ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

CHRISTIAN LU, L'ABSTRACTION LYRIQUE, PARIS/VÉZELAY.

 

 

Paris

1D51993A-B500-4ED3-AE5D-9A69929D4CA1_1_201_a.jpeg

 

 

 

 

 

0F41C1A7-7899-4C78-9F48-89B4575C5157_1_201_a.jpeg

 

 

Christian Lu rend hommage au "Bleu" , cette couleur du ciel et de la mer, ce bleu des nus de Matisse, ce bleu de Majorelle à Marrakech, ce bleu des cieux tourmentés ou étoilés de Van Gogh ou encore ce bleu de Klein. 

 8A9D889A-47D8-4642-933A-1F7E53E0FEB6_1_201_a.jpeg

 

En 2016 le musée National de Chine à Pékin a exposé des oeuvres de Christian Lu sur le thème "De L'Est à L'Ouest".  

 

 

 

5651788C-AFA6-473A-8BF5-D866FC2E7353_1_201_a.jpeg

Avec Laurent Fabius.

2D5182A4-A949-4EA5-8E33-B967B3A84F06_1_201_a.jpeg

 

 

 

 

8D6C9607-B9CD-4AE1-983E-B51E47CD18C9_1_201_a.jpeg

Avec Jean-Pierre Raffarin.

21C70A7C-705C-4A49-B7E5-E53F6B4CD349_1_201_a.jpeg
 

Avec le Président François Hollande.

 

F6C1AD08-F2AA-4BB6-9BBB-E583552483BB_1_201_a.jpeg

Le président français Emmanuel Macron, a demandé à Christian Lu de l'accompagner en visite officielle en Chine, pour remettre à son homologue chinois, Xi Jinping, une œuvre de l'artiste, appelée « La force d’un rêve », allusion au rêve chinois, de la part de la communauté chinoise de France. L'Elysée possède également un tableau de Christian Lu.

 

 

 

8CB25F6C-0875-4563-9D73-3E262FFB6459_1_201_a.jpeg

 

 

 

 

71B0E158-FA8A-496D-B501-356F8AD74391_1_201_a.jpeg

 

 

 

Après de nombreuses expositions à Paris, le peintre propose ses tableaux dans sa propre galerie au 86 de la rue de Vaugirard dans le 6ème arrondissement de la capitale. 

 

 

32E56898-63BF-4C24-88EB-452EA30CC824_1_201_a.jpeg

Laurent Fabius

 E0A3509D-8415-4875-92A6-3850B9A2D468_1_201_a.jpeg

 

 

ACEF16AC-4DEE-41DF-9D0B-4E6407520C89_1_201_a.jpeg

DA1F3343-CDE7-4E4D-9E66-6AEBB3C30319_1_201_a.jpeg

 

239D6B73-112C-4926-AA03-5B14A66E2D1B_1_201_a.jpeg


0600965D-D322-4BBF-81E9-8B04F15CE9B3_1_201_a.jpeg
5B1AAD2B-3667-4B3A-BEF5-40EBC53BC62C_1_201_a.jpeg
C3CA288A-4979-42F5-86FA-5B24F9C39719_1_201_a.jpeg

 

Christian Lu avec Anne Giroud-Vallery-Radot.  

54C11611-270A-4747-A2B1-FAF86E1856AA_1_201_a.jpeg

 

CD1A52C7-18E6-491E-9584-B3A63FC69935_1_201_a.jpeg

 

 


72088D7D-EDED-4263-B56F-FCD46F577974_1_201_a.jpeg

 

 


DB777EC0-9E0E-4B5E-A650-3ED71F3F95A9_1_201_a.jpeg

 

 


6F9E4836-9E50-4E52-A370-27846E717304_1_201_a.jpeg

 

 


657B1C25-CE5A-43F4-AC1B-85D103352DEC_1_201_a.jpeg

 

 

Nous sommes plongés dans une magnifique symphonie de bleus tous aussi envoûtants les uns que les autres. Les tableaux sont sans titre ou nommés "Rêve" ce qui est juste car chacun interprète ce qu'il voit à sa propre sensibilité. 

 

 

EA209BAD-A77C-4493-B2B1-73691C08FD08_1_201_a.jpeg

 

 

 

 A557704C-5A36-42F5-B040-F29987309F76_1_201_a.jpeg

Anne Giroud-vallery-Radot, Christian Lu et Raphaelle Dufour.

 

 


77BDFEC7-9522-4461-8C4D-79DD81428006_1_201_a.jpeg

Christian Lu et Anne Giroud-vallery-Radot.

1A1336BD-393F-46A4-AC76-FFF68E88193B_1_201_a.jpeg

 

 

523BC9E8-D1A9-4645-BDFA-2BCA6169493F_1_201_a.jpeg
 Christian Lu , Mme Coftier et Isabelle Lu.


