ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

ERIC, LA MARIONNETTE DE L'ESPOIR.

 

 Capture d’écran 2024-06-03 à 12.20.13.jpeg

 

 

 

Eric est une série Drame/Thriller britannique de 2024, créée par Abi Morgan 

 

Netflix   Netflix Par abonnement

 

 

Synopsis officiel : New York, années 1980. Après la disparition d'Edgar, son fils de neuf ans, sur le chemin de l'école, Vincent se lance dans des recherches désespérées. Considéré comme l'un des meilleurs marionnettistes de la Big Apple, créateur d'une émission pour enfants très populaire, Vincent essaie de supporter l'absence de son fils, mais rongé par le chagrin, peu à peu il perd pied. Dégoûté de lui-même et accablé par la culpabilité, il s'accroche à Eric, une marionnette dessinée par Edgar, convaincu de pouvoir porter ce personnage de monstre bleu à l'écran quand son fils reviendra. Alors que le comportement de plus en plus destructeur de Vincent l'éloigne de sa famille, de ses collègues et des enquêteurs qui essaient de l'aider, Eric, une illusion née de la nécessité, devient son seul allié dans sa quête pour retrouver son fils.

 

 


 

 

 

Capture d’écran 2024-06-03 à 12.20.29.jpeg

Vincent Anderson  (Benedict Cumberbatch) et son fils Edgar (Ivan Morris Howe).

 

 

Capture d’écran 2024-06-03 à 12.21.00.jpeg

Detective Michael Ledroit (McKinley Belcher III) .

C'est une série complètement atypique qui nous montre, à travers la disparition dramatique d'un enfant de neuf ans, les dégâts que peuvent faire les disputes permanentes des parents; la lenteur des enquêtes qui ne sont résolus que par les détectives obstinés et les endroits sordides ou vivent les sans abris qui sont légions, en particulier dans les sous-terrains des métros.

Dans ce New-York des années 1980, nous sommes face à un père complètement en dehors de la réalité, marionnettiste, déséquilibré, alcoolique qui devient complètement fou de chagrin et obsédé par le monstre "Eric" imaginé et dessiné par son fils Edgar.

Benedict Cumberbatch est magistral, authentique et bouleversant dans le rôle de vincent qui se bat contre lui-même, plonge encore plus dans l'alcool et la drogue et se confond avec ce monstre, la créature qu'Eric a crée pour le représenter et qu'en fait il incarne. 

La phrase de Léon Tolstoï citée par Vincent résume le drame de l'humanité et en particulier le sien : 

<<Chacun rêve de changer l'humanité, mais personne ne pense à se changer lui-même>> 

Cette histoire aborde aussi le thème de la corruption policière et de la discrimination encore bien ancrée dans une société qui accepte des sous terrains moyenâgeux avec une cour des miracles inadmissible.

Cette série n'est pas drôle mais concentrée sur la psychologie et l'intrigue, les comédiens sont tous fameux, les décors des années 80 sont bien crédibles; elle est destinée aux rêveurs plein d'espoir...c'est une tragédie avec du soleil au bout du tunnel. 

ANNE VR("-_-")XXX  



04/06/2024
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres