ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

LA FONDATION CARMIGNAC À PORQUEROLLES

 

 

 

 

8213C3C1-91A4-449D-840A-DD26652F0F30_1_201_a.jpeg

La Fondation Carmignac, sur l'île de Porquerolles a été créée en 2000.

 

Cette fondation d’entreprise s’articule autour de deux axes principaux : une collection d’art contemporain qui comprend actuellement plus de 300 œuvres et le Prix du photo journalisme soutenant annuellement un reportage d’investigation qui fait l’objet d’une exposition et d’un catalogue.

 


 

Au départ, il y avait une ferme, visible dans le film de Jean-Luc Godard « Pierrot le fou » quand Jean-Paul Belmondo et Anna Karina traverse l'écran, juchés sur un tracteur.. .En 1984 un architecte, inventeur de la terre armée, Henri Vidal, transforme la ferme en villa .

Edouard Carmignac, grand collectionneur d’art, a découvert le domaine de la Courtade lors du mariage d'une fille d'Henri Vidal, auquel il était invité, en 1989, et conquis par le lieu, il I'a racheté.

« Ce lieu a été créé pour le plaisir de partager ce que j’aime avec le plus grand nombre. Je préfère le mot «partager» à celui de «transmettre». C’est la raison pour laquelle j’aime les œuvres accessibles. » Édouard Carmignac

 

 

 90C0FBF9-6444-44F1-BA6F-47311633243C_1_201_a.jpeg

Edouard Carmignac.  

 

Les Échos : « C'est un grand jour pour nous. Les difficultés ont été nombreuses pour mener ce projet à son terme : le gabarit du mas provençal présent sur le site a été respecté et les espaces d'exposition ont été creusés dans le sol tout en offrant des puits de lumière avec notamment ce plafond d'eau qui éclaire les salles comme le fond des mers. On souhaite ouvrir les regards et susciter des vocations », commente Edouard Carmignac, moins disert en revanche sur le coût du projet et son budget de fonctionnement. La découverte d'oeuvres qui se veulent accessibles de 7 à 77 ans, se prolonge par un parcours dans la forêt méditerranéenne, jalonné de commandes artistiques. « Mon père est tombé sous le charme du lieu il y a une vingtaine d'années, qu'il a finalement eu l'opportunité d'acquérir. L'endroit se mérite. Il faut larguer les amarres, embarquer sur un bateau, quitter son quotidien. Le visiteur est incité à plonger dans son île intérieure et convié à un rituel : on lui offre une décoction de plantes médicinales, on l'invite à arpenter l'exposition pieds nus, pour que les énergies circulent » précise Charles Carmignac, lui-même artiste puisque auteur et musicien dans le groupe Moriarty. 

 

B31E7836-1321-40D4-B4E8-35908ECA3504_1_201_a.jpeg

Charles, le fils d'Edouard Carmignac.  

 

 

67F9BE86-7870-4819-841B-631DAEF5E559_4_5005_c.jpeg

 

 

 

Après 5 ans de travaux et d'exploits architecturaux a réalisé un musée de 2000 m2 d’exposition sur et sous l’ancien domaine viticole.La conception de la batisse a été confiée à l'architecte marc Barani et à l'agence GMAA pour en faire un espace de vides et de pleins.  

Les jardins et leurs processus ont été conçus par le paysagiste Louis Benech.

 

 D99ADBDB-7834-46CA-BA12-22395330BF01_1_201_a.jpeg

 

 

Sculpture « La traversée », miroir reprenant la forme des côtes méditerranéennes, de l’artiste sétois Jean Denant.

008653FA-1528-4036-999D-35D015B0DC67_1_201_a.jpeg

 

 

 C2F2BE3D-D342-49B2-95AC-8264C8E9E860_1_201_a.jpeg

Edouard et Charles Carmignac. 


 

 

 

Depuis juin 2018, en partenariat avec la Fondation Carmignac, l'espace  d’exposition est accessible au public, la Villa Carmignac, a été créée sur l’île de Porquerolles afin de proposer des expositions temporaires, un jardin habité par des œuvres spécialement créées pour le lieu ainsi qu’une programmation culturelle et artistique.

 


 

 

0F85A850-A8DA-4C42-9262-0BDB67923818_1_201_a.jpeg

 

 

Ugo Rondinone (1963), Suisse .

Ces quatre têtes en aluminium Symbolisent les 4 saisons et sont placées en fonction des points cardinaux.

2D86FD91-BE04-4A10-9A08-DC912F47B7B5_1_201_a.jpeg
3B20EE66-EAC0-401F-81E6-51F19AB62EA4_1_201_a.jpeg
4DD4BD9E-06E9-400E-AF46-4D0FDC3C33EC_1_201_a.jpeg
A872FADF-0F4A-42A0-862A-3AD56AFEC3E4_1_201_a.jpeg
 

 (Photos Anne Vallery-Radot)


 

Ed Ruscha, (1937), Américain .

Sea of Desire , peinture sur panneau métallique, billboard, typique des paysages routiers californiens est installé sur l'ancien cours de tennis.  

 

 

642B0CB7-36AE-4C46-AF4F-C2B9C0942D95.jpeg
 

 

 

 C1CA3741-4612-424C-A65C-64285E826251_1_201_a.jpeg

 

 

 

 

 

BFBD3DF8-E2C8-4324-9BA2-88E73200DA9F_1_201_a.jpeg

Couloir d'Ed Ruscha pour rejoindre le jardin.

 

 


 

 

 

 

 

EF47C55F-1DC4-4E3B-A942-4261157E307F_1_201_a.jpeg
 

Jaume Plensa (1955) , espagnol. Les trois Alchimistes, 2018, Bronze et patine naturelle :

<< Je me suis tout de suite senti chez moi dans ce paysage, j'y ai trouvé une formidable opportunité pour parlé de la tradition méditerranéenne des alchimistes, ,qui ont essayé de transformer le plomb en or, ce qui est aussi une métaphore de la vie après la mort, à l'image d'un arbre dont le tronc est comme un pont et les branches embrassent le cosmos. J'ai utilisé le portrait de filles que j'avais collectionné depuis plusieurs années. Il y a Duna, de Barcelone; une canadienne d'origine chinoise qui s'appelle Weiwei; une fille de Saragosse qui s'appelle Laura. Elles sont gravées dans le bloc de manière très primitive car je ne sculpte qu'une face, l'arrière restant complètement brut. Ces jeunes filles sont une images de la beauté, des émotions.>> 

 

 

7C18896C-CF22-44A5-ACD3-9436C1BDF614_1_201_a.jpeg

 


EFDC0AC5-0ED9-4EED-B9E7-25F55BEC4F82.jpeg

 

17E565E4-7D32-4161-A054-469EB9E3DEEA_1_201_a.jpeg

(Photos Anne Vallery-Radot)

 


 

 

 

380DD860-82F9-4784-9981-4E5578DD09D0_1_201_a.jpeg

 

 La Couvée, oeufs en marbre blanc de Carrare de Nils -Udo.


 

 

861D4F3E-5584-4D74-B737-E16F88861CBD_1_201_a.jpeg

 

 

Olaf Breuning, "Mother Nature", 2018.

  

 


 

Wang Keping (1949) Chionois .

Lolo, 2018, Bronze en L et en O dédié à la femme.

 

 

 

B1F22DDD-F8F3-4986-9596-54A9FD7849F7_1_201_a.jpeg

 

 

(Photo Anne Vallery-Radot)

 


 

 

 

E0A87F1B-87B3-4243-9D91-05ABF676902A_1_201_a.jpeg

 

Cette créature hybride, à la fois humaine et monstrueuse, a été sculptée par l’artiste pakistano-américaine Huma Bhabha.⁠





D4027F88-4F63-45DC-9828-94C28E9F503E_1_201_a.jpeg

 

Habillage sur maisonnettes des œuvres « Scratching the surface », du street artiste portugais, Alexandre Farto AKA vhils

4061E7A1-E2AD-4FF9-8569-E63CC4A1F908_1_201_a.jpeg


 

 


 

 

 

FA17114F-F269-48BB-85B0-9F0E24AE50F6_1_201_a.jpeg

 

 

Jeppe Hein (1974) Danois.

 

Path of Emotions, 2018, 214 stèles en poli miroir, placées en forme ronde avec plusieurs entrées .

Jeppe Hein << L'environnement se reflète de multiples façons, rendants, sous un certain angle, l'espace invisible. Les miroirs ont la capacité de subvertir et de déplacer l'expérience que nous faisons de la perception de notre environnement et de nous-mêmes. Nous prenons conscience des limites et des possibilités inhérentes à l'acte de regarder.C'est le référence de la vie qui m'intéresse et me passionne le plus: rechercher sa propre voix, trouver des chemins divers er décider quelle direction est la bonne.>>  

 

 

AD33C894-C3C1-4122-A47C-ED4298E58B63.jpeg

 


FF3FE84D-D104-4E08-A033-E8376679ED2B_1_201_a.jpeg

 


AEEE84F7-EE38-4480-AC6F-F91DF627E0C8_1_201_a.jpeg

 

(Photos Anne Vallery-Radot)


D4B7E75B-2A73-4EBE-AF09-EDBC385C1E86_1_201_a.jpeg

Le dragon légendaire de Porquerolles « Alycastre » une sculpture monumentale de l’espagnol majorquin Miquel Barcelo.

Le récit raconte qu’Ulysse, sur la route d’Ithaque, échoua sur une plage de l’île et dut combattre l’animal envoyé par Poséidon. Terrassé par le héros, la créature au sang d’or demanda alors que cet endroit porte son nom. Mi tête-de-mort mi monstre marin, l’oeuvre de Miquel Barceló apparaît comme le gardien des lieux. Il rappelle à la fois l’univers mythologique de l’Odyssée et celui de la piraterie, qui sévit longtemps sur l’île, et dont les nombreuses grottes auraient servi à cacher les butins.

 


 

 

A partir du 20 mai 2021, la Villa Carmignac inaugure, à l'intérieur, sa quatrième saison avec l’exposition « La Mer Imaginaire » qu'il faut visiter "pieds nus". 

Le commissaire de l'exposition, Chris Sharp, célébre la mer "comme un monde précieux et évocateur, grouillant de vie connue et inconnue, mais aussi, d’une manière plus mélancolique, un monde sous-marin qui disparaît pour, peut-être un jour, ne plus exister qu’à travers notre imagination et celle des artistes".

 

 

 

BD8FC0E5-D31E-4064-A5FB-26399C5D4DEE_1_201_a.jpeg

 

La grotte sous-marine de Miquel Barceló.

 

B8866A75-37DD-43ED-A49D-1BA6AD698C73_1_201_a.jpeg

 

 

<< En écho à La Mer imaginaire, une carte blanche est donnée à Miquel Barceló pour métamorphoser toute la galerie voûtée de la Villa. Ressac est une peinture que l’on pénètre, faite de couches successives de plâtre et d’argile épousant tous les volumes et les surfaces de l’espace – murs, sols et parois vitrées. Peinture projetée sur l’architecture, elle évoque le mouvement de retour d’une vague violente sur elle-même. Ce paysage dévasté représente pour Miquel Barceló l’atelier du peintre, transformé en une étrange grotte séchée, après que la vague se soit retirée, que l’eau se soit évaporée.>> : Fondation Carmignac.

 

 


765CDFCE-2C4D-49B3-AB1F-8CA05A8260AA_1_201_a.jpeg

 

 


 

 

 

 C4F430BD-91ED-446E-A4B7-878503E57019_1_201_a.jpeg

 

Installation « Ciclotrama 50 (Wind) » 20 mètres de corde de nylon polyéthylène et plus de 4000 clous en laiton, de l’artiste brésilienne Janaina Mello Landini

Cette conception renvoie à l’idée de répéter éternellement un même acte autour d’une même trame : « Conceptuellement, c’est la section d’un cycle continu, binaire et infini, explique Janaina, c’est une caractéristique de structure hiérarchique schématique composée de parties interdépendantes. L’idée principale est de développer le raisonnement d’une conception spatiale à travers l’expérience de la force et de la tension physique entre les fils d’une corde, fournissant la répartition des charges reçues par chacun d’entre eux. »

Ces réseaux organiques, ressemblent aux réseaux sanguins, aux réseaux sociaux, aux fils électriques, aux veinures des feuilles, aux terminaisons nerveuses et à toutes les infinies possibilités des interconnections de la vie. Ces œuvres sont un message politique pour susciter une réflexion sur une Nature que nous considérons comme un acquis et qui risque de disparaître.

 


8CEBDB2D-16AD-4F9C-8663-E465CC4A0958_1_201_a.jpeg
 

B4B27CE8-92C3-4375-8B31-E2B3E891168A.jpeg

 

 

La Fontaine aux cent poissons - One hundred fish fountain en version originale de l'Américain Bruce Nauman est une sculpture poétique composée de 97 poissons suspendus au dessus d'un grand bassin d'eau.

Avec sept espèces de poissons , la fontaine fait le bruit d'une cascade avec l'eau qui en jaillit de tous les côtés.    

 

 

43D4B262-02EE-453A-A64E-3B54580E6832_1_201_a.jpeg

 

Micha Laury, Jellyfish 2000-2005, silicone.

 

 

59242B20-7145-4ED2-80EE-673D593FA615.jpeg

Lin May Saeed, Teneen Albaner/Sea Dragon Relief 2020. Polystyrène sur cadre en bois, peinture acrylique, acier.  

 

05C64CC6-D26C-465A-9C81-BBA00F62FD4F.jpeg

 

La fresque sous-marine Miquel Barceló :

<< j'ai pensé ce grand tableau comme si l'on était dans un aquarium empli de ces bêtes terrifiantes, ces krakens ou calamars géants qui vont vous dévorer. Ma référence était celle des nymphéas de Monet, avec ce point de vue au ras de l'eau, face auquel on se sent comme des canards devant un bassin.Je voulais donner ce sentiment d'être cerné par la peinture, comme dans une chapelle, mais avec ce côté menaçant, monstrueux en plus.>> 

 

 (Photos Anne Vallery-Radot)


 

B1FC3FB9-6D79-4036-9DA8-246993C9A080_1_201_a.jpeg

 

 

Le homard imaginé par Jeff Koons, un homard "gonflable" réalisé en aluminium polychrome, qui en 2008 avait été suspendu au château de Versailles et avait donné lieu à une vive polémique

 

 

 


7BF9A496-CC87-49F0-AE9B-21E4D5300AFB_1_201_a.jpeg

 

La tapisserie de Matisse  

 

 


 

 

92F0D820-2F0D-47B0-B6D0-1E7FB48DFC9B_1_201_a.jpeg

 

Le squelette de baleine de Bianca  Bondi, The Fall and Rise, 2021. Squelette en résine et sel.

<<Avec ce jeu de lumière sur les cristaux, cela donne l’impression que les choses bougent, que l’œuvre n’est jamais la même à un moment de la journée et à un autre.>> Bianca Bondi.

 

 

 A707CEA7-C68F-4E43-9BBD-D99E16B4A6BE.jpeg

 

 

 E8D52BDB-F711-485B-B709-D814E814A3A5_1_201_a.jpeg

 


F254ADBA-F761-45DA-8F63-45F1AFEF3626.jpeg

 

 

Le bassin suspendu conçu par l’agence GMAA, qui laisse entrer la lumière au dessus de la baleine, au centre du bâtiment, est fait d'une plaque de Plexiglas transparente de 22 centimètres d'épaisseur faisant miroiter un volume de 20 centimètre d'eau.  

 


49EE898B-F075-42EC-A139-E03556469468.jpeg

 

 

 6149FD12-95CB-40A5-993F-95B300F932EC_1_201_a.jpeg

 

 

 

 


33B91504-33FE-489D-B9D4-53CFEA5A03D5_1_201_a.jpeg

 

 

 


4F0B8740-8215-4BA4-80B8-796917069526_1_201_a.jpeg

 

La fondation Carmignac offre au visiteur une promenade exotique sur les terres de l'ancien domaine viticole de la Courtade, dans l'oliveraie, dans la chênaie, sous les figuiers, au milieu des fleurs et dans la forêt de bruyères et de pins, d'ou surgissent des oeuvres colossales. Nous ressentons l'authenticité, le respect de la nature et la volonté de protéger certaines espèces en voie de disparition.

Tout cet espace, qui est dédié à l'Art de la nature, qui s'exprime librement allié à celui de l'homme qui essaie de le copier en faisant des oeuvres, s'est confondu avec le monde de la mer et du ciel dans un sublime mariage.

ANNE VR(-_-)XXX    



11/10/2021
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 98 autres membres