ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

FRANKLIN, LAFAYETTE ET L'INDÉPENDANCE DES USA.

 

 

Capture d’écran 2024-05-21 à 10.51.48.jpeg

 

Franklin est une série franco-américaine créée par Kirk Ellis et Howard Korder. 2024. 8 épisodes.

 

D'après l'ouvrage "A Great Improvisation: Franklin, France, and the Birth of America", de Stacy Schiff.

 

Apple TV+.    Apple TV+ Par abonnement

À l'âge de 70 ans, sans aucune formation diplomatique, Benjamin Franklin a convaincu la France - une monarchie absolue - de financer l'expérience américaine de la démocratie. Grâce à sa notoriété, son charisme et son ingéniosité, Franklin a su déjouer les espions britanniques, les informateurs français et les collègues hostiles, tout en mettant sur pied l'alliance franco-américaine de 1778 et la paix définitive avec l'Angleterre de l783. Franklin a rédigé et signé la Déclaration d'indépendance des États-Unis et est l'un des Pères fondateurs des États-Unis. 

 

 

 

 

 

En décembre 1776, Benjamin Franklin est mondialement connu pour ses expériences électriques. Mais sa passion et son pouvoir sont mis à l'épreuve lorsqu'il s'embarque pour une mission secrète en France, où le sort de l'indépendance américaine est en jeu. 

  

Capture d’écran 2024-05-21 à 11.02.41.jpeg

Benjamin Franklin (Michael Douglas) est accompagné de son petit fils Temple Franklin (Noah Jupe) qui est son secrétaire, ce garçon de 17 ans va apprendre aux côtés de son mentor les rouages de la politique à la cour du roi de France. 

 

Capture d’écran 2024-05-21 à 11.59.39.jpeg

Charles Gravier comte de Vergennes (Thibault de Montalembert) ministre des affaires étrangères de Louis XVI joue un rôle décisif dans les plans de Benjamin Franklin.

 

https://static.blog4ever.com/2015/10/809436/artfichier_809436_10005573_202405211626556.jpeg

Le docteur Edward Bancroft (Daniel Mays) est chargé d'accueillir Franklin et Temple, chez lui à Passy car ces derniers sont surveillés par la police de Paris et par des espions anglais.

 

 

Capture d’écran 2024-05-22 à 13.19.45.jpeg

Paul Wentworth (Tolm Hugues) est un espion anglais qui utilise le docteur Edward Bancroft.   

 

Capture d’écran 2024-05-21 à 12.08.31.jpeg

Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais (Asaad Bouab) est un écrivain, dramaturge, musicien et homme d'affaire. Éditeur de Voltaire, il est aussi  espion et marchand d'armes pour le compte du roi Louis XVI.

Figure majeure du siècle des Lumières, il est considéré comme un des annonciateurs de la Révolution française et de la liberté d'opinion ainsi résumée dans sa plus célèbre pièce, Le Mariage de Figaro :

« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur, il n'y a que les petits hommes qui redoutent les petits écrits. »

 

À partir du mois de ,  Beaumarchais se fait l'avocat d'une intervention française dans la guerre d'indépendance des États-Unis. Il entame alors une correspondance avec Charles Gravier de Vergennes, où il défend la cause des Insurgents. Dès le mois de , Beaumarchais joue un rôle politique en tant qu'intermédiaire entre les Insurgents et la France, et il rencontre fréquemment Arthur Lee, député secret des Insurgents. 

 

Capture d’écran 2024-05-21 à 12.24.57.jpeg

 

 

Issue de la haute bourgeoisie parisienne, Anne Louise Brillon de Jouy (Ludivine Sagnier) est une femme influente qui reçoit tous les mercredis et samedis dans son salon les artistes de son temps; Madame Brillon va donner à Benjamin Franklin le goût de l’art et devenir l’une des pièces maîtresses de son ascension.

 

Capture d’écran 2024-05-21 à 12.38.40.jpeg

 

Anne-Catherine de Ligniville Helvétius (Jeanne Balibar) est célèbre pour tenir un salon tous les mardis dans son hôtel rue d'Auteuil; amie et rivale de Madame Brillon. De nombreuses figures des lumières côtoient le cercle de cette femme puissante et extravagante, de Talleyrand à Napoléon.

Franklin l'a surnommée <<Notre Dame d'Auteuil>>.

 

  

Capture d’écran 2024-05-21 à 10.55.07.jpeg

Gilbert du Motier, Marquis de La Fayette ( Théodore Pellerin);  ami du comte de Segur (Arthur Orcier) et du vicomte de Noailles (Victor Lafrej)

Convaincu de la noblesse de la cause des insurgés américains, il s'engage à leurs côtés en 1777. Nommé général à l'âge de 19 ans par George  Washington, La Fayette joue un rôle décisif dans la guerre d'indépendance des États-Unis contre la Grande-Bretagne, notamment lors de la victoire de Yorktown le . Il est surnommé le « héros des deux mondes ». 

 


C'est une histoire qui nous rappelle et nous raconte comment la France a reconnu et aidé l'Amérique a devenir indépendante mais les motivations françaises tennaient plus à la persistante rivalité franco-britannique qu'au bien-fondé de la cause américaine. Grâce à son alliance avec les colons américains, le roi Louis XVI espèrait ébranler l'empire britannique outre-Atlantique et restaurer son rôle traditionnel parmi les puissances européennes.

L’engagement militaire français commence avec l’envoi le 13 avril 1778 d’une escadre de douze vaisseaux de ligne et quatorze frégates, embarquant des renforts d’infanterie, commandée par le vice-amiral d’Estaing. Mais le premier combat franco-anglais, marquant le début de la guerre, a lieu plus au nord lors de la bataille d’Ouessant le 27 juillet avec un avantage français. 

 

En 1781, les troupes franco-américaines commandées par Washington, Rochambeau et La Fayette se rejoignent à la fin septembre et font le siège de Yorktown, qui tombe rapidement le 19 octobre. Cette victoire force les Britanniques à entamer des négociations pour la paix, qui les conduiront à la reconnaissance de l'indépendance américaine. 

Benjamin Franklin est le père fondateur des États-Unis,  il ébauche les premières négociations de paix avec les représentants du pouvoir britannique.

Durant l'été 1782, alors que John Adams et John Jay prennent le chemin de Paris, Franklin rédige les grandes lignes du traité qui fera autorité : il réclame l'indépendance totale, l'accès aux zones de pêche des nouveaux territoires, l'évacuation par les forces britanniques des zones occupées et l'établissement d'une frontière occidentale sur les rives du Mississippi.

 

La déclaration d'indépendance est proclamée le , dans laquelle les treize colonies se fédèrent pour former les États-Unis d'Amérique, la première nation décolonisée du monde, reconnue par la Grande-Bretagne à la fin de la guerre en 1783.  

En 1783, Adams, Jay et Benjamin Franklin, alors âgé de plus de soixante-dix ans, signent pour les États-Unis un traité de paix qui garantit l'Indépendance. Ce traité met fin à la guerre d'indépendance.

Cette série, historique et politique, raconte le séjour en France de Benjamin Franklin, extrêmement bien interprété par Michael Douglas qui tient la série, s'exprimant aussi bien en français qu'en anglais, venu défendre la cause de l'indépendance de l'Amérique; la série passionnera donc les amateurs d'histoire, de coutumes et de costumes d'époque. 

Notons "l'ironie" et "le ridicule" du roi Louis XVI, de Marie-Antoinette et de la cour en général. 

Pour ceux qui en douteraient, nous devons reconnaitre que les américains ont rendu à La France l'engagement militaire de 1778 par leur engagement militaire et le débarquement en Normandie du 6 Juin 1944.....sans oublier que l'Angleterre faisait partie des alliés. Benjamin Franklin a donc oeuvré non seulement pour l'indépendance des USA mais aussi pour l'alliance entre son pays, la France et l'Angleterre.

ANNE VR("-_-")XXX   

 



23/05/2024
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres