ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

UN HOMME QUI ME PLAIT ,UN MENTEUR MENT TOUJOURS

 

 

 

Capture d’écran 2020-11-19 à 13.47.00.png

 

Un choix des films de Jean-Paul Belmondo est disponible sur Netflix c'est l'occasion de revoir ce grand acteur français dans toute sa splendeur ...pour les fans .. 

 

Un homme qui me plaît est un film français réalisé par Claude Lelouch et sorti en 1969.

Musique de Francis Laï

Capture d’écran 2020-11-19 à 14.02.02.png

Françoise (Annie Girardot)

Françoise a laissé son mari et sa fille à Paris, actrice de cinéma renommée, elle s'envole pour les États-Unis, où l'attend un tournage.

 

 

 

Capture d’écran 2020-11-19 à 14.03.10.png

Compositeur, Henri(Jean-Paul Belmondo), marié à une Italienne, est venu seul à New York pour enregistrer la musique du film.

Capture d’écran 2020-11-19 à 14.00.47.png

Lors du tournage ils se rencontrent à Los Angeles et prennent un verre ensemble et deviennent amants.

Capture d’écran 2020-11-19 à 14.02.40.png

Le lendemain, Henri décide de retarder son retour de vingt-quatre heures pour emmener Françoise à Las Vegas. Une nouvelle nuit d'amour plus tard, ils louent une voiture et entament un périple à travers les États-Unis avec l'intention de rejoindre New York....

Capture d’écran 2020-11-19 à 14.33.19.png

 

Une "road love movie",le bonheur total et partagé  !!


 

Capture d’écran 2020-11-19 à 14.07.59.png

Henri dans les draps de Patricia (Farrah Fawcett) juste avant Françoise! 

Toujours d'actualité ce beau film met en scène un séducteur amoureux d'une femme méfiante ,qui sait ou elle met les pieds, mais fonce pourtant et vit pleinement cette histoire en sentant bien ,au fond d'elle-même que c'est éphémère....

Et oui un menteur ment toujours même si vous y croyez et lui aussi ,ces hommes là s'appellent des "Playboy" ou des "Don Juan" ,c'est inné en eux et ils vivent chaque histoire d'amour avec conviction et sincérité ,le seul problème c'est que une fois qu'ils l'ont vécu ,ils tournent une autre page .

Bien entendu cette façon de séduire ne s'applique pas qu'aux hommes ,certaines femmes sont très fortes à ce petit jeu là ...

 

Annie Girardot est jeune ,espiègle et très jolie ,agréable a revoir et Belmondo égal à lui-même est tellement à l'aise dans ce rôle de séducteur que nous passons un moment vraiment très distrayant ,un peu en dehors du temps et de l'époque actuelle ...c'est fraîchement bien !    

 

Claude Lelouch  :<< J’ai vécu une belle histoire d’amour avec Annie Girardot, qui était en train de se finir quand le tournage du film a débuté. Le type qui ne descend pas de l’avion à la fin, c’est moi… J’ai transmis à Jean-Paul mes sentiments vis-à-vis des femmes, et particulièrement d’Annie. Encore une fois, je ne parle que de ce que je connais. Je ne suis pas un "adaptateur" ou un intermédiaire, je suis en prise directe avec la vie.
Jean : Je n’ai jamais vu Jean-Paul aussi sensible, vulnérable et impudique que dans ce film. À l'époque, ça ne se faisait pas de mettre des mecs en calbar et de montrer leur amour des femmes ! On était dans le macho premier degré, assuré…>>

 


 

 Anecdote : 

Le projet du film Un + une est né dans un avion, entre Paris et Los Angeles, lors d'un vol durant lequel Jean Dujardin et Elsa Zylberstein ont parlé de cinéma pendant des heures. Ils ont ainsi mentionné Claude Lelouch et son film de 1969 Un homme qui me plaît qu'ils adorent tous les deux et qui raconte l'histoire d'amour improbable entre Jean-Paul Belmondo (qui joue un compositeur) et Annie Girardot (qui joue une actrice) tombant amoureux à l'occasion d'un tournage à l'autre bout du monde. Elsa a ensuite proposé à la tête d'affiche de The Artist d'appeler le réalisateur et trois semaines plus tard, ils se trouvaient dans son bureau. Dujardin se rappelle comment Lelouch a imaginé ça : 

"Claude est revenu avec cette idée : « Tu seras Antoine Abeilard, compositeur de musique, Elsa sera la femme d’un diplomate ». Les pions étaient posés : une canaille et une femme qui va s’encanailler. Et puis la grande idée de l’Inde est venue s’y ajouter. L’idée du voyage offrait cette possibilité romanesque qui appartient complètement à l’univers de Claude."

 

Lorsqu'ils se sont rencontrés, Claude LelouchJean Dujardin et Elsa Zylberstein ont commencé par dîner ensemble et c'est là que le réalisateur a pris conscience du potentiel du futur couple à l'écran : "Pendant ce repas, j’étais au spectacle. J’ai vu mon film. Les rapports qu’ils avaient à table allaient être ceux qui seraient dans le film. Mon métier, c’est d’observer. Le métier de la mise en scène, c’est l’art de la curiosité et de la synthèse. Je les ai observés, j’ai vu les sujets qu’ils abordaient, la façon dont ils en parlaient. Je me suis dit que si j’arrivais à filmer cela, les gens allaient se régaler de ce jeu du chat et de la souris que l’on retrouve en permanence chez tous les couples."

 

 

Alors le prochain article concernera "Un plus Une" toujours de Claude Lelouch (2015).

 

 

 

ANNE VR(-_-)XXX 



19/11/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres