Anne Vallery-Radot = Rubriques

Anne Vallery-Radot = Rubriques

JOHNNY HALLYDAY ET SYLVIE VARTAN : MES TENDRES ANNÉES

 

 

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 15.57.29.png

 

 

 

 Quel sourire aussi celui là!!

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-11 à 01.01.35.png

 

 

Johnny et Sylvie

Johnny Hallyday, pseudonyme de Jean-Philippe Smet,

est  né le  à Paris.  

Fils d'Huguette Clerc (1920-2007), mannequin-cabine et

de Léon Smet (1908-1989), acteur, chanteur et danseur belge,

Jean-Philippe naît à la Clinique Villa Marie-Louise située au 

3  cité Malesherbes dans le 9e arrondissement de Paris..

À sa naissance, il ne porte pas le nom de son père, mais celui

de sa mère. Début 1944, Léon Smet abandonne sa femme et

son fils âgé de huit mois. À la demande d'Huguette, le couple

se reforme le temps d'un contrat de mariage et d'une

reconnaissance en paternité, le 7 septembre 1944, puis Léon

part définitivement. À partir de cette date, l'enfant se nomme

officiellement Jean-Philippe Smet.

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 22.47.45.png

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-15 à 20.19.05.png

 

 

 

 

 

 Capture d’écran 2017-12-15 à 22.07.38.png

 Johnny dans le film "Les Diaboliques" d'Henri Georges Clouzot

Capture d’écran 2018-01-16 à 11.33.34.png

 

Johnny est un des figurants ,ici avec Simone Signoret  

Capture d’écran 2018-01-16 à 11.34.38.png

 

  

 

À 3 ans commence pour Jean-Philippe une vie d'enfant de

la balle. Ses cousines sont des danseuses classiques et à

partir de fin 1946, il vit à Londres durant deux ans.

Desta épouse Lee Lemoine Ketcham, un danseur américain

connu sous le nom de scène de Lee Hallyday.

 Le trio de danse acrobatique, Desta, Menen et Lee, se produit

à travers l'Europe jusqu'en 1949. Il devient ensuite duo, Desta

 et Lee se nommant alors « Les Hallyday ».

Père de cœur, Lee Hallyday qui incarne le rêve américain le

surnomme Johnny. Plus tard, au moment de choisir un nom

de scène, c'est naturellement qu'il optera pour le nom de

scène Johnny Hallyday

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 22.48.41.png

 

 

- Sylvie George Vartan naît à Iskretz, un village situé dans la

chaîne du Grand Balkan centre de la Bulgarie le 15 aout 1944 

Lorsque l'armée soviétique entre en Bulgarie, quelques mois

après la naissance de Sylvie, la famille perd sa maison

(réquisitionnée) et s'installe à Sofia, capitale bulgare. Son père,

George (1912-1970), est le fils du directeur de la Compagnie

d’électricité, filiale d’une société française, et est lui-même

attaché de presse à l'ambassade de France en Bulgarie.

En 1936, il épouse Ilona Mayer ( - ),

fille de Rudolf Mayer, un architecte hongrois de renom installé

à Sofia avec sa famille dès 1921. Leur premier enfant, Edmond 

dit  Eddie,naît le  .

La vie en Bulgarie devient de plus en plus difficile et la famille

décide d'émigrer au début des années 1950. C'est le grand-père

de Sylvie, Robert, un francophile convaincu, qui leur conseille de

partir pour Paris. Le temps d'obtenir les visas nécessaires, et

Sylvie arrive à Paris  en  avec ses parents et son

frère Eddie.

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 22.55.07.png

 Sylvie Bébé dans les bras de sa mère avec son frère Eddy 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 22.55.49.png

 

 

 

 Paris 1961 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday sont présentés l'un à l'autre

par  Eddie Vartan, fin décembre 1961, à l'Olympia de Paris où

Sylvie chante en lever de rideau de Vince Taylor.

Johnny, initiateur du rock 'n' roll en France en 1960, est déjà 

une vedette qui défraie la chronique.

 

 

 

 

 

Sylvie, en cette année 1961, est une quasi-débutante dont la carrière

« ne va pas tarder à décoller »

 

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 16.33.53.png

 

à son actif un 45 tours avec Frankie Jordan "panne d'essence "

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 14.46.21.png

 

 

 

 

 

Sylvie a commencé à chanter sur scène dès l'âge de 16 ans et s'est

ainsi imposée comme la seule chanteuse française à faire

régulièrement de la scène à Paris, en province et à l'étranger . 

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.32.07.png

 

 

 Johnny est déjà " L'Idole des Jeunes "

 

 

 

 

 

Nous sommes en 1961. Jean-Philippe Smet a 18 ans, Catherine

Dorléac aussi. Sans se connaître, ils sont engagés tous les

deux pour jouer dans l’un des quatre sketches qui composent

le film intitulé" Les Parisiennes. "

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-29 à 11.31.50.png

 

 

Sur le tournage aussi, l’amour naît. Hélas, il va vite se révéler

compliqué, et comportera même des épisodes dramatiques.

Au premier regard échangé avec elle, Johnny tombe fou

amoureux de Catherine.

« Pour moi, elle incarnait l’idéal féminin, dira-t-il bien plus tard.

Elle me rappelait les plus troublantes héroïnes d’Alfred Hitchcock :

du feu sous la glace. » (…)

 

 

Capture d’écran 2017-01-29 à 11.36.27.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 17.20.52.png

 

 

 

 

 

En 1962, Sylvie Vartan assure en tournée la première partie de

Johnny Hallyday, en lieu et place de Jean-Jacques Debout.

Ce dernier se souvient : « Un jour à Marseille, Sylvie est venue

nous rejoindre avec son frère Eddie, et le soir même, Johnny

m'a demandé de céder ma place à Sylvie dans sa tournée...

J'ai compris à ce moment-là qu'il se passait quelque chose entre

eux. À cette époque, nous étions amoureux de la même personne :

Sylvie. Bien qu'ayant été très amoureux de Sylvie, je ne me suis

jamais vraiment fâché avec Johnny. De toute façon je savais que

pour moi la cause était perdue »

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 17.18.27.png

 

 

 

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 17.21.53.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.02.48.png

 

 

 


Capture d’écran 2017-01-25 à 15.03.00.png

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 16.49.25.png

 

 

 

Le 22 juin 1963, Sylvie Vartan et Johnny Hallyday participent place

de la Nation, au concert organisé par Europe N°1 à l'occasion du

 premier anniversaire du magazine Salut les copains "

L'événement est un succès considérable.

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 15.37.28.png

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 17.23.22.png

Ils sont encore à l'affiche du film D'où viens-tu Johnny ? 

de Noël Howard, qui est l'occasion de leur premier duo "À plein cœur"

(nouveau titre d'Hallyday, dont la version solo est gravée sur la BOF 

éponyme).

Capture d’écran 2018-01-16 à 11.48.34.png

Capture d’écran 2018-01-16 à 11.42.10.png


Capture d’écran 2018-01-16 à 11.48.41.png


Capture d’écran 2018-01-16 à 11.48.53.png


Capture d’écran 2018-01-16 à 11.51.21.png

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.07.53.png

 

 

 

Les « deux copains » partent en vacances en Amérique. Rentré en

France, le couple, le 15 octobre, répond sur Europe n°1 aux questions

de Jacques Paoli dans l'émission « Europe midi » :

« Quand on parle de vous, doit-on dire les copains Sylvie et Johnny,

ou autre chose ?

- Jusqu'à présent, on a dit qu'on était copains. Maintenant on peut

dire qu'on est presque fiancés »

 Capture d’écran 2018-01-16 à 16.29.27.png

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 12.05.01.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 22.05.47.png

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 16.34.06.png

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 15.57.39.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.32.53.png

 

 

 Capture d’écran 2017-01-26 à 22.57.17.png

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-26 à 23.01.26.png

 

Johnny et Sylvie avec  Françoise Hardy à L'Olympia de Dalida

 
Capture d’écran 2017-01-24 à 16.04.06.png

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-26 à 23.06.00.png

 

 Capture d’écran 2018-01-12 à 01.04.31.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 11.41.42.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 11.40.27.png
Capture d’écran 2018-01-16 à 11.40.53.png

 

 

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 17.54.52.png

 

 

 

 

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-24 à 01.51.34.png

 

Johnny, Richard Antony , Sylvie,à droite Bruno Coquatrix et Françoise Hardy.

 

 

 Capture d’écran 2018-01-11 à 01.27.50.png

 

Mick Jagger, Johnny, Sylvie, Richard Antony 

 

 

Capture d’écran 2018-01-11 à 01.23.30.png

 

 

 

Johnny,Sylvie, Eddy Mitchell, Jacques Dutronc et Hugues Aufray 

 

Capture d’écran 2017-01-26 à 01.17.51.png

 

 

 

Le service national attend le « fiancé » et Johnny Hallyday, le 8 mai 

1964 est incorporé, pour dix-huit mois, au 43e régiment d'infanterie

de marine d'Offenbourg. Sylvie Vartan désapprouve :

« Si cela n'avait tenu qu'à moi, Johnny ne serait pas parti. (..)

C'est une perte de temps. Pourquoi couper ainsi les garçons de leurs

études, de leur métier, de leur famille ? ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 23.19.56.png

 

 

 

 

 

 

Le soldat Smet obtient une permission spéciale, pour épouser Sylvie

Vartan le 12 avril 1965, à la mairie de Loconville, petite ville de l'Oise

 où les parents de la chanteuse possèdent une propriété, le manoir

de Gagny envahie pour l'occasion par une foule de journalistes et

de badauds  Luce Dijou, Mercedes Calmel-Camel Rougerie,Jean-

Marie Périer et Carlos sont leurs témoins. Les parents biologiques

de Johnny Hallyday sont absents.

 

 

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 17.21.38.png

 

 Capture d’écran 2018-01-11 à 22.30.43.png

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.47.01.png

 

 

 Capture d’écran 2018-01-12 à 14.54.58.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.48.13.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.28.03.png

 Capture d’écran 2017-12-16 à 21.57.09.png

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 14.55.15.png

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.32.05.png

 

 Capture d’écran 2018-01-12 à 15.31.37.png

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 01.05.09.png

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.27.28.png

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.32.24.png

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.27.20.png

 




 

 

Capture d’écran 2017-01-26 à 01.20.02.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.28.36.png

 

 

 

 Capture d’écran 2017-12-16 à 22.11.01.png

Jean-Jacques Debout , Sylvie et Johnny et Charles Trenet  

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 17.21.24.png

 

 

 

Le 20 août, Hallyday achève son service militaire et reprend aussitôt

ses activités de chanteur, scènes et séances d'enregistrements se

succèdent. En cette période son succès n'est pas toujours probant,

jusqu'à ce que « l'affrontement » par chansons interposées avec 

Antoine ne le relance.

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-11 à 01.39.50.png


Capture d’écran 2018-01-11 à 01.40.10.png

 

Capture d’écran 2018-01-11 à 01.39.54.png

 


Capture d’écran 2018-01-11 à 01.40.05.png

 

 

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-12 à 14.36.46.png

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-11 à 01.41.55.png

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.03.57.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-26 à 01.19.21.png

 

 

 

En octobre, Sylvie et Johnny participent à la Royal Command Performance

au London Palladium et chantent devant la reine Élisabeth II.

 Capture d’écran 2018-01-16 à 12.31.25.png

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 18.24.20.png

 

 

Sylvie Vartan donne le jour, le 14 août 1966, à David.

Le papa chante à Milan.

 Capture d’écran 2018-01-16 à 12.34.10.png

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 18.28.29.png

 

 

 

Le lendemain, pour quelques heures il est auprès d'eux, puis repart pour

 Venise, où un gala l'attend le soir même.

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 18.10.03.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 15.49.02.png

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 16.34.37.png

 


Capture d’écran 2017-01-24 à 18.10.10.png

 


Capture d’écran 2017-01-24 à 18.10.22.png

 

 

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 18.30.10.png

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.22.53.png

En 1966 La rumeur parle d'une séparation du couple Vartan-Hallyday

imminente et la presse s'en fait l'écho. Ici Paris, le 6 septembre, dans

un article consacré à Sylvie Vartan, titre en page 13 :

« Incroyable on parle déjà de divorce ».

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.30.28.png

 

 

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 15.59.17.png

 

 

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 22.09.01.png

 

 

 

Épuisé par le rythme des galas, ses déboires professionnels, auquel

s'ajoutent ceux avec le fisc - qui lui réclame un conséquent arriéré

d'impôts - l'annonce que Sylvie demande le divorce, Johnny Hallyday

fait une tentative de suicide le 10 septembre (ce même jour, il devait

chanter à la Fête de l'Humanité). Ticky Holgado, alors secrétaire du

chanteur, découvre Johnny enfermé dans la salle de bains de son

appartement, où il vient de se taillader les veines du poignet droit

après avoir avalé des barbituriques. Hallyday est d'urgence hospitalisé

à l'hôpital Lariboisière.

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 12.36.34.png

 

 

 

 

 

 

 Capture d’écran 2017-12-14 à 20.28.22.png

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.48.42.png


Capture d’écran 2017-12-14 à 20.28.27.png

 


Capture d’écran 2017-12-14 à 20.28.37.png

 

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 12.32.41.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-11 à 22.03.06.png

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 16.51.35.png

 

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 11.43.15.png

 

 

 

 

 

 Capture d’écran 2017-12-16 à 22.03.23.png
Capture d’écran 2017-12-14 à 00.31.57.png

 

Après un mois de convalescence, le chanteur va mieux, retrouve son

public, le succès, et les époux se réconcilient :

« C'est quelque chose que nous avons décidé d'un commun accord,

annonce Johnny Hallyday, d'abord parce que l'on éprouve toujours

des sentiments l'un pour l'autre (...) et ensuite nous n'avons pas le

droit de gâcher la vie de notre fils ».

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 12.36.50.png

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 17.19.10.png

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.53.12.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 01.10.24.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-11 à 22.01.19.png


Quant à Sylvie Vartan elle déclare :

« Nous sommes un peu en dehors de la marge habituelle des couples.

Nous avons un métier passionnant, dans lequel nous sommes complices.

Dans ce domaine nous avons beaucoup de chose à partager.

Nous sommes comme frère et sœur. C'est très important pour ce que

l'on a à se dire et pour la durée de notre couple ».

 

 

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 16.06.19.png

  

 

En 1967, Sylvie Vartan partage l'affiche avec Johnny Hallyday à

l'Olympia, du 15 mars au 16 avril ; initialement prévu jusqu'au

4 avril, devant l'affluence des spectateurs, le spectacle est

prolongé. Le tour de chant de Sylvie précède celui de Johnny.

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.47.31.png

 

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 16.38.23.png

 

 

Capture d’écran 2017-12-15 à 22.07.08.png

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 15.38.12.png

 

 


Capture d’écran 2018-01-12 à 15.38.18.png
 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 17.17.47.png

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 15.52.22.png

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 16.33.13.png

 


Capture d’écran 2018-01-16 à 16.33.20.png

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 14.26.47.png

Pour le final, le couple chante en duo Je crois qu'il me rend fou,

adaptation française du succès de Ike et Tina Turner

Such a fool for you," qu'Hallyday vient d'enregistrer dans une version

studio.

 

Capture d’écran 2017-12-15 à 21.59.51.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-12-15 à 21.59.20.png


Capture d’écran 2017-12-16 à 00.23.21.png

Après cet Olympia, Sylvie et Johnny entament une tournée

en Amérique du Sud, où ils se produisent dans plusieurs pays.

 

 

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 16.45.23.png
Capture d’écran 2017-01-24 à 16.45.27.png

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 11.43.49.png

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 14.41.52.png

 

 

 Capture d’écran 2018-01-11 à 21.58.40.png

 

 Capture d’écran 2017-01-25 à 14.51.31.png

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 16.34.49.png

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 18.30.19.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 19.57.17.png

 Capture d’écran 2017-01-24 à 20.07.00.png

 

 

 

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 15.56.49.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 16.36.38.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.51.40.png

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 17.36.31.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 14.36.37.png

À ce moment de sa carrière, un constat s'impose. Depuis deux

ans, Johnny Hallyday est de toutes les influences musicales de

l'époque : rythm and bluesmusique pop,musique soulrock

psychédélique et il n'a plus enregistré de rock 'n' roll depuis

 Rock and Roll Music (1965) et, bien qu'il ait repris à la scène

le classique de Little Richard Lucille, il faut attendre l'album 

Rêve et amour et la chanson "Cours plus vite Charlie" pour qu'il

y revienne furtivement.

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.29.46.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 16.39.37.png

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 17.20.14.png

 

 

 Capture d’écran 2018-01-12 à 14.38.25.png

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.18.46.png

 

 Capture d’écran 2018-01-12 à 15.38.22.png

 

 En 1968 en concert à Johannesburg, ébloui par un projecteur,

Johnny tombe dans la fosse d'orchestre et se fracture un pied.

Il termine malgré tout la représentation et c'est dans le plâtre

qu'il honore chacun de ses engagements en Afrique du Sud.

Contre l'avis des médecins, il fait de même en France, jusqu'à

ce que, victime d'un malaise, il s'effondre sur la scène du Palais

d'hiver de Lyon. Cet incident l'oblige à plusieurs semaines de

repos forcé, durant lesquelles il travaille avec Mick Jones et

Tommy Brown à la formation d'un nouveau groupe.

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 23.33.58.png

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 23.34.32.png

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-12 à 15.36.58.png

 

Johnny, Sheila, Sylvie et Françoise 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.04.59.png

 

 

 

 

 Capture d’écran 2017-01-24 à 17.36.47.png

 

 

Le 20 février 1970, Sylvie Vartan et Johnny Hallyday se rendent à 

Belfort pour un gala et sont victimes d'un grave accident de la

route. Si Johnny n'est que très légèrement touché, en revanche

c'est beaucoup plus grave pour Sylvie qui est sérieusement blessée

au visage. Des spécialistes américains en chirurgie esthétique

parviennent, après plusieurs opérations, à lui rendre son visage.

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.23.59.png

 

 

 

 

1972 est une nouvelle année de turbulences dans le couple.

En cette période, Johnny Hallyday entretient avec l'une de

ses choristes, Nanette Workman, une relation qui n'est pas

que professionnelle. Sylvie n'apprécie guère et le couple

est au bord de l'éclatement.

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.53.53.png

 

 

 

J'ai tenté de reconquérir Sylvie. Sans succès. J'étais allé trop loin.

(...) Nous nous sommes réconciliés un an plus tard, mais cette

blessure, trop profonde pour être cicatrisée, sera la véritable

raison de notre divorce en 1980 »

 

 

 Capture d’écran 2017-12-15 à 22.05.51.png

 


Capture d’écran 2017-12-16 à 00.24.18.png

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 20.15.09.png

 Capture d’écran 2017-01-24 à 22.02.47.png

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 11.43.39.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 12.32.15.png

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 17.37.01.png

 

 1973 J'ai un problème 

 

 

 

 

 

1973 est donc une année de reconstruction pour le couple,

qui décide afin de se rapprocher de tourner ensemble et

accompagné par le même orchestre.

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-26 à 01.18.25.png
Capture d’écran 2017-01-26 à 01.18.38.png

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 11.45.46.png

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 14.59.35.png

 

 

 

 Sur les ondes, il obtient un grand succès avec la diffusion de

leur premier duo sur disque J'ai un problème.

L'histoire commune se poursuit et pour confirmer ce bonheur

retrouvé, Sylvie Vartan révèle à Paris Match en février 1974,

qu'elle attend un second enfant, dans six mois... Sylvie confie : 

« J'ai attendu huit ans pour faire un second enfant. (...)

Je crois que nous avons passé l'un et l'autre un sacré cap... ».

Quelques mois plus tard, Sylvie annonce la perte de son bébé.

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 15.58.39.png

 

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-12 à 00.07.37.png

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.31.18.png

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 14.49.41.png

 

En 1975, conséquence des ennuis d'Hallyday avec le fisc,

le couple s'installe, un temps, aux États-Unis à Los Angeles.

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 14.23.28.png

 

 7 novembre 1976 son premier double album studio Hamlet,

adaptation musicale du classique de William Shakespeare.

Johnny Hallyday est tellement omniprésent, sur disque, sur

les ondes, sur scène, que son actualité fait de l'ombre à cet

album dont il rêve depuis si longtemps : 

Hamlet est un projet vieux de six ans - et qu'à force de

persévérance il est parvenu à concrétiser.

Capture d’écran 2017-01-25 à 14.27.15.png

 La sortie du disque est discrète, personne ne l'attend, personne,

pas même le principal intéressé ne l'annonce.

Il n'est soutenu par aucune promo. comment l'emploi du temps le

permettrait-il ? Le fait est que le public ignore l'opéra-rock que lui

propose Hallyday et qu'il est un échec commercial.

 

 Capture d’écran 2017-01-26 à 01.50.57.png

 

 

Capture d’écran 2017-01-26 à 01.17.34.png

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-26 à 01.49.15.png

 

 

 

L'année suivante, en septembre, le chanteur est de retour

sur la scène du Palais des sports de Paris pour le spectacle 

Johnny Hallyday Story, précédant Sylvie Vartan qui l'emporte

au Palais des congrès de Paris en 1977.

 

 

 

 

 

En octobre 1977, sort l'album C'est la vie. Le titre phare, 

"J'ai oublié de vivre, "est l'unique tube d'un disque qui

obtient pourtant les faveurs du public. Jacques Revaux

cède la place de directeur artistique à Eddie Vartan en 

1978.

La chanson "Elle m'oublie "(premier extrait de l'album 

Solitudes à deux), est un énorme hit, comptant parmi l

es plus importants de la décennie et remporte le grand

prix du Midem à Cannes.

 

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 15.56.36.png

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-26 à 01.18.14.png

 

 

 

 Capture d’écran 2017-12-16 à 22.20.45.png

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 23.19.12.png

 

 

Le couple connut encore des périodes de troubles, de

réconciliations et d'accalmies, comme en cette année 1979,

« Ma plus grande année de bonheur avec Johnny »

déclare alors sylvie Vartan , tandis que Johnny Hallyday écrit

à son propos :

« Sylvie je la préfère à tout. Elle est ma préférence à moi,

comme le chante si joliment Julien Clerc ».

 

 

Capture d’écran 2017-12-16 à 22.20.50.png

 


Capture d’écran 2017-12-16 à 22.20.55.png

 

 

 

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-15 à 20.16.02.png

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 14.42.05.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-11 à 22.00.50.png

Le 5 novembre 1980, la "yéyé" et le rockeur finissent par rompre après

vingt ans de vie commune de très hauts et de très bas et d'une belle

naissance, celle de David en 1966. Un divorce "simple", sans fureur ni

bruit. Bien plus discret que leur mariage.

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 15.56.43.png

 

 

Capture d’écran 2017-01-26 à 01.19.07.png

 

 

Capture d’écran 2017-01-25 à 15.53.10.png

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 16.38.43.png

 

 

 

 

 

 

 Capture d’écran 2017-12-15 à 22.04.26.png

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 16.37.03.png

 


Capture d’écran 2017-12-15 à 22.05.03.png

 


Capture d’écran 2017-12-16 à 00.40.49.png

 


 

 

 Capture d’écran 2018-01-15 à 19.48.49.png

 

Capture d’écran 2018-01-29 à 23.42.40.png

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 12.33.19.png

 

 

 

 


 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-12 à 00.07.17.png

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Capture d’écran 2018-01-16 à 15.52.37.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-01-24 à 23.30.35.png

 

 

 

 

 

 


Capture d’écran 2018-01-16 à 15.55.57.png


Capture d’écran 2018-01-16 à 15.56.09.png

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-11 à 01.53.52.png

 

 Capture d’écran 2017-12-10 à 19.40.20.png


Capture d’écran 2017-12-10 à 19.41.31.png

 


Capture d’écran 2017-12-10 à 19.42.05.png

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Capture d’écran 2018-01-16 à 15.52.31.png

 

 

 

 

J'avoue avoir écrit cet article pour me faire plaisir car j'ai un gros faible pour

Johnny et surtout celui de ma  jeunesse super beau avec un sourire à tomber .......

Sylvie super belle et lumineuse .....

"Johnny et Sylvie" c'était  magique et ça faisait rêver. j'ai aimé retrouver ces

images des années 60 et 70 , les chansons , les "salut les copains" ,les "yéyés

et  toute cette ambiance de mon adolescence ;

Un peu de Nostalgie , quelques regrets .....

Je voulais regarder cette époque avec mes yeux d'aujourd'hui , en regrettant

ma naïveté et mes illusions d'hier ;  

Je me souviens de ce sentiment agréable de respect et d'admiration pour ces

vedettes de l'époque ,un peu d'envie aussi d'être "comme eux" et de m'habiller

"comme eux", ils étaient mes modèles ;

j'attendais avec impatience  le samedi soir pour regarder les émissions de

variétés , " Age tendre et tête de Bois " d'Alain Raisner ,Le Palmares des

chansons " de Guy Lux et les shows  de Maritie et Gilbert Carpentier.

Puis la passion d'ouvrir un "Salut les copains "ou un "Mademoiselle Âge

tendre ";

Le mot "tendre " est exactement ce que je ressentais à l'époque .

    

 Comme pour Johnny et Sylvie ,pour moi aussi, c'était  "Mes tendres Années".

 SLC : Salut !! Les Copains !!

ANNE VR (-_-)xxx

 

 

 

 

 

 

 PS: Quand j'ai écrit cet article Johnny était encore vivant 

        Voir l'article "Johnny , parce que toi tu as su aimer"

        dans la catégorie chanteurs   

 

 

 



24/01/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres