ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

LE GRAND PALAIS ÉPHÉMÈRE. FIAC 2021.

D51D2047-51A8-4456-9D13-5AD0A3E4B1F1_1_201_a.jpeg

 

C'est la 47e édition de la FIAC à Paris qui se déroule cette année et pour la première fois, au Grand Palais éphémère, après une édition annulée en 2020 à cause de la pandémie du covid.

E4F1A93D-2E78-4599-94D3-FEAEB18434BD_1_201_a.jpeg
 B37AD14B-18EA-4D44-8445-34348D795194_1_201_a.jpeg

 

 

1112CD5B-08A2-4FC7-8EB4-4631EBC677DA_1_201_a.jpeg

 

Conçu par l'architecte Jean-Michel Wilmotte, le bâtiment accueille 174 galeries de 25 pays. 


 

Photos des oeuvres, à l'intérieur , Anne Vallery-Radot.

 

 

 5D2363B8-502C-4AAE-B9F0-9A3FE206C6C1_1_201_a.jpeg
5BBCBDE4-6757-4410-AE05-B4FF28E57963_4_5005_c.jpeg

 

 

 


FF30E969-F299-4458-BC23-7EA90C642A8E_1_201_a.jpeg
D7702BE9-6CED-4F94-BB91-AC1D0C747EF6_4_5005_c.jpeg

 


 

 


664EE6AB-B50B-4E18-AFB8-54B16AF0BA67_1_201_a.jpeg
BF44C155-BF5A-42C1-8A47-D207B3EE4244_1_201_a.jpeg

 


 

 


0F8C6616-A7C4-4654-B65F-515BF3D42C8B_1_201_a.jpeg

 

D8D08903-2C0A-466C-B33E-6B6073356658_1_201_a.jpeg

 

15578004-B4D0-4B82-9D3C-08146CEB48D7_1_201_a.jpeg

D8D08903-2C0A-466C-B33E-6B6073356658_1_201_a.jpeg


FE7C98B0-81F2-4740-AB72-D694144A2078_1_201_a.jpeg

D8D08903-2C0A-466C-B33E-6B6073356658_1_201_a.jpeg
1860E46E-0D41-4C42-B1F8-BC2B15638A9F_1_201_a.jpeg
D8D08903-2C0A-466C-B33E-6B6073356658_1_201_a.jpeg

 

 


 

 

2AC3AA51-57ED-4F33-888F-CB91F9448907_1_201_a.jpeg
98051093-44E1-469F-8EDD-1EA13B2F369D_1_201_a.jpeg
6A7D882F-0325-4994-A4C9-049746791D16_1_201_a.jpeg
692E5548-DE66-4A62-85A7-C6CB72567CF4_1_201_a.jpeg

 


 

3B4FA014-62A9-4AE7-97DC-DA76A7A2FCF8_1_201_a.jpeg

 


45A7F858-87E8-4939-8AAE-95F3FC3D7012_1_201_a.jpeg
AE04AFF8-D9A9-4BB6-9F98-EF5565CE43B2_1_201_a.jpeg

 

 

 

 



78D712DC-78D0-47EC-923B-6F47E8E9F9CE_1_201_a.jpeg
43FE483E-5891-4A71-9DDF-2734EF2DBD32_1_201_a.jpeg

 


 

 


0C8430D0-DF8A-4E3A-B985-38EB1BFEF4CD_1_201_a.jpeg
D7CA4364-9928-4E52-8BD3-3CAF673FADA9_1_201_a.jpeg

 

 


3835DAB6-3430-42FD-96AA-F996FAC8EB02.jpeg
88B1ADEC-F2FC-4ECA-AB0B-FC661FCE6C33_1_201_a.jpeg
 

 


5520A745-28D8-4DA0-9ADF-8E6D2AF8A783_1_201_a.jpeg
637010F6-83C5-453B-AB4A-2C213A1F3268_1_201_a.jpeg
796F2F88-5A2D-44AC-AB7C-7EEEFFF07956_1_201_a.jpeg
713E5CB4-1B1C-4B06-A9B0-0F39AF206DDA_1_201_a.jpeg

 


 

 


B35CC728-FBFE-4505-ABB4-9781E21CA18A.jpeg

3A3C9AD3-3CD7-4F29-A668-73EC71F012E3_1_201_a.jpeg

 

 

 


 

 

 

 


CDEF26AB-600C-4B96-AF4C-3E311691266F_1_201_a.jpeg

 

 


 

 

 

 


CAD0944E-328D-457E-A6B9-8D5A5A3D9660_1_201_a.jpeg
D4BA2862-5A43-443C-B53B-DD91EA9C9B99_1_201_a.jpeg

 

 


 

 

 


5FED604D-F82F-489F-870B-7E8BACE0D237_1_201_a.jpeg
35AF2903-160B-4896-BA2F-8A8E0C636580_1_201_a.jpeg

 

 

 


 

 

 


79F2722C-404B-4979-AE50-32EB37076409_1_201_a.jpeg
3E3C2190-E212-4BCA-959A-283B89AE8647_1_201_a.jpeg
 


1DDF3CB5-C533-4F7D-8785-1D5BBF023B3E_1_201_a.jpeg
6E0E48AA-EF9D-4CC6-BA74-092EB2518A7E_1_201_a.jpeg
 


55AF4115-0053-481B-BA8B-81FED4ADE119_1_201_a.jpeg
65E84C44-AF2D-45F6-861E-C807546D8628_1_201_a.jpeg

 

 


 

 

 


3294D145-584A-4E2F-9B7E-0AA5FCB5F2C6_1_201_a.jpeg
92B5ABB7-12C1-4D33-B072-B11CED6682AD_1_201_a.jpeg

 

 

 


5D7DD933-F9D8-4286-A354-D630E6C58DD6_1_201_a.jpeg

Galerie Kamel Mennour 

 

 

6330B7B8-3153-4C00-9B73-56C34C72D765_1_201_a.jpeg
34A41D84-BDE5-47F7-BCD6-35C33B52C9F8.jpeg

 42371583-E08B-4AC3-96B3-8003592362D0_1_201_a.jpeg

 

 


F2D5B153-94B4-4433-9C13-4966C49F8E29_1_201_a.jpeg
D6458D76-67B2-4F40-9F74-6E056B22FA0D_1_201_a.jpeg

 

 

 516737AC-EA34-4A04-B58C-508B3D7A986A_1_201_a.jpeg
0595DD95-A554-42BC-A24A-BD1ACD437F79_1_201_a.jpeg

 


D5391B6A-0A96-475E-B249-32EB086525D6_1_201_a.jpeg
AEA49BB0-571C-4283-9610-E19FD4475F1A_1_201_a.jpeg

 

 

 



E93AFA2F-B251-4788-9683-894D595F068D_1_201_a.jpeg
2BDF61E5-E720-4836-A44D-D18E3EC12B2D_1_201_a.jpeg

 

 


 

 


94A0DDC8-8381-492A-9BA7-748E6D06EC4F_1_201_a.jpeg
F9EC9F00-B862-4E5D-A28A-ACA242105480_1_201_a.jpeg
 

 


 

 94E767BE-4868-4223-B97B-8FC0A1C845F5_1_201_a.jpeg

 

 

 


527FB9E0-8651-44D3-832F-74538EC27C85_1_201_a.jpeg
D12E26D0-6AF7-4D88-8A1F-4DF7A1877764_1_201_a.jpeg

 

 


 

 

 


1F937C59-8C96-4735-8B20-6E302BD4BCB1_1_201_a.jpeg
18C8E531-AA18-4146-9080-5193C263738F_1_201_a.jpeg

 

 


 

 

 


048843E0-F766-4786-A200-5DC396A6A7FC_1_201_a.jpeg
5A6DADD5-9B32-434B-BD4E-B121FA467191_1_201_a.jpeg

 

 


 

 

 


B79BC3A4-F2A6-40F6-AE94-66D177DDC751.jpeg

 

 

 


B2F4BF7D-78E3-48BE-8637-AA8CDED1C1CA_1_201_a.jpeg
95F04A9A-14DE-4113-8EA3-31E7FFDF9B16_1_201_a.jpeg
092B54D3-7CB9-4146-8161-D898662FE58D_1_201_a.jpeg

 


56D34376-705D-4149-9C30-BEFA7EC0A30B_1_201_a.jpeg

 

Macron avec un masque par l'artiste chinois Wang Du.

 

 


4A6210BC-1F34-466E-9093-2C308F12D886_1_201_a.jpeg
1FDB9087-6AE9-43C2-8AA8-FA8BEEC8B2E1_1_201_a.jpeg
30D82018-0F43-4389-AA89-E090F7F4BB60_1_201_a.jpeg
4F0E025D-5127-4C15-AD58-B8F155B282B1_1_201_a.jpeg

 

 


 

 

 


EB75742C-D74C-4B02-A66C-8E0521DAD1BF_1_201_a.jpeg
4A8DA384-80E5-40B1-88CA-29E90DF06573_1_201_a.jpeg

 

 


 

 


375E9BD9-ADE8-447F-A742-88A3E9B404BC.jpeg
B50273A3-62ED-412F-AEB0-5737CE3BACCB.jpeg

 

 

 


7EA6241A-3E30-41F8-AE30-51EEF32A1737.jpeg

 

 

 


FD556C18-064D-4CAD-899E-95DF448F1F78.jpeg
B9D84243-CFD5-4801-8A1E-3853A0FBD97C_1_201_a.jpeg

 


 

D7C664B5-9A31-45C7-852C-725BD943CCBE_1_201_a.jpeg
FD3D4074-763E-494A-A6F8-81E5F11E2062_1_201_a.jpeg
72200CEC-DC07-4C94-AFB1-055E647E4EFD_1_201_a.jpeg
4DE95B87-E4CE-4B49-BD06-6DED00E2F51B_1_201_a.jpeg

 

 

 


 

 

 FIAC Hors les Murs

 

 110BA39B-1F0A-469B-BB62-945F4236B5BB_1_201_a.jpeg

 

Le Flying Dragon d'Alexander Calder, imaginé en 1975, est posé Place Vendôme. 

 AC588228-73D7-4EC3-A6E3-CF3D131CD7FF_1_201_a.jpeg

Dans le Jardin des Tuilerie, parmi les oeuvres dispersées, le vaisseau spatial de John Torreano. 

 FF4454E9-23BE-4EEF-8DF6-22C65DDDE152_1_201_a.jpeg

 

"Remember your dreams" La structure ondulée couleur guimauve de Cyril Lancelin au Palais Galliera.

 

 68F61FAE-6227-4D75-AC02-36E06CDEABC8_1_201_a.jpeg

 

 

Jean-Michel Othoniel au Petit Palais, 70 oeuvres  sur "Le Théorème de Narcisse". 

 

 7DBEFD01-F8AD-4AAF-AE1E-44727D4077D7_1_201_a.jpeg

 

 

Sans relâche - Poush, Juliette Minchin, à la Monnaie de Paris.

 


 

 

Si, au départ,  "L'Art" consiste à faire un ouvrage, pour exécuter ou opérer quelque chose selon certaines règles, aujourd'hui l'art permet tout et n'importe quoi. 

Les grands peintres reconnaissaient, eux-mêmes que certaines de leurs oeuvres étaient mauvaises, oui il y a eu de "mauvais" Degas" ou de mauvais "Matisse" etc..que les peintres détruisaient ... 

L'art est donc un artifice, une production par la main de l’homme ou la représentation de ce qui est dans la nature, par opposition à naturel.

Chacun à la droit de trouver de la beauté ou il veut, mais quand on appelle de l'art quelque chose d'horrible, d'esthétiquement laid,  parce que la côte de celui qui la faite est au sommet de ce soi-disant art, ce n'est plus de l'art c'est du business.

Je dirais que L'Art , tel que nous l'appelions encore dans les années 1970, est devenu plus un concept qu'autre chose.

C'est de "L'art conceptuel", une évolution du tableau vers l'objet et de la sculpture vers la technique, on est plus dans la réalisation d'une idée que dans l'interprétation de ce que l'on voit. 

Mais cet art conceptuel est encore palpable et réel tandis que les NFT qui viennent des États -Unis, eux sont des "oeuvres numérique", des "pixels" qui peuvent valoir des millions.

Nous sommes pas au bout des surprises que nous réserve le monde de l'Art !! 

 


 

 

Picasso lui- même a reconnu :

<<C'est dangereux le succès.On commence à se copier soi-même et se copier soi-même est plus dangereux que de copier les autres... c'est stérile.>> Picasso  << Et ça représente quoi ? - Cela représente un million.>> Picasso <<Je me suis aperçu que l'art, comme on le concevait jusqu'à la fin de 1800, est désormais fini, moribond, condamné, et que la prétendue activité artistique avec toute son abondance, n'est que la manifestation multiforme de son agonie.>> Picasso.

"Les raffinés, les riches, les oisifs, les distillateurs de quintessence cherchent le nouveau, l'extraordinaire, l'original, l'extravagant, le scandaleux. Et moi, depuis le cubisme et au-delà, j'ai contenté ces messieurs et ces critiques avec toutes les multiples bizarreries qui me sont venues en tête, et moins ils les comprenaient, et plus ils les admiraient."Picasso

"A force de m'amuser à tous ces jeux, à toutes ces fariboles, à tous ces casse-têtes et arabesques, je suis devenu célèbre et très rapidement. Et la célébrité signifie pour un peintre: ventes, gains, fortune, richesse."Picasso

 

"Aujourd'hui, comme vous savez, je suis célèbre et très riche. Mais quand je suis seul avec moi-même, je n'ai pas le courage de me considérer comme un artiste dans le sens grand et antique du mot. Ce furent de grands peintres que Giotto, Le Titien, Rembrandt et Goya. Je suis seulement un amuseur public qui a compris son temps."Picasso;

Sans commentaire .

ANNE VR(-_-)XXX 



24/10/2021
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres