ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

THE FIRST MAN ON THE MOON, NEIL ARMSTRONG

 

 

Capture d’écran 2021-04-18 à 22.06.16.png

 

 

Ce film revient sur les événements liés à la mission Apollo 11 et est adapté de la biographie officielle de Neil ArmstrongFirst Man - Le Premier Homme sur la Lune de James R. Hansen. Le film est présenté en avant-première mondiale à la Mostra de Venise, c'est un film biographique américain, réalisé par Damien Chazelle, sorti en 2018.

Capture d’écran 2021-04-18 à 21.49.53.png

 

 

A voir sur Canal 

 

 

Pilote jugé « un peu distrait » par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune.Le film retraces ses premiers pas d'astronaute et ses entrainements,mais aussi ses conflits intérieurs qu'il garde pour lui .

 

 

 

Capture d’écran 2021-04-18 à 22.03.20.png

 

Neil Armstrong (Ryan Gosling) avec sa femme Janet (Claire Foy) et leurs deux garçons . 

Marié avec Janet Elisabeth Shearon avec qui il a trois enfants : Eric, né en 1957, Karen, née en 1959, et Mark, né en 1963. En , des examens révélent que Karen a une tumeur maligne au cerveau.

Le traitement qu'elle doit subir ralentit sa croissance et sa santé se détériore à un point tel qu'elle ne peut plus ni marcher ni parler. Karen meurt d'une pneumonie liée à sa santé fragile le .

Cette tragédie a meurtri et marqué "à vie" Neil Armstrong .... 

Capture d’écran 2021-04-18 à 22.04.55.png

 
 
 
  

 

Armstrong réalise son premier vol dans un avion fusée, le , avec le Bell X-1B, à une altitude de 18,3 km. Le train d'atterrissage se brise à l'atterrissage, ce qui était déjà arrivé sur une dizaine de vols précédents, en raison de la conception de l'avion. Il effectue son premier vol sur le North American X-15 le , monte à cette occasion à une altitude de 14,9 km et atteint une vitesse maximale de Mach 1,75 (1 810 km/h).

 

Capture d’écran 2021-04-18 à 22.03.11.png


Armstrong a été impliqué dans plusieurs incidents qui ont marqué le folklore de la base d'Edwards ou qui furent cités par ses collègues.

 

En , il est sélectionné pour faire partie du programme Man In Space Soonest de l'Armée de l'air américaine.

En , il devient un des pilotes consultants pour le projet Dyna Soar et, en , il est désigné comme un des six pilotes ingénieurs susceptibles de piloter l'avion dans l'espace si ce projet se concrétise.

Au cours des mois qui suivent l'annonce du recrutement du Groupe d'astronautes par la NASA, il est de plus en plus enthousiasmé par le programme Apollo et par la perspective de découvrir un nouvel environnement aéronautique.

 

Capture d’écran 2021-04-18 à 22.01.50.png

Deke Slayton (Kyle Chandler) est le chef du Bureau des astronautes et supervise leur entrainement ainsi que leur sélection pour les programmes Gemini et Apollo.

Le Deke Slayton appele Armstrong et lui demande s'il veut faire partie du Groupe d'astronautes baptisé par la presse américaine « The New Nine » : les neuf nouveaux.

Armstrong accepte sans hésitation. Les résultats des sélections sont gardés secrets durant trois jours, mais les journaux avaient annoncé, depuis le milieu de l'été, qu'un des candidats retenus serait le « premier astronaute civil ». Armstrong est le premier astronaute américain qui ne soit pas militaire d'active au moment de sa sélection.

 

 Capture d’écran 2021-04-18 à 22.02.39.png

 

 

En 1966, Armstrong effectue son premier vol spatial à bord de Gemini 8 et réalise le premier amarrage de deux engins spatiaux.

 

Capture d’écran 2021-04-18 à 22.02.10.png
 

 


 

 

Capture d’écran 2021-04-18 à 22.03.45.png

Bob Gilruth (Ciaran Hinds), Deke Slayton et Neil Armstrong.

 

Robert Gilruth est à l'origine du projet du programme lunaire que le Président John F. Kennedy lancera sous le nom de programme Apollo 1.

Gilruth est le responsable d'un des trois principaux centres de la NASA impliqué dans le programme spatial habité américain : le Manned Spacecraft Center (MSC), rebaptisé par la suite Johnson Space Center chargé de concevoir et mettre au point les vaisseaux spatiaux des programmes MercuryGemini et Apollo

 

 


 

 

Capture d’écran 2021-04-18 à 22.01.58.png

Janet ,qui voulait et croyait qu'elle aurait une vie "normale et tranquille" craint pour son avenir et celui de ses fils, tant Neil se met en danger . 

 

Capture d’écran 2021-04-18 à 22.03.30.png

 

 

 


 

 

Capture d’écran 2021-04-18 à 21.50.47.png

Il est sélectionné comme commandant d'Apollo 11.

Capture d’écran 2021-04-18 à 22.01.28.png

Capture d’écran 2021-04-18 à 22.02.22.png

Le module lunaire Eagle se pose dans la mer de la Tranquillité, le premier à se poser sur la lune ;

 le  à 20:17:40 UTC (15 h 17 min 40 s CDST, heure de Houston) 38, avec 20 secondes restant du propergol réservé à l'atterrissage, à 7 km du lieu prévu à l'origine.

 

Les premiers mots d'Armstrong destinés au contrôle de la mission sont : « Houston, ici la base de la Tranquillité. L'Aigle a aluni… » Armstrong et Aldrin se félicitent d'une poignée de main et une tape dans le dos avant d'entamer la liste de contrôle destinée à vérifier que le module est prêt pour un décollage d'urgence si la situation le justifie.

À Houston, le capcom Charlie Duke s'exclame : « Reçu, Tranquillité. Nous comprenons que vous êtes au sol. Vous aviez un paquet de types en train de devenir bleus. On respire à nouveau, merci », trahissant la nervosité qui régnait au contrôle de mission

 

 

 

 Capture d’écran 2021-04-18 à 21.51.13.png

 

 

 

Avec son copilote Buzz Aldrin, Armstrong réalise une sortie extra véhiculaire d'une durée de deux heures vingt qui constitue les premiers pas de l'homme sur un autre corps que la Terre.

Armstrong prononce alors la célèbre phrase  : « That's one small step for man, one giant leap for mankind »  « C'est un petit pas pour l'homme, mais un bond de géant pour l'humanité ».

 

Un peu plus tard, nous voyons Armstrong jeter symboliquement le petit bracelet de sa fille Karen,dans ce qui semble être une fosse vide dans le sol lunaire ...


Capture d’écran 2021-04-18 à 22.04.03.png

 

Neil Armstrong , Buzz Aldrin (Corey Stoll) et Mike Collins (Lukas Haas)

 

Les trois astronautes sont mis en quarantaine pendant 21 jours, une pratique qui perdure pendant les trois missions Apollo suivantes, avant que la Lune ne soit déclarée stérile et sans danger de contamination.

Le , une conférence de presse télévisée est organisée durant laquelle l'équipage décrit la mission puis répond aux question des journalistes.

 

 


Capture d’écran 2021-04-18 à 22.04.17.png

 

 

 

 

 


Capture d’écran 2021-04-19 à 18.53.44.png
 

Capture d’écran 2021-04-19 à 18.41.51.png

(Photos historiques de Neil Armstong plantant et saluant le drapeau américain)

Capture d’écran 2021-04-19 à 18.20.37.png

Les américains reprochent à Damien Chazelle d'avoir omis une scène iconique de l'histoire américaine mondialement connue, qui voit les astronautes Neil Armstrong et Buzz Aldrin planter le drapeau américain sur le sol lunaire le 21 juillet 1969.

 

Dans un communiqué relayé par le site Deadline, le réalisateur Damien Chazelle a répondu à ces critiques. "Dans First Man, je montre le drapeau américain planté sur le sol lunaire, mais le drapeau planté physiquement sur la surface est l'un des quelques moments de la mission sur lesquels j'ai décidé de ne pas me concentrer", déclare le cinéaste. "A la question de savoir s'il s'agissait d'un message politique, la réponse est non."

 

Damien Chazelle précise ensuite sa pensée : "Mon objectif avec ce film était de partager avec le public des aspects invisibles et inconnus de la mission américaine sur la Lune, en particulier le parcours de Neil Armstrong et ce qu'il a du penser et ressentir durant ces fameuses heures."

 

Capture d’écran 2021-04-19 à 18.42.32.png

Capture d’écran 2021-04-19 à 18.20.17.png
Capture d’écran 2021-04-19 à 18.21.42.png

Immédiatement après sa mission, Armstrong quittera le corps des astronautes. Il occupera un temps un poste d'enseignant dans le domaine aérospatial et servira de porte-parole pour le compte de plusieurs sociétés américaines. Il sera membre des commissions d'enquête formées après l'interruption de la mission Apollo 13 (1970) et l'accident de la navette spatiale Challenger (1986).

 

Janet et Neil Armstrong ont divorcé en 1994. Elle dira plus tard que « la Lune lui est montée à la tête »

 

Le film se focalise sur le ressenti de Neil Armstrong et sur sa fascination pour l'espace, sur son choix pour le vol spatial, qui passera avant sa famille ,après la mort de sa fille Karen.

Des prises de vue se fixent sur le regard d'Armstrong, sur son calme, son sang froid et sa détermination .

Donc si vous cherchez un film "à sensations fortes" et pro américain ,vous serez déçu car "The First Man" est l"histoire de l'Homme, "de l'Être humain" qu'était Neil Armstrong. 

Un très très beau film plus pour les contemplatifs que pour les actifs. 

ANNE VR(-_-)XXX 

 

 

 



19/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres