ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

TRINH XUAN THUAN ,LA PLÉNITUDE DU VIDE

 

 

  Capture d’écran 2021-01-02 à 16.05.32.png

 

            Trinh Xuan Thuan (né le  à Hanoï au Viêt Nam) est un astrophysicien et écrivain vietnamo-américain, d'expression principalement française.

 

 

 Capture d’écran 2021-01-02 à 16.17.23.png

 

 

Que ce soit à l’échelle du cosmos, avec le fameux « vide intersidéral », ou à celle de l’atome, l’existence et même l’omniprésence du vide est pour l’esprit moderne une évidence. On a du mal à s’imaginer que cette idée a pourtant mis des millénaires à s’imposer, philosophes et scientifiques, d’Aristote à Descartes, s’attachant à nier l’existence du vide. Et certes, puisque le vide n’est rien, comment pourrait-il exister ?

 

 A l'inverse de la culture occidentale, la notion de vide fut accueillie à bras ouvert par la civilisation orientale. Il joue un rôle important dans la philosophie hindoue et le taoïsme a admis, selon Lao-Tseu, que le vide est la matrice de l'Univers.
En Occident, pendant longtemps, le Vide a provoqué répulsion et négation. Et pourtant...
L'auteur, astrophysicien de renommée mondiale, Trinh Xuan Thuan, fait preuve ici de tous ses talents de scientifique et de pédagogue. Il nous fait vivre l'épopée du "Vide".
Partant de la naissance du zéro en Orient, il nous fait vivre la science expérimentale avec Pascal, Galilée. Il faudra attendre le vingtième siècle pour que le "vide" s'impose dans les théories scientifiques, au travers de la théorie de la relaivité d'Einstein et de la mécanique quantique, jusqu'à la physique contemporaine qui va montrer que le vide n'existe pas réellement puisque, même si on enlevait toute la matière de l'espace, nous n'obtiendrions pas le vide absolu puisqu'il a été prouvé que l'espace est parcouru de champs et que des particules élémentaires, telle le boson de Higgs, peuvent émerger.
En introduisant le concept de champ, Faraday et Maxwell, au 19ème siècle, ont lié le vide de l'espace à la matière qui l'habite. 

 


 

 Au 20 ème siècle, les scientifiques sont arrivés à la conclusion que la suppression du tout s'avère impossible dans le monde atomique et subatomique, conséquence de ce que l'on appelle le "flou quantique", lié au principe d'incertitude qui régit le monde de l'infiniment petit.
L'espace n'est plus vide mais habité en permanence par des champs divers et variés qui dictent le mouvement des corps. L'univers lui-même est né du vide, un vide microscopique rempli d'énergie.

 

Pour Richard Feynman, le  grand théoricien, « La mécanique quantique est la description du comportement de la matière et de la lumière dans tous leurs détails et en particulier, de tout ce qui se passe à l'échelle atomique. A très petite échelle, les choses ne se comportent en rien comme ce dont vous avez une expérience directe. Elles ne se comportent pas comme des ondes, elles ne se comportent pas comme des particules, elles ne se comportent pas comme des nuages, ni comme des boules de billard, ni comme des poids sur une corde, ni comme rien que vous avez jamais vu. »

  


 

 

 

Capture d’écran 2021-01-02 à 16.37.05.png

 


 

 

 

 Les astrophysiciens se sont aperçus que l’existence de la vie et de la conscience dans l’univers dépend d’un réglage extrêmement précis de ces constantes physiques et conditions initiales. Faites varier un tant soit peu ces paramètres numériques, et l’univers serait totalement différent : il ne pourrait plus héberger la vie, et nous ne pourrions plus exister. Certains de ces paramètres exigent une précision époustouflante. Ainsi la densité initiale de matière de l’univers doit être réglée avec une précision de 10-60. Changez un chiffre à la soixantième décimale, et tout basculerait : l’univers serait vide et stérile. 


 

La Voie lactée va fusionner avec sa voisine Andromède dans environ quatre milliards d'années. Dans deux mille milliards d'années, nos descendants auront l'impression que l'univers tout entier se réduit à leur métagalaxie et que celle-ci n'est entourée que d'espace vide.
Ils penseront de manière erronée que cet espace est statique, car faute de galaxie en-dehors de la métagalaxie, ils ne disposeront d'aucune balise pour mesurer l'expansion de l'univers, et encore moins son mouvement accéléré!


 

 

 

 

 Capture d’écran 2021-01-02 à 16.46.43.png

 

 

 


 

 

 Einstein n'a pas manqué, au nom du déterminisme, de renoncer à la conception probabiliste à laquelle la mécanique quantique semblait être attachée. En effet, dans sa correspondance du 07 Septembre 1944, à Max Born, Einstein a pu écrire : « Nos espérances scientifiques nous ont conduits chacun aux antipodes de l'autre. Tu crois au Dieu qui joue aux dés, et moi à la seule valeur des lois dans un univers où quelque chose existe objectivement, que je cherche à saisir d'une manière sauvagement spéculative. [...]. Le grand succès de la théorie des quanta dés son début ne peut pas m'amener à croire à ce jeu de dés fondamental, bien que je sache que mes confrères plus jeunes voient là un effet de la fossilisation. On découvrira un jour laquelle de ces deux attitudes instinctives était la bonne. » 

 En physique, le vide quantique décrit l'état du vide selon les principes de la mécanique quantique. Alors que l'on croyait l'univers rempli d'éther, la physique du XX ème siècle a abandonné cette notion pour un espace littéralement vide de matière. Les principes quantiques montrent que ce vide est en réalité rempli d'énergie qui engendre de nombreux effets : on parle alors d'énergie du vide. 

L'énergie du vide est le cas particulier d'énergie de point zéro d'un système quantique, où le « système physique » ne contient pas de matière. Cette énergie correspond à l'énergie du point zéro de tous les champs quantiques de l'espace, ce qui, pour le modèle standard, inclut le champ électromagnétique, les champs de jauge et les champs fermioniques, ainsi que le champ de Higgs électro faible. C'est l'énergie du vide qui dans la théorie quantique des champs est définie non comme un espace vide mais comme l'état fondamental des champs. Ceci implique que, même en l'absence de toute matière, le vide possède une énergie de point zéro, fluctuante, d'autant plus grande que le volume considéré est petit.

Cela parait compliqué mais veut dire que, même ce qui nous parait vide ou sans matière, contient une énergie !! le néant n'existe pas !! Le vide est toujours rempli ...... le vide est plein ..

ANNE VR(-_-)XXX  

 

 

 

 

 



02/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres