ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

LE CINQUIÈME POUVOIR , WIKILEAKS

 

 

 

 Capture d’écran 2021-04-27 à 18.07.55.png

 

 

Capture d’écran 2021-04-27 à 18.47.08.png

 

Sorti en 2013 Le Cinquième Pouvoir est un film thriller américain réalisé par Bill Condon qui raconte la création du site Internet WikiLeaks.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2021-04-27 à 18.11.28.png

 

En 2006, Daniel Domscheit-Berg et Julian Assange créent WikiLeaks. Le jeune hacker allemand va découvrir peu à peu son collègue australien et sa personnalité complexe à mesure que leur site gagne en popularité et en crédibilité aux yeux des médias et des gouvernements.

 

 

Capture d’écran 2021-04-27 à 18.10.54.png

 

Daniel Domscheit-Berg (Daniel Bruhl) et Julian Assange (Benedict Cumberbatch)

Capture d’écran 2021-04-27 à 18.11.04.png

 

 

 

 

En rendant publics des documents confidentiels, ils ont fait vaciller les plus grands pouvoirs de la planète. La révélation d’informations ultra-secrètes explosives a mis en lumière un monde jusque-là inconnu.


 

Capture d’écran 2021-04-27 à 18.14.24.png

 

 Julian (Benedict Cumberbatch), Birgitta Jonsdottir (Carice Van Houten)    Daniel (Daniel Bruhl) et Marcus (Moritz Bleibtreu).


 

 

 

En novembre 2010, le site affirme : « les principes généraux sur lesquels notre travail s'appuie sont la protection de la liberté d'expression et de sa diffusion par les médias, l'amélioration de notre histoire commune et le droit de chaque personne de créer l'histoire. Nous dérivons ces principes de laDéclaration universelle des droits de l'homme. En particulier, l'article 19 inspire le travail de nos journalistes et autres volontaires »

  « Un extrait dudit document (publié en anglais) exprime ceci : Nous ne cherchons pas à voler vos informations personnelles, pas plus que nous ne sommes intéressés par vos numéros de carte de crédit. Nous ne cherchons non plus pas à attaquer les infrastructures critiques d'entreprises, telles que celles qui seraient affiliées à MasterCard, Visa, PayPal, Amazon ou autres. Notre seul et unique objectif consiste à sensibiliser la population à l’existence pérenne de WikiLeaks, i. e. : attirer l’attention des médias, face aux méthodes sournoises employées par lesdites entreprises financières susnommées, lesquelles ne reculent devant rien pour tenter de saborder WikiLeaks, tout en s'acharnant à réduire sa capacité de fonctionnement à néant. »

 

 

À partir de juillet 2010, les révélations de WikiLeaks ont commencé à être relayées par de grands quotidiens nationaux, comme le New York TimesThe GuardianLe MondeEl País et Der Spiegel, souvent en Une. 

Par la suite, d'autres médias ont eu accès aux informations que publiait en exclusivité l'organisation, dans le cadre notamment du Cablegate : Aftenposten en Norvège, 20 Minutes en France, Die Welt en Allemagne, Svenska Dagbladet en Suède, Politiken au Danemark et De Standaard en Belgique.

Le filtrage des révélations par des médias, permettant de leur conférer un style journalistique plus facile à appréhender et d'occulter d'éventuelles mentions dangereuses pour des particuliers, est depuis devenu l'une des principales méthodes de publication de l'organisation.

 


 

 

Capture d’écran 2021-04-27 à 18.13.50.png

 

 


 

 

Julian Assange est incarcéré à la prison de haute sécurité de Belmarsh au Royaume-Uni depuis le , jour de son arrestation à l'ambassade d'Équateur.

La justice britannique le détient dans des conditions psychologiquement difficiles. Il est dans l’attente de la reprise le de la procédure qui déterminera si le fondateur de WikiLeaks doit être transféré aux États-Unis, où il encourt jusqu’à 175 ans de prison pour « espionnage » dans le cadre de ses activités avec WikiLeaks

 


 

 

WikiLeaks a changé la donne à jamais. Mais au cours de l’ascension spectaculaire de WikiLeaks, de nouvelles questions surgissent sur les responsabilités qu'impliquent ce cinquième pouvoir : toutes les vérités sont elles bonnes à entendre ? La diffusion d'informations confidentielles peut-elle se réaliser au détriment de la sécurité de certaines personnes et de la stabilité des certains États ?

 

Le cinquième pouvoir est un terme, apparemment créé par Ignacio Ramonet, qui tente une continuation à la série des trois pouvoirs classiques du Baron de Montesquieu et le quatrième pouvoir, les médias de masse

Montesquieu distingue 3 types de pouvoir : l’exécutif (gouvernement), le judiciaire (juges) et le législatif (peuple).

 

Le terme cinquième pouvoir peut être utilisé pour désigner Internet, l'opinion publique, le système économique ou simplement la monnaie.

 

Un thriller passionnant à ne pas manquer !! 

 

 ANNE VR(-_-)XXX



27/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 96 autres membres