ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

STATELESS : CATE BLANCHETT EN APPEL À LA LIBERTÉ PERSONNELLE DES APATRIDES

 

 

 Capture d’écran 2020-07-11 à 15.39.28.png

 

 


 

 

 

 

 

 

 

"Stateless" ou "apatride" est une série Co-créée par l'actrice australo-américaine Cate Blanchett ,Tony Ayres et Elise Mc Credie

 "Même si cette histoire se focalise sur l'Australie, les dilemmes qu'elle explore à travers quatre personnages captivants trouveront un écho mondial : la volonté d'une liberté personnelle, le besoin d'une stabilité sociale, le manque croissant d'une perte de foi envers le système politique et le profond choc que cela peut avoir sur les vies de chacun" a déclaré Cate Blanchett dans un communiqué. 

 


 

 

 

Inspirée d'une terrible histoire vraie, Stateless est une mini-série australienne ,qui s'attaque au thème sensible d'actualité de la politique d'immigration à travers le parcours de quatre personnages qui se retrouvent ,parqués comme des animaux ,dans le centre de détention Barton ,pour immigrés , dans le désert australien . 

 

Capture d’écran 2020-07-11 à 15.26.51.png
 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2020-07-11 à 14.35.14.png

 

Stateless est d'abord basée sur l'histoire vraie et insensée de Cornelia Rau  qui se nomme Sofie Werner dans la série  (jouée impeccablement par Yvonne Strahovski ,la Serena Joy Waterford "épouse" de Fred dans la série Handmaid's tales ) une femme d'origine allemande ,résidente permanente australienne, ancienne hôtesse de l'air ,souffrant de troubles mentaux qui a été illégalement emprisonnée pendant dix mois entre 2004 et 2005 dans un centre de détention d’immigrants.

 

 

Née en Allemagne, Cornelia Rau déménage en 1967 à Sydney (Australie) avec sa famille, alors qu’elle n’a que 18 mois. Elle retournera dans son pays d’origine pendant deux ans, puis passera un an en Indonésie, avant de reposer ses bagages en Australie en 1983. La jeune femme devient hôtesse de l’air, mais quitte son emploi en mai 1998.

Capture d’écran 2020-07-11 à 17.34.18.png

Cornelia Rau 

C’est là qu’elle commence à afficher des signes de troubles mentaux : « Pendant sa maladie, elle a commencé à prendre ses distances avec sa famille. Elle est devenue très secrète avec sa vie, s’est mise à se comporter de façon imprévisible, et disparaissait souvent. Parfois, elle partait à l’étranger sans les prévenir », peut-on lire dans l’enquête réalisée en 2005 par Mick Palmer, ancien commissaire de la police fédérale australienne.

 

Cornelia Rau intègre alors la secte Kenja, fondée par Ken Dyers, un vétéran de la guerre et Jan Hamilton, une ex-actrice. Comme l'explique The Monthly, sa philosophie est proche de celle de l’Église de Scientologie et fonctionne sur le principe de la « conversion énergétique ». Pour renouer avec leur enfant intérieur, les disciples doivent payer des prix exorbitants pour participer à des médiations.

Le point de non-retour, selon ses proches, serait l’une des sessions organisées à Melbourne en octobre, où elle aurait été obligée de révéler ses secrets les plus intimes devant l’assistance. Quelques jours plus tard, elle est transportée à l’hôpital où on la diagnostique schizophrène. Elle refuse de prendre un traitement et, après plusieurs séjours, disparaît dans la nature.

 

De cette affaire, qui a fait grand bruit, en a résulté une enquête gouvernementale sur les politiques d’immigration déplorables du pays. De graves manquements ont été constatés et l'urgence d'une réforme s'est fait ressentir.

 


 

 

 

Capture d’écran 2020-07-12 à 13.58.04.png

 Sophie Werner obsédée par "la transformation " est schizophrène ,en échappant à Gordon elle a pris l'identité de Eva Offmann , pour ne pas qu'il la retrouve .Pendant sa détention elle a des flashback de son viol .

 

 


 

 

 

Puis il y a trois autres personnages aux parcours différents et vrais :

 

Capture d’écran 2020-07-11 à 16.08.03.png

Ameer (Fayssal Bazzi), un réfugié afghan qui tente de rejoindre l’Australie avec sa famille mais se fait arnaquer par un passeur qui lui prend son argent mais n'a pas de bateau .Il est obligé de mettre sa femme et ses deux filles dans un premier bateau afin de récupérer son argent pour lui même . A son arrivée en Australie il se fait arrêter par les services de l'immigration et se retrouve prisonnier à Barton .


Capture d’écran 2020-07-11 à 16.11.30.png

Cameron (Jai Courtney), accepte un job de gardien dans le centre de détention Barton pour subvenir aux besoins de sa famille.Dans un premier temps ,il est" lui-même ",compréhensif et à l'écoute des drames de ces apatrides qui souffrent et subissent de mauvais traitement injustifiés .Une de ses collègues qui est cruelle et a la matraque facile accompagne ses actes en disant faire  << un emploi raisonnable et proportionné de la force>> mais Cameron ,dit "Cam" ,sait que ce n'est pas vrai .

Il devient ,à cause d'une ambition mal placée  ,un odieux personnage allant jusqu'à trahir sa propre soeur qui défend la cause des détenus avec Soeur Bernadette et les religieuses du couvent et font régulièrement des visites à Barton .

Les conditions de vie sont inhumaines et lamentables et l'arrivée de Clare ne va pas arranger les choses . La dignité de l'être humain n'est absolument pas respectée .    


 

 

Capture d’écran 2020-07-11 à 16.15.42.png

Clare (Asher Keddie), arrive pour superviser les dossiers de l’immigration et faire régner l’ordre dans le centre Barton. La dureté de cette femme dont la vie privée est un échec envenime l'ambiance au lieu de l'améliorer et le directeur de Barton est inquiet .

Notamment avec la gestion d'un certain Farid qui correspond avec le journaliste David Miklin et "fait appel à la compassion" , "on est pris pour des terroristes on a le droit d'être enfermé ".   

 


 

 

 

Capture d’écran 2020-07-11 à 14.55.49.png

 

 

Parallèlement il y a cette histoire de secte dans laquelle s'était réfugiée Sofie ,dirigée par le manipulateur Gordon (Dominic West , "The Affair ,"Sur Écoute") et sa femme Pat (Cate Blanchett) une chanteuse/danseuse excentrique .

 

Capture d’écran 2020-07-11 à 16.24.41.png

Le gourou Gordon ,qui pousse les adeptes de sa secte à "se libérer des contraintes" et de ce que "veulent les autres ",en un mot à être soi-même .

Gordon se sert de la naïveté et de la crédulité de Sophie  pour abuser sexuellement d'elle .Cette dernière est complètement traumatisée. 

 

 

 


 

Capture d’écran 2020-07-11 à 15.55.27.png

Mais il y a Margot (Marta Dusseldorp) ,la soeur de Sofie qui a bien compris que Gordon ,qui demande 400$ par semaines à ses membres ,était un imposteur mais n'a pu faire entendre raison à sa soeur qui la prend pour une ennemie .  

Margot fait ,pourtant , tout pour venir en aide à Sofie . 

 

Capture d’écran 2020-07-11 à 15.57.12.png

 

 

 


 

En commençant cette série j'ai d'abord eu cette gêne ,qui crée une mauvaise conscience et une révolte ,de voir Ameer ,un immigré afghan ,sa femme et ses deux petites filles se faire escroquer par un sale profiteur de faux passeur qui n'a même pas de bateau ; puis de voir Ameer ramasser la nourriture dans les poubelles et dormir avec sa famille sur un unique matelas dans une pièce partagée. Oui on a un peu honte de voir ça ..on se sent mal dans son confort ...et je me suis même demandé si j'allais continuer à regarder .... car comme vous ,je regarde Netflix pour me distraire ...mais j'ai continué et j'ai bien fait car après le rythme s'accélère et la série est passionnante . 

Peu après on voit Sofie ,cette femme hôtesse de l'air, dans une secte ,mal dans sa peau ,se faire embobiner par un autre sale type qui lui promet l'accomplissement de "son vrai Soi" en abusant d'elle , avec la bénédiction de sa femme Pat .Deuxième révolte !!

Quant aux conditions de détention ,dans cette "prison" Barton ,elles sont tout simplement inadmissibles et sans aucun respect de la dignité humaine .Que l'on vérifie l'identité des immigrés et que l'on se méfie des terroristes c'est une chose et c'est normal .Mais qu'on les méprise et qu'on les traite comme des voleurs ,des criminels ou des assassins non !! ce n'est pas un crime de vouloir quitter un pays qui veut vous assassiner ,vous torturer ou vous faire subir une dictature ou une guerre , ce n'est pas un crime de vouloir un avenir pour ses enfants  ;

En dépit des restrictions d’accès imposées par les autorités, plusieurs enquêtes successives dénoncent les conditions de vie des détenus dans les centres d'immigration australiens  .

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) évoque une « détention systématique et arbitraire » contraire au droit international, et critique l’absence de solution à long terme pour des personnes maintenues dans l’incertitude. L’ONG Médecins sans frontières décrit une population « au-delà du désespoir » et recense « un nombre alarmant de tentatives de suicide et de cas d’automutilation ».

  

Mais il ne s'agit pas là de se révolter mais de regarder en face et en toute conscience ce drame de l'immigration ,en même temps que celui de l'abus de faiblesse .

Nous savons tous que "si" le gouvernement Australien avait voulu améliorer le sort des immigrés dans ce camps Barton  c'était possible, il suffisait d'un peu d'humanité et de sérieux dans le contrôle des dossiers , d'accorder un peu de visas ,même temporaires ,aux enfants .

Je sais que les immigrés sont trop nombreux et que parmi eux il y a des vrais criminels et même des terroristes mais il y a aussi des familles déchirées et des gens comme vous ou moi ....demandeurs d'asile pour de bonnes raisons ...

N'oublions pas que ,comme aux USA,la population australienne est faite d'immigration ; les ancêtres des Aborigènes d'Australie sont arrivé il y a 50 000 ans sur le continent australien via les îles de l'Insulinde et de la Nouvelle-Guinée .

Puis toujours ,en Australie il y a eu ,à partir de 1851 la ruée vers l'or  provoquant un énorme accroissement de la population avec les colons Britanniques ,les Irlandais ,les Allemands et les Chinois .

L'Australie est donc bien placée pour être une terre d'accueil .

Nous nous retranchons tous derrière la lâche et sempiternelle rengaine   : "on a pas assez d'argent et de place pour accueillir toute la misère du monde " ..mais je ne veut pas être une donneuse de leçon car je ne suis pas impliquée personnellement dans cette cause .

J'espère et je suppose que la commission de la défense des droits de l'homme des Nations Unies fait tout ce qui est en son pouvoir pour respecter la liberté et les droits de ces immigrés  .....et que des porte -parole tel que Cat Blanchett pourront peut-être faire un peu avancer les choses ...Inchallah .. 

Une série "Douche froide " ou "Avons nous conscience de ce que certains êtres humains,qui sont sans patrie, subissent quand nous nous plaignions de nos petites contrariétés ??.." à voir absolument !!  

ANNE VR(-_-)XXX                        

 



12/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 78 autres membres