Anne Vallery-Radot = Rubriques

Anne Vallery-Radot = Rubriques

LES YEUX JAUNES DES CROCODILES : LE PROFIT DE L'AMOUR

 

 Capture d’écran 2017-04-02 à 23.23.44.png

 

 

 Les Yeux jaunes des crocodiles

Ce film est une comédie dramatique française  de 2014 ,

 réalisée par Cécile Telerman d'après le roman éponyme

de Katherine Pancol, sorti en 2006. 

 Ce film est carrément  à la hauteur du livre.

Les acteurs sont tous formidablement à la bonne place et

l'histoire est terriblement crédible.

 

 

Iris et Jo

Capture d’écran 2017-04-03 à 02.02.50.png

 

Joséphine et Iris sont deux sœurs qui ont la quarantaine

et sont à l'opposé l'une de l'autre .

 

 

Joséphine Cortès , dite « Jo » est chercheuse au CNRS ,historienne

spécialiste d'histoire médiévale ,elle est méprisée par sa mère,

Henriette Grobz ,qui n'a jamais cru en elle et ne l'a jamais considérée .

Jo  est mariée avec Antoine ,Samuel Le Bihan,qui est chômeur ,ne fait

rien pour trouver un travail et de surcroit la trompe avec Mylène , une

esthéticienne du centre commercial . 

Ils habitent Courbevoie ,ils ont deux filles Hortense, qui est odieuse

et méprisante , et Zoé .

Jo n'a qu'une amie, sa voisine anglaise ,Shirley qui vit avec son fils . 

 

Jo et sa fille Zoé

Capture d’écran 2017-04-03 à 02.06.52.png

 

 

 

 

Hortense 

 Capture d’écran 2017-04-02 à 23.24.27.png

 

 

Julie Depardieu est merveilleuse ,son rôle lui va comme un gant ;

Hortense ne comprend pas tout de suite que la beauté de sa mère,

est très différente mais de loin plus profonde que celle d Iris .

 

 

 

Capture d’écran 2017-04-04 à 01.02.48.png

Philipe Dupin  le mari d'Iris, sait voir la beauté , le talent et la modestie

de Jo  ; il est gentil ,bienveillant et lucide avec elle ,

Patrick Bruel est bien ,même très bien en riche avocat ,mari d'une

bourgeoise stéréotypée, belle et blonde ,oisive et égocentrique ,jouée

avec brio par Emmanuelle Béart . Ils habitent à Paris dans le 16 eme  . 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-04-04 à 01.03.23.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Iris Dupin ,  n'a jamais aimé Philippe, elle apprécie la vie confortable

qu'il lui procure .

Iris n'a jamais aimé personne ,à par elle même .

Iris profite de l'amour des autres et en particulier de celui de sa soeur

Jo qui , elle, est sincère et pas du tout calculatrice et manipulatrice

comme elle . 

 

 

 Capture d’écran 2017-04-02 à 23.24.19.png

 

Afin d'amener l'attention sur elle , Iris annonce lors d'un dîner

ou se trouve ,entre autre ,son beau père Marcel Grobz , (l'imposant

Jacques Weber), Caroline, l'associée de Philippe ,accompagnée par

son mari qui est éditeur , qu'elle est en train d'écrire un roman .

Elle explique que c'est l'histoire d'une femme qui se situe au moyen

âge ,en oubliant de préciser ,que c'est en fait ,le sujet de la thèse de 

sa soeur Jo

Capture d’écran 2017-04-03 à 02.07.09.png

 

 

 

Iris se trouve alors le dos au mur et devant la page blanche 

elle  supplie sa sœur Jo d'écrire le roman à sa place, promettant

de lui laisser tout l'argent des ventes du livre .

Tout ce que veut Iris c'est le prestige d'avoir écrit un roman ,elle veut

être encensée et admirée pour des talents qu'elle n'a pas .

 C'est pathétique car Philippe n'est pas dupe et n'apprécie pas du tout . 

 

 

Capture d’écran 2017-04-02 à 23.24.06.png

Joséphine qui a accepté à contre cœur pour sauver la mise d' Iris,

se retrouve débordée de travail .

 Lorsque le roman sort il connaît un succès phénoménal  puis

devient un best-seller .

Jo et Philippe regardent  Iris récolter la gloire sans aucun scrupule et

parader devant les journalistes  ; ils sont les deux seuls" à savoir"la

vérité .

 

Capture d’écran 2017-04-02 à 23.23.57.png
 

 Les personnages s'animent et deviennent eux -mêmes

devant les événement graves et durs de leurs existences .

Mais n'oublions pas que les premiers seront les derniers,

et que l'importance d'une vie n'est pas dans les apparences,

mais bien dans l'authenticité et ce film est formidable car il

nous emmène doucement vers une façon de voir les choses

qui est à la fois réaliste et poétique .

En conclusion ,à moins d'avoir imaginé les personnages

autrement ,les lecteurs de "Les yeux jaunes des crocodiles"

ne devraient pas être déçus par le film ,bien au contraire !  

 

 

 

ANNE VR(-_-)xxx

 

 Capture d’écran 2017-04-04 à 01.03.39.png

 



04/04/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres