ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ARTS & CINÉ

SQUID GAME, WIN TO SURVIVE.

 

 

 

0A19C267-7EBA-49AA-B7C8-B1E2C190BB08_1_201_a.jpeg

 

 FA26FCC2-BAAE-4034-BF35-09D6F529AE8B_4_5005_c.jpeg

 

Squid game ou Le Jeu du calmar est une série télévisée dramatique sud-coréenne, de 2021, créée par Hwang Dong-hyeok

 

 

 

 

 

 

Mettant en vedette Lee Jung-jaePark Hae-soo et Jung Ho-yeon, cette série raconte l'histoire d'un groupe de personnes, fortement endettées, voire ruinées, qui risquent leur vie dans un jeu de survie mystérieux avec comme récompense une somme énorme

 

  

 

91695A5E-7365-44FF-A416-A4A6ABABEFA5_1_201_a.jpeg

 

Seong Gi -Hun ( Lee Jung-jae )

 

Ruiné et prêt à tout pour échapper à sa misérable vie, Gi-hun accepte de participer à un jeu mystérieux, après qu'un individu lui ait remis une carte. 

 


 

 

 

 

 

610453B4-070C-49F0-AD84-8C03763D3574_1_201_a.jpeg

 

 

456 personnes, qui ont toutes des difficultés financières dans la vie, sont invitées à prendre part à une mystérieuse compétition de survie. Participant à une série de jeux traditionnels pour enfants, mais avec des issues mortelles, elles risquent leur vie pour gagner le prix de 45,6 milliards de wons (soit environ 32 millions d'euros).

 

  

 

C9F172FF-0FEF-4131-840F-E28F653148B3_1_201_a.jpeg

 

 

 

Les joueurs doivent rester anonymes et porter des numéros tout comme les gardiens habillés de rouge , qui ne doivent pas révéler leurs noms ni montrer leurs visages.

Dès la première épreuve, qui est un jeu d'un sadisme incroyable, les joueurs sont face à la peur et à l'horreur.

 

 

 

 EA18E5DF-4515-4D9A-94A5-0A9C8FAA5718_1_201_a.jpeg

 Seong Gi -Hun ( Lee Jung-jae ) le numéro 246.

 

 

27E0C16B-47D9-444F-A6B8-D771CB68F53D_1_201_a.jpeg

Cho Sang -Woo (Park Hae-soo) le numéro 218.

 


286FB281-7E72-449A-8B45-D744B40993B6_1_201_a.jpeg

 

 Oh II -Nam (O Yeong Su) le numéro 001.

 

0C99AE72-D54E-43D6-8A21-344EFA938B87_1_201_a.jpeg 

Kang Sae-byeok (Jung Ho-yeon) le numéro 67 et Jang Deok-su (Heo Sung -Tae) le numéro 101.

70F7E559-26B1-4652-8D71-1DDC71B0667E_1_201_a.jpeg

 Han Mi-nyeo (Kim Joo-ryoung) le numéro 212.

 

 57179724-061B-4D8E-908D-E767E4C2CD6B_1_201_a.jpeg

Ali Abdul (Anupam Tripathi) le numéro 199.

 

Les joueurs forment des alliances car comme dans toutes les mini-sociétés il a des ennemis prêts à tuer pour gagner.

La nuit tombée, personne n'est donc à l'abri dans le dortoir.

Pour la troisième épreuve, l'équipe de Gi-hun doit penser de façon stratégique plutôt qu'à la force pour gagner.

Les joueurs se mettent par deux pour la quatrième épreuve. Gi-hun est aux prises avec un dilemme moral. Tandis que Sang-woo choisit de se préserver, Sae-byeok se livre.

 


 

A1E8B934-D321-43EE-AF21-CCEB0D62D6A5_1_201_a.jpegLe Maitre des jeux, l'agent masqué, Kwang In-ho,  (Lee Byung-hun)

 

 

 

11D9287A-97F4-40B6-9286-B27061D5B2AA_1_201_a.jpeg

 

Des spectateurs "voyeurs" , masqués, eux aussi, lancent des paris sur les gagnants et se gaussent de voir des joueurs mourir.


 

 

F5769CA5-20CA-40E8-B087-9F58987E32FA_1_201_a.jpeg
 Le policier Hwang Jun-ho (Wi Ha joon) n'a pas retrouvé son frère  

Avant la dernière épreuve, alors qu'une grande partie des joueurs sont morts, la méfiance et le dégoût règnent parmi les finalistes.

Jun-ho s'enfuit, bien décidé à révéler les sombres dessous et les trafics de la compétition.

 

 


 

 

23BA8760-3EBE-4562-A99A-A78E8BF7C054_1_201_a.jpeg

 

 

 

Hwang Dong-hyeok s'est inspiré de la cruelle réalité sociale de la Corée du Sud, et en particulier des très forts taux d’endettements des habitants (les plus élevés en Asie) qui conduisent de nombreuses personnes au désespoir et au suicide.

L'histoire parle d'un jeu populaire sud-coréen pour les enfants dans les années 1970 et 1980, connu sous le nom du jeu du calmar (squid game en anglais)

A la fois terrible et géniale cette série nous met face à de nombreux sujets très graves, d'une part à l'extrême pauvreté de la Corée du Sud, puis à  l’addiction aux jeux, aux inégalités sociales, aux trafics d’organes et aux différentes manières de survivre. En tout cas elle ne nous laisse pas indifférente et mérite vraiment, malgré, la violence, d'être visionnée.

ANNE VR(-_-)XXX 

 

 



14/11/2021
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres