phoenix est prodigieux ,hallucinant en clown dément/justicier. comme les marches de l'escalier qu'il monte d'abord péniblement mais ou il finit par danser ,Arthur Fleck gravit avec douleur les échelons de sa folie pour finir inexorablement par se venger en tuant ceux qui l'ont méprisé.

Le pire c'est que tout se tient ,tout est logique et c'est presque attendu et "normal" qu'il se venge ...car malgré sa démence ,Fleck est intelligent et il sait très bien qu'on se moque de lui ,à commencer par sa mère qui lui monte la tête et lui a menti sur ses origines. 

Ce film est génial ,il dérange ,il nous oblige à réfléchir sur la façon dont notre société se moque de ceux qui ont des troubles mentaux et les méprise .  

 Ce film est un véritable choc et mérite plusieurs oscars et la palme d'Or .

ANNE VR(-_-)XXX

 


 

 

 

 

Dès sa sortie, Joker devient un phénomène de société international. Il fait écho, selon certains observateurs, aux mouvements sociaux alors en cours dans le monde, notamment aux Gilets jaunes.

De nombreux manifestants reprennent le maquillage et le costume du Joker, notamment au Libanà Hong Kong et au Chili.

L'historien William Blanc relève que « c’est le scénariste américain Alan Moore qui a donné cette dimension sociale au Joker dans la bande dessinée The Killing Joke » et qui a aussi « écrit V pour Vendetta », dont le masque du personnage V a également été largement repris par des manifestants depuis son adaptation au cinéma.

 

 

 

Le film obtient des critiques élogieuses tout en divisant et en suscitant la polémique, notamment aux États-Unis, du fait d'accusations d'apologie de la violence.

Le réalisateur ne comprend pas ces reproches qui vont à l'encontre de ses motivations :

 

« En quoi serions-nous irresponsables alors que, justement, dans Joker,la violence a des conséquences terrifiantes et réalistes ? Notre film est tout sauf une célébration de la violence, ça me met profondément en colère.

 

 

 

 


 

 

 

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.21.38.png

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.22.36.png

 

 

 

 

 

L'histoire se déroule en 1981, à Gotham City et raconte la transformation d'Arthur Fleck en Joker, un dangereux tueur psychopathe qui deviendra, par la suite, le plus grand ennemi de Batman. 

 

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.26.22.png

 

 

 

Arthur Fleck est un homme souffrant de troubles mentaux le poussant, notamment, à rire sans le vouloir, souvent à des moments inopportuns. Il rêve de devenir humoriste, sa mère Penny lui ayant assigné depuis toujours pour mission de « donner le sourire et de faire rire les gens dans ce monde sombre et froid ».

 

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.22.25.png

 

 

En fait, il ne ressent que tristesse dans sa vie, même lorsqu’il travaille en tant que clown pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa mère.Gotham City est au bord du chaos, en proie au chômage, à la criminalité et à la crise financière, laissant une bonne partie de la population dans la misère.

 

 

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.22.12.png

 

(Arthur et sa mère Penny (Frances Conroy ,série six feet under)

 

 

  Arthur Fleck travaille dans une agence de clowns. Méprisé et incompris par ceux qui lui font face, il mène une morne vie en marge de la société et habite dans un immeuble miteux avec sa mère Penny.

 

 

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.25.58.png

 

 

 

 

 

Un soir, il se fait agresser dans le métro par trois traders de Wayne Enterprise alcoolisés qui le brutalisent, le poussant à les tuer en retour. Son geste inspire à une partie de la population l'idée de s'en prendre eux aussi aux puissants.

 

 

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.24.18.png

 

 

 

 

 

Dans cette société décadente, Arthur bascule peu à peu dans la folie et finit par devenir le Joker, un dangereux tueur psychopathe victime d'hallucinations et le plus grand criminel de Gotham City.

 

 

 

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.23.33.png

Murray Franklin (Robert de Niro)

 

 

Arthur reçoit un appel de l'assistante de Murray Franklin qui l'invite à se produire dans son émission, suite aux nombreuses demandes des téléspectateurs, ce qu'il accepte , sachant pertinemment que Murray l'a invité pour se moquer de lui .

  

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.26.09.png

 

Dans les coulisses de Live With Murray Franklin, Arthur demande à l'animateur de le présenter sous le nom de « Joker » 

 

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.24.37.png

 

 

Sur le plateau, après une arrivée dansante et une blague morbide instaurant un certain malaise, Arthur Fleck donne son avis sur la société de Gotham City tout en révélant, en direct et à la surprise générale, qu'il est l'auteur des trois meurtres de traders.

Murray Franklin cherche alors à le faire culpabiliser et un échange verbal assez violent s'ensuit avec une fin tragique retransmise en direct.

 

Capture d’écran 2020-08-17 à 18.24.07.png

 

 

 

Arthur est considéré comme un symbole et un héros par les manifestants. Heureux et acclamé par la foule, il se dessine sur le visage un sourire avec son propre sang. C'est ainsi qu'Arthur Fleck est devenu le clown prince du crime de Gotham : le Joker.



17/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 78 autres membres