Anne Vallery-Radot = Rubriques

Anne Vallery-Radot = Rubriques

THE PROTECTOR OF ISTANBUL

Capture d’écran 2019-03-12 à 02.50.30.png

 Le Protecteur d'Istanbul (Hakan: Muhafız ; The Protector) est une série télévisée turque commandée et financée par Netflix, créée par Binnur Karaevli et disponible sur Netflix depuis le . Elle est basée surKarakalem ve Bir Delikanlının Tuhaf Hikayesi, une œuvre de la romancière turque Nilüfer İpek Gökdel publiée en 2016

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2019-03-12 à 02.58.11.png

 

 

 

 Çagatay Ulusoy, dans le premier rôle, un jeune acteur également mannequin très connu en Turquie. Le jeune homme a notamment été élu, en 2010, modèle de l'année et compte à son actif plusieurs longs métrages et séries comme Medcezir, remake turc deNewport Beach.

 

 Capture d’écran 2019-03-12 à 02.51.27.png

 

 

jeune marchand d’antiquités au bazar d’Istanbul, dont le destin est bouleversé quand il apprend être le “protecteur”, sorte de super-héros ottoman dont la mission est de protéger Istanbul des “Immortels”. 

 Capture d’écran 2019-03-12 à 02.23.23.png

Dans sa mission, Hakan est accompagné par Zeynep, jeune femme censée l’entraîner et l’aider, incarnée par Hazar Ergüçlü. 

 

 

Capture d’écran 2019-03-31 à 13.14.52.png

 

 

 

Ayça Aysin Turan incarne, elle, la belle et ambitieuse Leyla, qui travaille pour Faycal Erdem, riche et puissant homme d’affaire stambouliote, qui cache lui-même de lourds secrets.  

 

 

Capture d’écran 2019-03-31 à 13.23.44.png

 

 

 

Une pléiade de personnages à laquelle s’ajoute une héroïne surprise: la ville d’Istanbul. Car au-delà des lieux touristiques de la mégalopole turque, la série met également en exergue les quartiers d’affaires de la capitale économique du pays. Une dualité censée aider à mettre en avant la particularité de cette ville, divisée entre Orient et Occident.

 

 

The Protector, en plus d’être la première série surnaturelle de son pays (au synopsis très éloigné des séries turques habituelles),  est aussi la première production originale turque Netflix. Cette première saison composée de 10 épisodes (de 45 minutes chacun) pourrait bien  annoncer un nouvel âge d’or pour l’industrie du cinéma turc. 

Bonne nouvelle pour les fans de la série fantastique, The Protector devrait revenir pour une deuxième saison ! C’est à l’occasion du lancement de la série (soit le 4 décembre 2018) que Kelly Luegenbiehl, vice-présidente de la société Netflix, a déclaré selon le Hurriyet Dailynews que The Protector comporterait deux saisons.

 

Le géant américain ne compte d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin et proposera dès le 21 décembre une nouvelle série turque dénommée BÖRU, qui suivra des membres d’une unité spéciale responsable d’opérations risquées en Turquie.

C'est la seconde série turque que je regarde sur Netflix , la première était "Son" en turque ou "The End"et je dois dire que c'est épatant.

 

 

Pour le réalisateur Can Evrenol, cette expérience s’apparente plus à une “version condensée d’une expérience cinématographique” qu’à une série turque, nous explique-t-il.

“Nous trois venons plus du milieu du cinema et de la publicité, donc nous avons envisagé l’histoire de manière différente”, indique de son côté Umut Aral, un des trois réalisateurs de la saison 1. “Nous savions comment cela allait commencer, évoluer et terminer, donc c’était mieux pour nous, pour nous préparer, donc oui c’est une meilleure expérience pour le spectateur et les créateurs.” 

“En tant que réalisateur de publicités, j’ai expérimenté différents styles comme l’action, le drame... Ce que Netflix fait en choisissant des talents issus de milieux très divers est une combinaison gagnante pour rendre le projet plus grand”, affirme de son côté Gonenc Uyanik, troisième réalisateur de la série.

 

 

 

 

ANNE VR(-_-)XXX

 

 

 



31/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres