Anne Vallery-Radot = Rubriques

Anne Vallery-Radot = Rubriques

LE BUREAU DES LÉGENDES : SON NOM EST "MALOTRU"

 

 

 Capture d’écran 2019-01-03 à 16.13.27.png

 

 

 Capture d’écran 2016-09-30 à 13.10.18.png

 

 

 

 Le Bureau des Légendes 

2015 Série d'Espionnage 

d'Eric Rochant

 

 

 Mathieu Kassovitz l'acteur-réalisateur a confié qu'il était fan de ce type de séries"J’ai grandi dans l’univers de la télévision de qualité.Les séries m’intéressent, peut-être même plus que le cinéma.Pouvoir créer un monde parallèle et le faire vivre sur plusieurs années,c’est génial. Par contre je ne suis fan que de séries réalistes, qui prennent le spectateur au sérieux, comme Les Soprano et The Wire. Au cinéma, on aseptise pour pouvoir faire des entrées.Alors que les gens qui regardent des chaînes payantes comme Canal+ ou HBO, veulent voir quelque chose qu’ils ne peuvent pas voir ailleurs. Aujourd’hui, c’est cette télé-là qui offre la folie et la liberté qu’on pouvait trouver dans le cinéma des années 80" a-t-il ainsi déclaré.

 

 

 

Le réalisateur de La Haine a donc pris plaisir à découvrir le scénario de la nouvelle série de Canal+ "Le Bureau des légendes, c’est ce qui se passe si James Bond doit aller chercher ses enfants à l’école.Cette approche réaliste m’a plu. L’image qu’on a des espions au cinéma c’est Bond, Jason Bourne et Mission Impossible.On pense action, gadgets, microfilms… En réalité, un agent ne doit rien avoir sur lui pour rester transparent. C’est un travail avant tout" intellectuel" .

 

 

 

 

 

Eric Rochant a imaginé un bureau du département de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) où l’on fabrique les fausses identités les  «légendes» de clandestins en mission à l’étranger. Leurs est choisis dans les albums de Tintin .En immersion dans des pays hostiles , leur mission consiste à repérer les personnes susceptibles d'être recrutées comme sources de renseignements. Opérant "sous légende", c'est-à-dire sous une identité fabriquée de toutes pièces, ils vivent de longues années dans une duplicité permanente.

 

 

 

 

Une narration vendue comme «réaliste» sur le quotidien des officiers et des agents du renseignement français.Sur fond d’enjeux géopolitiques (le conflit syrien notamment),le script de LBDL croise trois intrigues :

-le retour compliqué de Guillaume Debailly — alias Malotru, alias Mathieu Kassovitz —, un clandestin ayant du mal à lâcher son identité d’infiltré en raison d’une histoire d’amour ;

-la formation de Marina Loiseau (Sara Giraudeau), une jeune polytechnicienne aux allures faussement fragiles ;

- et le sauvetage de Cyclone, un agent infiltré en Algérie et mystérieusement disparu un soir de beuverie.

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 19.11.33.png

 

 

Ou est Cyclone ?Où est-il passé ? Pourquoi avait-il bu ? S’est-il fait griller ? Tout le BDL est mobilisé. Malotru retrouve sa vraie vie à Paris après six années de mission clandestine vécues sous légende à Damas (Syrie). Il se retrouve au centre des activités du BDL mais a du mal à oublier Nadia, son ancienne maitresse syrienne. 

 

 

 

 Capture d’écran 2016-09-30 à 13.33.42.png

 

Zineb Triki : Nadia El Mansour est une universitaire syrienne de renom spécialisée en Histoire et Géographie et la maîtresse de Guillaume Debailly; ils se sont connus  lorsqu'il était clandestin à Damas sous le nom de Paul Lefebvre, professeur au lycée français . 

 

Capture d’écran 2016-09-30 à 13.34.41.png

 

 

Sara Giraudeau : Marina Loiseau, dite « Phénomène » est le prochain clandestin du Bureau des Légendes.

La vie de Marina est « nettoyée » de toutes relations passées risquant de compromettre sa mission. Prise en charge par Marie-Jeanne, elle réussit la première étape de la création de sa légende.

Sisteron se rend à Alger sur les traces de Cyclone. Dans le même temps, un certain Pigalle se manifeste à travers le canal parallèle ouvert par Malotru. Il désire parler de Cyclone. Malotru ne verra plus Nadia, mais il doit rester Paul Lefebvre pour la protéger. 

 

Nadia est enfermée dans un cachot. Elle va subir les pires traitements. Nadim propose à Malotru un marché. Si Malotru veut la sauver il doit coopérer. Marina passe un dernier test sur sa légende : un interrogatoire sous l’emprise d’alcool. Elle fait sa valise, et après de brefs adieux, s’envole pour l’Iran. 

 

 

 

 Capture d’écran 2016-09-30 à 13.33.17.png

 

 

Léa Drucker : Docteur Balmes. Elle est la nouvelle recrue du Bureau des légendes. Psychiatre spécialisée en théorie

comportementale, elle doit aider les clandestins à manipuler leurs cibles.

<<Afin de limiter les risques, les agents sont soumis, comme la série le montre avec le personnage de Léa Drucker, à un suivi psychologique sur la durée. «Nos agents étant deshumains, le risque, bien entendu, est que certains finissent par souffrir de l’éloignement, de la pression, du danger,d’une dépression. Le grand drame de notre métier est de tenter d’être infaillible alors que nous sommes tous vulnérables,>> témoigne un ex-gradé. 

<<Le renseignement est parfois quelque chose de très artisanal, le tout étant de mettre en place des procédures opérationnelles permettant d’éviter la sortie de route.»

 

 

Capture d’écran 2016-09-30 à 13.43.21.png

 

 Jean-Pierre Darroussin : Henri Duflot. a été promu directeur du BDL alors que Malotru était en mission.

 

 

 

Capture d’écran 2016-09-30 à 15.29.23.png

 

 

 

 

 

 

 Capture d’écran 2019-01-03 à 16.15.05.png

 

 

 

 Guillaume Debailly, alias « Malotru » (Mathieu Kassovitz) joue les agents doubles auprès de la CIA dans le but de faire libérer Nadia el Mansour (Zineb Triki), la femme qu’il aime, retenue en Syrie

Nadia, impliquée dans des négociations entre le régime de Bachar El Assad et l’opposition rejette l’offre que lui a faite Guillaume de collaborer avec la DGSE, avant d’avouer à ses supérieurs que son amant est un agent de cette organisation. Ce qui lui a valu d’être emprisonnée en Syrie pour trahison. Guillaume propose à la CIA de lui donner des renseignements en échange de la libération de Nadia.

Capture d’écran 2019-01-03 à 18.05.40.png

Marina Loiseau, , est en mission clandestine à Téhéran pour recueillir des informations sur le programme nucléaire iranien… Marina doit se rapprocher de Shapur Zamani le fils d'un dignitaire du régime pour atteindre une cible. Mais en intrigant, Malotru obtient de devenir l'agent référent de Marina, et la pousse à choisir Shapur comme cible principale. 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 19.06.57.png

 

 

 

 

Marina est interrogée par le contre-espionnage iranien, tandis que Shapur est torturé. Moule à gaufres et Duflot comprennent qu'ils se sont fait doubler sur le dossier Shapur par la CIA, et qu'il y a une taupe au sein de la DGSE.

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 19.26.56.png

 

 

 

 

Une enquête interne a lieu pour déterminer les circonstances de la trahison de Malotru. Sa fille trouve un carnet ou il lui explique les circonstances de son départ. Ce cahier , en moleskine (littéralement "peau de taupe en anglais....) , lui a été offert par Henri Duflot !!!

La CIA accepte de procéder à un échange de prisonniers pour que Marina soit libérée. Mais les iraniens décident de l'éliminer. Elle réussit pourtant à s'échapper.

 

 

 

 

 

 

La DGSE est claire : elle n’a collaboré d’aucune façon à l’élaboration du scénario mis sur pied par Eric Rochant. Toutefois, le réalisateur, comme Mathieu Kassovitz, a reconnu à plusieurs reprises avoir rencontré des espions pour s’inspirer de leurs techniques de travail. La DGSE a tout de même consenti à ouvrir ses portes, boulevard Mortier. Par souci de confidentialité, les décorateurs de la série n’ont pris aucune photo. En revanche, ils ont réalisé des croquis pour reproduire quasiment à l’identique la salle de crise et le fameux «grenier» où sont alignés les référents.«On s’y croirait presque», témoigne un habitué des lieux. Le tournage s'est pourtant déroulé à la Cité du cinéma à Saint-Denis.

 

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 18.17.22.png
Capture d’écran 2019-01-03 à 18.17.31.png

 

 

 

 

 

 

 Capture d’écran 2019-01-03 à 16.14.27.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 18.02.12.png
 

Malotru (Guillaume Debailly) est détenu par Daech. La DGSE souhaite le récupérer, mais hésite sur les moyens à mettre en œuvre. Surtout, elle découvre un officier supérieur de Daech, ancien officier de Sadam Hussein, qui pourrait servir de taupe au sein du mouvement terroriste. Récupérer son ancien agent ou recruter une taupe, tel est le dilemme.

 

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 18.05.52.png

Raymond Sisteron et une soldat Kurde

 

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 18.02.21.png

 

 

 

De son côté, Phénomène (Marina Loiseau), de retour d'Iran, hésite à poursuivre ses activités au sein du bureau. Mais, recrutée par hasard par le Mossad qui se fait passer pour la DGSE , elle consent à jouer le jeu, et part en mission à Bakou.

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 18.23.50.png

 

Nadia El Mansour rejoint la Commission européenne, où elle entend œuvrer activement pour la reconstruction de la Syrie, en instaurant un dialogue jusque-là inexistant entre les différents mouvements et factions qui y agissent.

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 18.22.35.png

 

 

 

Henri redevient un homme de terrain 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 16.07.41.png

 

Henri Duflot 

 Capture d’écran 2019-01-03 à 17.57.33.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 18.22.41.png

Nadia El mansour

 

Saison 4

Capture d’écran 2019-01-03 à 19.35.24.png

La saison 4 est le résultat  des décisions prises les années passées par l’équipe du BDL, l. Sisteron, Ellenstein et les autres sont -ils manipulés par Malotru ?Marie-Jeanne , nouvelle directrice du service, est mise sur la sellette par JJA (Mathieu Amalric) qui dénonce et reproche trop d'empathie vis à vis de Malotru qui n'est plus un 'clandé" agent de la DGSE mais un traire à la solde de la CIA et peut être aussi désormais du FSB  . 

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 15.45.35.png

 

L’action de cette saison se concentre à Moscou. Marina Loiseau, devenue Rocambole, y est envoyée pour infiltrer le Centre 21, institut de recherche universitaire sur l’IA  suspecté d’être la section cyber du FSB.

Capture d’écran 2019-01-03 à 16.37.42.png
 

 Parallèlement Jonas dit "Artus" un analyste ,qui n'avait jamais quitté l'intérieur du Bureau des légendes, part en Syrie à la poursuite des combattants français de Daesh qui reviennent au pays pour y commettre des attentats. Jonas est accompagné par Jean-Paul (Grégory Fitoussi,) un officier des forces spéciales détaché auprès de la DGSE. Ensemble, ils vont effectuer une incursion dans Mossoul, la ville reprise à l’Etat islamique.

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 16.39.22.png

 

 

 

 

 Capture d’écran 2019-01-03 à 19.55.33.png

 

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 15.56.15.png

 

  Malotru, traqué par la CIA et la DGSE, se rapproche du FSB  ( les services secrets russes )

 

La décision  humaine a-t-elle encore sa place dans le renseignement ne vaut-t-il pas mieux faire confiance à l'analyse de l’intelligence artificielle ?

 

 

 

Capture d’écran 2019-01-03 à 15.41.13.png

 

 

 

 Saison 4 l'intelligence artificielle 

 

 

A Suivre donc cette excellente série dramatique ayant sur fil d'Ariane l' histoire d'amour de Malotru et Nadia El Mansour au milieu d'espionnage et de faux semblants , les personnages eux mêmes ont du mal à vivre la réalité .

Moi qui est beaucoup de difficulté à me laisser séduire par les acteurs français en général , je trouve que ceux de LBDL sont excellents et que la mise en scène est parfaite .

C'est vraiment "La" ou "une" des meilleurs séries du moment .  

Mais si elle est fameuse et bien ficelée cette série mérite d'être visionnée et plusieurs fois car les détails peuvent nous échapper d'une saison à l'autre , l'espace temps est long entre la sortie des deux .

Perso j'ai tout revu depuis le début pour suivre la saison 3 et la saison 4  ; c'est super de voir la série en totalité .  

 

 

 

ANNE VR(-_-)xxx

 

 



30/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres