ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

THE VAST OF NIGHT, THEY ARE THERE ..

 

 

 

 Capture d’écran 2020-12-31 à 12.06.25.png

 

 

2019_Vast of Night est le premier film d'Andrew Patterson, à voir sur amazone prime. 

 

En novembre 1958 dans la ville imaginaire de Cayuga au Nouveau-Mexique, les habitants sont témoins d'un phénomène étrange.

Alors que la plupart des gens de la ville assistent au match de basket de l'équipe locale, Fay, une jeune opératrice du téléphone et Everette un animateur de radio, découvrent une étrange fréquence comportant des appels interrompus et anonymes et des signaux sonores inhabituels.

 

 


 

 

 

Capture d’écran 2020-12-31 à 12.06.48.png

Fay (Sierra McCormick) et Everett (Jake Horowitz) se promènent dans la nuit noire en essayant le nouveau magnétophone de Fay, ils posent des questions sur le match aux passants.

Ils discutent des avancées technologiques qui façonneront le futur, comme par exemple, un téléphone portable en forme de coquillage.  

 

 

Capture d’écran 2020-12-31 à 12.07.10.png

 

Puis Fay va prendre son poste au standard.

Alors lors qu’elle écoute l’émission de son ami, Fay entend le signal de sa radio se distordre, jusqu’à ce que la voix d’Everett s’efface au profit d’un son étrange.

Les lignes sonnent, Fay entend le même son au bout du fil. Un autre appel, une voix paniquée.

La rumeur enfle : il y a quelque chose dans le ciel de Cayuga. Fay connecte et déconnecte les lignes téléphoniques sur son tableau, puis elle se résout à appeler Everett. Celui-ci décide alors d’ouvrir l’antenne aux auditeurs, afin de comprendre ce qui est en train de se passer au-dessus de la bourgade.

 

 Capture d’écran 2020-12-31 à 12.07.00.png

 

Un homme nommé Billy répond à l'appel d'Everett et lui explique qu'il a servi dans l'armée; transporté par avion vers un endroit très discret dans le désert ou il a entendu les mêmes signaux étranges.

Puis Mabel, une femme âgée veut aussi raconter son histoire.... .  

 


 

 

Autoproduit avant d’être acheté par Amazon Prime Video, The Vast of Night ressemble à une aiguille dans une meule de foin, une petite surprise.

Nous comprenons que c'est une histoire d'extra-terrestres et que la fin nous suggère que Fay et Everett ont été enlevés, puisqu'il ne reste que le magnétophone....

La particularité de ce film c'est le style des années 1950, qui soit dit en passant sont très exploitées en ce moment, et l'ambiance Hitchcockienne qui rend crédible un suspens de présence alienne.

Mais surtout, ce qui est spécial, c'est que tout est focalisé sur les prises de vue et qu'il n'y a pas de bavardage inutile, tout est "sous entendu" et c'est justement ce qui fait travailler l'imagination et rend possible un scénario de science fiction non expliqué.

A Voir comme un petit cadeau ....

ANNE VR(-_-)XXX 

  

 



31/12/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres