Anne Vallery-Radot = Rubriques

Anne Vallery-Radot = Rubriques

PHANTOM THREAD OU LE FIL SECRET

Capture d’écran 2018-03-31 à 20.05.27.png

 

 

Seconde collaboration réussie avec brio ,entre l'acteur anglais (citoyen irlandais) Daniel Day-Lewis et le cinéaste américain Paul Thomas Anderson ,après There Will Be Blood sorti en 2007.

En juin 2017, l'acteur déclare qu'il s'agira du dernier film de sa carrière, annonçant qu'il abandonne le métier d'acteur

 

Capture d’écran 2018-03-31 à 20.12.50.png

 

 

le nouveau film de Paul Thomas Anderson nous plonge avec délice et subtilité dans le monde de la haute couture britannique .La patte de l'anglais Daniel Day Lewis se dégage haut la main . Ils sont doués ces anglais!! vraiment c'est beau , tout est raffiné; le rythme est lent et pesé , chaque mot est à sa place et au bon moment. la lumière est extraordinaire entre Down Town Abbey et Barry Lindon .Ce film fait du bien car il a "tout cette Classe " qui tente a disparaitre comme si la vulgarité c'était mieux ...

 

Capture d’écran 2018-04-01 à 14.18.37.png

 

 

 

Daniel Day Lewis est dans la peau de Reynolds Woodcock , un couturier maniaque et irascible qui vit encore avec sa soeur Cyril et le fantôme de leur mère dans le Londres des années 50.. Cette mère qui leur a transmis l'art de la couture et un peu "l'obligation" de continuer son oeuvre coute que coute et en priorité à toute vie privée .

 

 

 

Capture d’écran 2018-03-31 à 20.06.00.png

 

 

 

Woodcock habille la bourgeoisie londonienne , les stars et la famille royale , la caricature de ces personnages est juste et subtile , c'est tellement "ça" !!! Certains lui toune le dos car il lui manque le " Funking chic " des français , Woodcock refuse d'évoluer , il refuse la mode et le chic ,il est rigide, il veut garder le style "anglais" .

Woodcock cache des petites choses dans les doublures de ses vêtements , c'est un homme secret . 

 

 

Capture d’écran 2018-03-31 à 20.05.49.png

 

 

Quelle merveille cette délicieuse façon anglaise de manier la culpabilité et de détourner en dérision les choses les plus grave . Puis comme on rajoute du sel sur un plat , l'humour se glisse et s'impose au moment ou l'on s'y attend le moins . Bravo!!  

L'actrice Vicky Krieps est une Alma Elson fascinée et modelée par le maitre , docile mais rebelle . Elle saura aimer cet homme et le radoucir , "le tuer" pour mieux le faire "renaitre "; et cet amour là est beau car il est sincère et si personnel que l'on sait et l'on sent que si chacun savait autant et aussi bien "aimer" qu'Alma ,les couples ne se sépareraient jamais ...quelle leçon !!    

 

 

 Capture d’écran 2018-03-31 à 20.05.41.png

 

 

le visage d' Alma est magnifique, elle est ravissante , son profil est parfait et ne souffre pas d'être filmé sous toutes "les coutures" . Mais qu'on ne s'y trompe pas , entre finesse et grâce Alma peut être dure et cruelle.Et c'est ce que Woodcock aimera et c'est ce qui le rendra meilleur ...et enfin heureux ...

 

 Capture d’écran 2018-04-01 à 14.24.57.png

 

 

 Capture d’écran 2018-04-01 à 14.25.57.png

 

 

 

 Capture d’écran 2018-04-01 à 14.25.31.png

 

 

Pendant une année , Daniel Day-Lewis a suivi des cours sous la houlette de Marc Happel , en charge des costumes du New York City Ballet .

À la fin de son «  entraînement  », l’acteur était ainsi capable de reproduire à la perfection une robe de jour Balenciaga de milieu de siècle, qui a fini par atterrir dans le dressing de son épouse, la réalisatrice Rebecca Miller .

Derrière les robes chatoyantes de Phantom Thread se cache Mark Bridges, costumier de génie oscarisé pour The Artist , à qui l’on doit également les tenues de Boogie Nights Inherent Vice ou Fifty Shades of Grey 

 

Vicky Krieps , a elle aussi participé à la création des costumes aux cotés de Mark Bridges et de Daniel Day-Lewis.

« Pour moi le costume est très important, » a-t-elle ainsi confié au magazine ELLE .

« Si je porte quelque chose de lourd , ça va affecter mon personnage. Est-ce que c’est très serré , auquel cas je me sens emprisonnée, ou est-ce que c’est extrêmement confortable ? C’est la sensation du costume (sur moi) qui me dit dans quelle direction aller avec mon personnage. »

 

Un sans faute , Phantom Thread est un des derniers petits bijoux du cinéma anglais/américain qu'il ne faut pas manquer et voir sur grand écran au cinéma !! 

 

 

 ANNE VR(-_-)xxx

 



01/04/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres