ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

MON CRIME DE FRANÇOIS OZON EN AVANT-PREMIÈRE.

 

 4759F7B5-9E47-4E48-B523-6A88E27568C9_1_201_a.jpeg

 

 Avant première du film le dimanche 22 janvier 2023.

 

À l’occasion de son nouveau film "Mon Crime" François Ozon et Nadia Tereszkiewicz étaient présents au Cinéma Le Balzac pour l'avant-première.

Première:  sortie prévue le 8 mars 2023

 

 

17945CCA-45F6-4A13-A4FE-0B244D4A8051_1_201_a.jpeg

 

 

 

 

Pour ce film de 2023, François Ozon s'est inspiré de la pièce de théâtre de 1934 de Georges Berr et de Louis Verneuil, Mon Crime, qui retrace l’histoire d’une actrice débutante, accusée d’avoir tué un producteur de cinéma. Cette dernière, aidée par une amie avocate débutante aussi, sera finalement acquittée par la justice et deviendra une icône féministe et une actrice célèbre.

 

 

 

 

 

 

CBCAD682-1342-420C-A7D9-BB67126C818A_1_201_a.jpeg
 Madeleine Verdier 

 

En 1935, à Paris Madeleine Verdier est une actrice inconnue et sans un sou qui partage un petit logement misérable avec son amie avocate Pauline Mauléon.  

EC251DD2-5954-47FF-B521-A88B0BDBB711_1_201_a.jpeg
 

L'avocate Pauline Mauléon. 

Madeleine est accusée du meurtre de Montferrant, le célèbre producteur qui a voulu abuser d'elle. Grâce à Pauline, qui plaide la légitime défense, Madeleine sera acquittée et connaitra la gloire et le succès.

Mais la vérité va être révélée. 


6A81789B-6DC8-47AD-AAB0-06FDAB9B63EF_1_201_a.jpeg

 

 Le juge Gustave Rabusset.

 


DE59DFDD-6FA2-4D78-959C-36DCE709C262_1_201_a.jpeg

Palmarede, un entrepreneur de travaux. 

 

 

B6DCEDD9-22E1-4E0D-97E6-E83A358129B6_1_201_a.jpeg

 

André Bonnard, le fiancé de Madeleine. 


2D2C76C7-0E27-43BC-BFED-E71A47B76A56_1_201_a.jpeg
M.Bonnard , le père D'André.
 

C5346460-03C4-41CD-95FC-C962356D16BB_1_201_a.jpeg

 Odette Chaumette, la célèbre actrice du cinéma muet.

 

 

390BF50E-9682-4CDF-833B-742DE464AABA_1_201_a.jpeg

 

 Les trois femmes vont devenir complices .

 

 

E599D78A-0DD2-41C8-8D66-881BE90B1D83_1_201_a.jpeg

 

 

 

François Ozon a confié que << ses références pour Mon crime vont à l’âge d’or de la comédie américaine : Lubitsch, Leo Mac Carey, Billy Wilder et à la Screwball Comedy, qui se caractérise par des situations de vaudeville, cocasses, incongrues, où les protagonistes inventent des astuces pour se tirer de situations dramatiques. >> Et en effet ce film est plus une comédie judiciaire cocasse qu'un policier sérieux .

 

Le réalisateur a voulu, de nouveau, passer un message "féministe ", après "huit femmes" et Potiche", Ozon confirme son engagement en choisissant cette comédie pour soutenir le mouvement #metoo avec un certain humour et beaucoup de talent.

Le casting d'un haut niveau est complété par Evelyne Buyle, Régis Laspales, Daniel Prevost, Myriam Boyer, Franck de la Personne.......

Mon Crime est une vraie distraction et un petit bijou, la fin de la projection appelle des applaudissements.

 

ANNE VR(-_-)XXX



25/01/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres