ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

COMBATTANTES, QUATRE FEMMES REMARQUABLES PENDANT LA GUERRE DE 1914/18.

 

 

 

C288B44A-8CC8-4A76-A947-9289C92DAE3F_1_201_a.jpeg
 

 DB387070-9599-4B4C-9B54-6FC3970DAC3E.jpeg

 

Les Combattantes est une mini-série télévisée historique franco-belge crée par Camille Treiner et Cécile Lorne,  diffusée sur TF1 en disponible sur Netflix depuis le 28 octobre 2022.

 

 

 

882832CD-A24F-474E-B757-EACFD9AAEFF2_1_201_a.jpeg

Marguerite, Suzanne, Agnès et Caroline, quatre femmes remarquables, courageuses et volontaires vont combattre et sauver des vies durant la première guerre mondiale de 14/18.   

 

 


 

 D6D1548F-564E-4863-9980-3C903862403D_1_201_a.jpeg

Marguerite (Audrey Fleurot), Yvonne (Florence Loiret-Caille) et Marcel (Yannick Choirat)

 

En septembre 1914, dans les Vosges, Marguerite de Lancastel, venant de Paris, arrive à Saint-Paulin et se présente au bordel tenu par Marcel Dumont et sa sœur Yvonne. 

Mais Marguerite cache la vraie raison de sa venue au village. 

 5EAC84CE-42E1-455D-BE47-FC39B478743B_1_201_a.jpeg

 

Marcel et Yvonne Dumont , "Les Tenardier" de Saint Paulin sont des profiteurs de guerre sans vergogne et sans état d'âme.

 


 

 

55DD5BDD-2320-44E0-94B9-375EE170123E_1_201_a.jpeg
 Suzanne (Camille Lou) et Jeanne (Romane Portail)

 

Suzanne Faure, une jeune infirmière tente de fuir vers la Suisse avec l'aide de Jeanne Charrier, elle est poursuivie par le mari d'une défunte, Louis Compoing, un inspecteur de police.

 

9E725302-4360-41CF-9DC2-C6B2F4AEF79C_1_201_a.jpeg

L'inspecteur de police Louis Compoing (Noam Morgenszen) veut tuer Suzanne qu'il estime responsable de la mort de sa femme.

 

 


 

 

  

882832CD-A24F-474E-B757-EACFD9AAEFF2_1_201_a.jpeg

Mère Supérieure Agnès (Julie de Bona) .

Dans le couvent de Saint-Paulin, devenu l'hôpital , mère Agnès et les religieuses secondent le médecin militaire Joseph Duvernet, fils du Général.

Les blessés sont nombreux car cette guerre est faite par des soldats sans protections qui se battent à découvert, ils sont de la vraie "chaire à canon".

810309DE-509D-411B-B995-37EFAED90189_1_201_a.jpeg

Le docteur Major Joseph Duvernet (Tom Leeb) est débordé par les nombre de blessés qui arrivent chaque jour.

 

 

D8071D7E-D2AE-40B3-8E51-D44BE408CA64_1_201_a.jpeg
 

Le général Duvernet (Cheky Kyario) 

8F7AF251-E3EA-41A4-8157-29D01036A97A_1_201_a.jpeg
 

L'officier Colin de Regnier (Maxence Danet-Fauvel) est , en réalité, la raison pour laquelle Marguerite est venue.  

 

3BCDD3D5-1F33-430B-8C24-9DE9CCA67BE4_1_201_a.jpeg

 

Mère Agnès est révoltée par l'attitude de L'Abbé Vautrin (Laurent Gerra) qui abuse des novices.

 


 

 

 18552CF6-C71C-47F2-A225-0D1D9838227B_1_201_a.jpeg

Caroline (Sofia Essaidi) et Victor (Lionel Erdogan) 

Victor Dewitt, propriétaire d'une usine de camions, est appelé sous les drapeaux. Son épouse Caroline va reprendre la direction de l'usine avec une main de fer et un courage à toute épreuve.

 1225FBD5-C2C7-49BF-A13F-319BCFD1F700_1_201_a.jpeg

 

Charles Dewitt (Edouard Colin), le frère de Victor est un sale type qui veut profiter de la situation et il est surtout prêt à tout pour ne pas aller sur le front.


0557AE51-F6DE-4CB3-A85D-BBDF9F728A78_1_201_a.jpeg

Charles et sa mère Eléonore Dewitt (Sandrine Bonnaire)


4E23E371-70B7-4BBF-9144-E12FE99A85FA_1_201_a.jpeg

Enfin une autre "excellente série française" jouée par des actrices de haut niveau, belles et crédibles qui vont se retrouver ambulancières, infirmières, ou dirigeantes d'usine pour sauver un pays en guerre.

En plus leurs histoires durant la première guerre mondiale, qui fut une vraie boucherie, sont dramatiques et souvent méconnues. Si nous avons eu droit a beaucoup de ciné/séries sur la seconde guerre mondiale de 1939/40 et le rôle des résistantes, nous avons très peu de récits sur la première guerre et le travail colossale des femmes à cette époque.    

  

Après le succès de la série Le Bazar de la charité, la chaîne TF1 continue d'exploiter le filon des créations historiques en costumes d'époque.

C'est durant le tournage du Bazar de la Charité que l'idée d'une deuxième série a été proposée à Audrey Fleurot, Camille Lou et Julie de Bona : les trois actrices ne cachent pas avoir été surprises par la proposition alors que la première série n'était même pas finie, mais elles n'ont pas hésité à accepter.

Sofia Essaidi incarne un personnage secondaire qui s'est étoffé durant l'écriture de la série au point que les scénaristes ont voulu lui donner la même place que les trois autres.

 

Laurent Gerra : « Vautrin est une ordure ! Je n'ai aucune forme d'empathie pour lui, d'autant qu'il existe des sales types comme lui dans l'église. Je n'ai aucune envie de lui trouver de circonstance atténuante. Quand mon agent m'a fait lire le scénario, je savais qu'on me proposait l'abbé Vautrin. Et je l'ai tout de suite détesté ! J'ai dit oui parce que ce n'est pas un rôle facile. Tout l'intérêt de jouer est d'aller chercher des personnages éloignés de ce que l'on est. Là j'étais servi »

 

Avec une très très bonne distribution, des costumes d'époque fidèles et un scénario formidable dans une belle région de France, cette série est sans aucun doute une des meilleurs de l'année.

ANNE VR(-_-)XXX  



04/01/2023
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres