ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

OPPENHEIMER, LE PÈRE DE LA BOMBE ATOMIQUE.

 

Capture d’écran 2023-07-18 à 13.35.23.jpeg

 

 

Oppenheimer est un film américano-britannique écrit, produit et réalisé par Christopher Nolan, sorti le 19 juillet 2023 en IMAX.

 

Capture d’écran 2023-07-21 à 12.28.20.jpeg

 

 

 

Il s'agit d'un film biographique et d'une adaptation du livre American Prometheus: The Triumph and Tragedy of J. Robert Oppenheimer (2005) de Kai Bird et Martin J. Sherwin sur Robert Oppenheimer, régulièrement surnommé le « père de la bombe atomique »., 

 

 

 

  

Le film historique, d'une durée de 3 heures, est concentré sur J. Robert Oppenheimer, scientifique américain, nommé comme directeur scientifique du Projet Manhattan, un programme visant à donner aux États-Unis la maîtrise de l'arme atomique lors de la Seconde Guerre mondiale.

  Capture d’écran 2023-07-21 à 12.29.54.jpeg Le général Leslie Groves Jr. (Matt Damon) et le savant J.Robert Oppenheimer (Cillian Murphy). 

En 1942, les américains, alertés par Albert Einstein, sont convaincus que l’Allemagne nazie est en train de développer une arme nucléaire, (deux scientifiques allemands , Lise Meitner et Otto Hahn ont travaillé sur la fission nucléaire à la fin des années 1930),

Dans l'Allemagne nazie, des recherches atomiques furent lancées en avril 1939 dans le cadre du « Projet Uranium » , quelques mois après la découverte de la fission nucléaire, sous la direction de la Wehrmacht.

Le programme était divisé en plusieurs branches, dont la mise au point d'un réacteur nucléaire, la production d'uranium et d'eau lourde et la séparation isotopique de l'uranium, en vue d'exploiter les potentialités énergétiques et militaires de l'atome.

 

Les États-Unis initient alors, dans le plus grand secret, le "Projet Manhattan" destiné à mettre au point la première bombe atomique de l’histoire avant les allemands.

Pour piloter ce dispositif, le gouvernement engage J. Robert Oppenheimer, brillant physicien, qui sera bientôt surnommé "le père de la bombe atomique".

 

Capture d’écran 2023-07-21 à 12.28.51.jpeg

C’est dans le laboratoire ultra-secret de Los Alamos, au cœur du désert du Nouveau-Mexique, que le scientifique et son équipe mettent au point une arme révolutionnaire dont les conséquences, vertigineuses, continuent de peser sur le monde actuel…

Le 16 juillet 1945, la première bombe nucléaire  “Trinity” explose dans le désert d'Alamogordo, créant un nuage de 13 km de haut.

 

 

Quand Oppenheimer arriva au Nouveau-Mexique en avril 1943 pour prendre ses fonctions de directeur du nouveau laboratoire gouvernemental de Los Alamos, il devint une pièce incontournable du projet Manhattan. Mais il lui fallut d’abord travailler sans habilitation de sécurité. En effet, le FBI et le G-2, l’agence de renseignement de l’armée américaine, le soupçonnaient d’être lié à un réseau d’espionnage dirigé par les Soviétiques, alors alliés de l’Amérique.

Un officier du G-2 présent à Los Alamos l’accusa de :

« jouer un rôle clé dans les tentatives de l’Union soviétique d’obtenir, par voie d’espionnage, des informations hautement secrètes vitales pour la sécurité des États-Unis ».

Ces accusations trouvaient leur source dans le fait que plusieurs proches d’Oppenheimer étaient ou avaient été membres du Parti communiste. Oppenheimer nia avoir rejoint le parti, mais lorsqu’il était enseignant à l’Université de Californie, il avait soutenu des causes qui l’avaient rapproché de communistes ou de sympathisants communistes, et notamment de membres du bataillon Abraham Lincoln qui brava les lois américaines sur la neutralité en allant combattre en Espagne contre Francisco Franco, dictateur soutenu par Hitler et Mussolini. Oppenheimer avait en effet en commun avec ces combattants une haine du fascisme et avait aidé des parents et des scientifiques juifs à fuir l’Allemagne et le régime nazi.


 

Capture d’écran 2023-07-22 à 13.46.50.jpeg

La bombe atomique sur Hiroshima

 

Plus de 70 scientifiques du projet Manhattan, dont Leó Szilárd, adressent une pétition au président Truman pour demander que la bombe ne soit pas larguée sur une cible au Japon, mais qu’elle serve uniquement d’avertissement.  

Oppenheimer ignore cette pétition et insiste pour que la bombe soit larguée sur une ville japonaise.  

Un mois plus tard, le 6 août 1945,  la bombe “Little Boy” est larguée sur Hiroshima, puis le 9 août “Fat man” tombe sur Nagasaki.  En tout, entre 103 000 et 220 000 victimes. Oppenheimer, justifie l’utilisation de ces bombe pour “abréger” le conflit avec le Japon et ainsi “épargner” la vie de centaines de milliers de soldats américains.

Capture d’écran 2023-07-22 à 13.53.05.jpeg
 La bombe atomique sur Nagasaki.

 Oppenheimer est lui-même terrifié par l’ampleur des destructions causées par son invention. Quelques mois après la fin de la guerre, Oppenheimer démissionne de son poste. Lorsque l’URSS développe ses propres bombes atomiques à partir de 1949, il plaide pour un contrôle international de l’énergie nucléaire et une limitation de l’armement.  


Capture d’écran 2023-07-21 à 13.11.37.jpeg

Oppenheimer et Jean Tatlock (Florence Pugh)

 

Capture d’écran 2023-07-21 à 13.17.16.jpeg

 

 

Oppenheimer et sa femme Kitty (Emily Blunt)


Dans les années 1950, en plein maccarthysme, le scientifique est accusé de sympathies communistes. Son habilitation sécurité lui est retirée. En réalité, c’est parce qu’Oppenheimer s’oppose au développement de la bombe H, une bombe thermonucléaire, plus destructrice encore que la bombe d’Hiroshima. 

 

L’audition de sécurité de J. Robert Oppenheimer officiellement, s'est déroulé en avril 1954 à la suite d'allégations selon lesquelles le physicien Robert Oppenheimer, conseiller scientifique de la Commission de l'énergie atomique des États-Unis (AEC) et ancien directeur scientifique du Projet Manhattan, est « un espion au service de l'Union soviétique ».

En mai 1954, le comité d'audition conclut qu'Oppenheimer n'est plus apte à servir les États-Unis, décision confirmée par l'AEC le 29 juin de la même année.

Finalement réhabilité par Kennedy en 1963, Oppenheimer, qui était un gros fumeur, meurt à 62 ans d’un cancer de la gorge.

 

 

Capture d’écran 2023-07-21 à 13.08.56.jpeg

Lewis Strauss (Robert Downey Jr.)

 

Capture d’écran 2023-07-21 à 13.15.02.jpeg

 

 Kenneth Nichols (Dane Dehaan)

Capture d’écran 2023-07-21 à 13.19.16.jpeg

Lewis Strauss et le docteur David Hill (Rami Malek) 


 Capture d’écran 2023-07-21 à 12.51.08.jpeg

Albert Einstein (Tom Conti), le père de la relativité n'a pas du tout participé à la création de la bombe atomique.  

Ce film est ,à la fois fantastique et terrifiant, il nous met face à la création, à l'utilisation et à la possession de la bombe atomique, l'arme de destruction massive qui peut déclencher l'explosion de la planète entière et par la même occasion un dérèglement sans précédent de la galaxie.    

 Capture d’écran 2023-07-21 à 12.28.43.jpeg

 

Oppenheimer, le savant spécialiste de la physique quantique et ses équipes ont travaillé sur la fission de l'uranium et du plutonium pour créer la bombe atomique.    

Cillian Murphy,  avec son regard bleu est fascinant dans le rôle de ce savant tiraillé entre le développement atomique et l'usage que les gouvernements en feront. Mais Oppenheimer est convaincu que si chaque pays possède la bombe atomique, cela peut maintenir la paix. 

C'est une chose que de fabriquer une arme mais c'est autre chose de s'en servir ! 


 

Mais il est aussi essentiel d'écouter le "vrai" Oppenheimer. C'est ce que propose une vidéo de la RTF datée du 5 juin 1958, mise en ligne sur la chaîne Youtube de l'INA.

 

En plateau face à Pierre Desgraupe, alors qu'il a décliné toutes les autres interviews proposées par les médias français, Robert Oppenheimer répond dans un français quasi-parfait (seule une pointe d'accent se fait entendre) aux questions du journaliste dans une émission exceptionnelle et non-préparée, tournée la veille de son départ pour les Etats-Unis.

 

 


 

Pierre Desgraupe introduit l'entretien en évoquant "une émission comme les autres" avec une figure qui n'est "pas un homme pas comme les autres", celui qui ouvrit "cet âge atomique (...) qui nous plongera alternativement dans l'angoisse et dans l'espoir".

Alors que le monde est en pleine Guerre Froide, Robert Oppenheimer, désormais Directeur de l'Institut des Etudes Avancées de Princeton, partage sa vision philosophique et morale de la science. 

<<C'est le destin de l'Homme de savoir tout ce qu'il peut et de vivre avec cette connaissance. C'est un destin difficile mais si on ne tâche pas de vivre avec la connaissance, on n'est pas proprement un Homme du tout. >> Oppenheimer.

<<Je crois que ce qui est unique pour le savant, c'est qu'il lui faut non seulement chercher la vérité mais la proclamer.>> Oppenheimer

“Hiroshima a été bien plus coûteux en vies et en souffrance inhumaine que ce que nous voulions pour arrêter la guerre. Mais c’est plus facile à dire, après coup…”  Voici les mots que prononcent Robert Oppenheimer au milieu des années 1960

 

 


Capture d’écran 2023-07-21 à 12.28.05.jpeg

Ce film nous ramène à la fameuse phrase de Rabelais << Science sans conscience n'est que ruine de l'âme>> et j'ajouterai <<n'est que ruine du monde>>...

Christopher Nolan sait raconter les histoires qui touchent au monde quantique et au mystique, il ne déçoit pas , loin de là, nous sommes scotché à notre siège en attendant l'explosion de la bombe la plus terrifiante qui soit. Bien sûr, certains disent que c'est plus un documentaire qu'un film d'action, et alors ? C'est tout simplement passionnant d'en connaitre un peu plus sur le père de la bombe atomique et de suivre les recherches sur l'atome et la fission de l'uranium et du plutonium.

Cela concerne la vie de l'humanité toute entière et le sujet est plus grave que distrayant mais n'est ce pas justement le bon moment de réfléchir à notre avenir ?? Ce film tombe à pic, il est tout simplement parfait pour remettre les hommes en face de l'essentiel et de leurs responsabilités vis à vis de la terre et de l'univers.

ANNE VR("-_-")XXX         

 



21/07/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 140 autres membres