Vézelay

 

292ABE98-577D-4177-83FA-739588A664FD_1_201_a.jpeg

 

 

 

754084C5-1706-46DF-91C1-11A19DC07171_1_201_a.jpeg


EA244B1E-1CA4-4EE6-873D-B5821D22EC2C_1_201_a.jpeg

Christian Lu et son épouse Isabelle.

A l'occasion du Festival d'Art Chinois, organisé par Jean-Pierre Escarfail, sous la présidence de Jean-Pierre Raffarin, Christian Lu expose depuis le 17 septembre à Vézelay dans la superbe salle gothique, entre la mairie et la Basilique, pendant un mois .

De son nom chinois Lu Yongan 陆永安, l'artiste peintre franco-chinois est arrivé à Paris en 1981, à l'âge de trente ans, avec la bénédiction des ses trois grands maitres, Lin Feng-Mian, Liu-Hai-Su et Yan Wen-Liang pour intégrer l'atelier de Zao Wou-Ki.  

 

 

93BB255A-4855-4549-AF64-770E3191D2BE_1_201_a.jpeg

Zao Wou-Ki et Chu Teh Chun .photo Didier Gicquel.

Pendant près de sept ans Christian Lu assiste Zao Wou-Ki en travaillant sur encre de chine et fait sa première exposition "Symphonie de Beethoven" en 1983. 

 

Mais c'est par la couleur que l'artiste trouvera sa voie dans l'abstraction lyrique inspirée, à la fois, par l'Orient et l'Occident    

 

 3F1EEFD4-1D97-4B42-83C4-0CBA783FA7A4_1_201_a.jpeg

 

Oeuvres sans Titre


 

 


405F67A8-6BB2-437C-A45F-CDE40E3EB6A2_1_201_a.jpeg


E8F14DC6-6279-4C44-AE45-D02FDC22450F_4_5005_c.jpeg

 

 

 


 

 


86E2397C-1E8B-4CF9-B882-824149AC66CB_1_201_a.jpeg

 F44CC57C-D671-49A0-82C3-2E06C36700D2_1_201_a.jpeg

 

 


 

 

 

D0CE4561-D2C5-4A0E-853A-4AF834E09D51_1_201_a.jpeg


559815C9-B2A9-4EC3-831F-0F805F4E3A22_4_5005_c.jpeg

 

 


BAD78A95-4742-4486-A5C8-3A51E9B8D597_1_201_a.jpeg

 

43043CC2-1051-439D-9CBC-C40928735040_1_201_a.jpeg
 

 

 

 


 

 

 

 

B095DEAF-F1E2-4B58-9795-08D69A942FE5_1_201_a.jpeg

 

 Oeuvre sans titre.

 


 

 

39C90EE8-F0E6-47DD-8191-117571B13327_1_201_a.jpeg

  

Oeuvre sans titre


 

 

 

C028B609-6F07-43B9-8705-F600AD4C4C3B_1_201_a.jpeg

 

Christian Lu et Yvon Chu , le fils de Chu Teh-Chun.

 

 

2FFA84FE-AFAC-49E0-86AD-04248F894D19_1_201_a.jpeg

 

 

 

Dans le cadre du Festival D'Art Chinois organisé par Jean-Pierre Escarfail, et durant le vernissage nous avons pu voir un documentaire admirablement réalisé par Christophe Fonseca consacré à la vie et à l'oeuvre de Chu Teh-Chun, pour célébrer la commémoration du centenaire de la naissance de l'artiste (1920-2014) élu à l'Académie de Beaux-Arts de Paris en 1997.

 

4C88A337-1830-41B3-B796-5CD636DEE517_1_201_a.jpeg

 

Christian et Isabelle Lu avec Yvon Chu

 

 

7FECB2FB-27E1-4141-8264-F939346425A0_1_201_a.jpeg

Jean-Paul de Parcevaux, Christian Lu, Jean-Pierre Escarfail le commissaire de l'exposition et M.Chen-Li, ministre auprès de l'ambassade de chine.

 

 

A6B08513-24DD-40AD-934E-0553263F6B3B_1_201_a.jpeg

 

Christian Lu et M.Chen-Li, ministre auprès de l'ambassade de chine.

 BBA6FFF3-8441-4C57-9F89-F16B9B029350_1_201_a.jpeg

 


 

59D02A02-B3E2-4FCE-A0D1-17BD20CADFCD_1_201_a.jpeg

 

 

Christian Lu réalise ses rêves en recouvrant les toiles de couleurs qui jaillissent et deviennent des paysages lunaires, des laves de feu, des montagnes magiques ou des mers mystérieuses dans un surréalisme qui rejoint parfois Dali, comme dans le tableau ci-dessus.

L'huile est appliqué comme l'encre de chine, ce qui nous fait voyager d'un siècle à l'autre sans contraste aucun puisque le passé et le présent sont révélés en profondeur par la sensibilité de l'artiste. 

 

ANNE VR(-_-)XXX

 



22/09/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres