Anne Vallery-Radot = Rubriques

Anne Vallery-Radot = Rubriques

LES IMPRESSIONNISTES CINQUIÈME PARTIE :DEGAS LE REBELLE INTRANSIGEANT

Capture d’écran 2016-07-18 à 23.44.49.png

Edgar de Gas dit Degas

1834/1917 

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 13.41.22.png

Hilaire Germain Edgar de Gas, dit Edgar Degas, est un 

artiste peintregraveursculpteur et photographe.

Si le peintre est né à Paris sous le patronyme de De Gas,

il n’a en réalité fait que reprendre le nom d’origine de sa

famille en se faisant appeler Degas.

En effet, son grand-père paternel, Hilaire de Gas,qui est

rentier à Naples  a séparé son nom en deux après avoir

quitté la France pour l’Italie au moment de la Révolution.

Son père Auguste Degas  est banquier à Paris et sa mère

est une américaine de La Nouvelle Orléans ,Célestine

Musson.

Auguste et Célestine Degas :

les parents d'Edgar Degas  

Capture d’écran 2016-07-19 à 18.13.33.png

Une autre partie de la famille de Degas du coté paternel

est italienne :

"Sa tante, née Laure de Gas; son mari, le baron Gennero

Bellelli et leurs deux filles, Giovanna et Giulia."

Capture d’écran 2016-07-18 à 14.03.20.png

 

 

 

Degas dessine sans cesse et se promet de devenir peintre.

Il fait ses études au Lycée Louis Legrand ou il se lie d'amitié

avec Henri Rouart et passe son baccalauréat en 1853; il fait

des études supérieures, et sera, le seul peintre de l'époque ,

avec Cézanne ,à avoir ce niveau d'éducation comparable.

Autoportrait 1855

Capture d’écran 2016-07-17 à 14.35.32.png

 

 

Au Louvre, il étudie entre autres Andrea Mantegnale Véronèse

Albrecht Dürer et Rembrandt. En 1855, il entre aux Beaux-Arts ;

mais il fréquente plus volontiers l'atelier privé de Louis Lamothe,

un élève de Dominique Ingres qui le présente à ce dernier.

Car pour Degas ,la peinture repose sur le dessin, celui de la

tradition florentine dont Jean-Auste -Dominique Ingres est

alors le plus grand exemple vivant . 

Lorsque Degas fait son entrée dans le monde de la peinture,

le "Grand Art" est un peu à l'agonie et entend la colère d'Ingres :

<<Qu'est ce que veulent dire ces prétendus artistes qui prêchent

la découverte du "nouveau" ? Y -a-t-il rien de nouveau ?Tout est

fait ,tout est trouvé?Notre tâche n'est pas d'inventer mais de

continuer .>>

Mais plus tard Degas se servira de Monet pour mieux se définir ;

Monet qui est en révolte permanente contre le passé .

Degas sera en conflit et pris entre les deux écoles .

Autoportrait "Degas au chapeau mou" 1857

Capture d’écran 2016-07-19 à 14.25.50.png
 

 

"Portrait d'homme" 1857

Capture d’écran 2016-07-17 à 18.23.20.png

 

Malgré l'exemple d'Ingres, tout comme Renoir ,Degas

admire Eugène Delacroix et aspire à conjuguer dans

son art le classicisme du premier et le romantisme du

second.

De cette époque datent plusieurs portraits.

"Son grand-père Hilaire René de Gas "1857

 

Capture d’écran 2016-07-17 à 14.49.49.png

 

 

 

Degas fait ensuite plusieurs séjours en Italie, non seulement

à Naples, où il a une partie de sa famille, mais aussi à Florence

et à Rome ;

il y copie les maîtres de la Renaissance et découvre le

mouvement des macchiaioli, qui entend rompre avec

l'académisme.

 

 "Jeune Garçon " Italie 1856/1857

Capture d’écran 2016-07-17 à 18.15.53.png

 

 

 

Si Degas fait officiellement partie des impressionnistes,

il ne les rejoint pas dans leurs traits les plus connus.

Sa situation d’exception n’échappe pas aux critiques d’alors,

souvent déstabilisées par son avant-gardisme.

Plusieurs de ses images ont semé la controverse, et encore

aujourd’hui l’œuvre de Degas fait l’objet de nombreux débats

auprès des historiens d’art.

 

"Petites filles provoquant les garçons "

1860/1862

Capture d’écran 2016-07-17 à 19.28.30.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 13.43.08.png

 

"Femme accoudée près d'un vase de fleurs "

1865 

Capture d’écran 2016-07-17 à 18.36.56.png

 

 

Dès 1865 Degas redéfinit sa position artistique et tourne le

dos à la peinture d'histoire pour celle de la modernité . 

Il aborde ses sujets favoris ,les champs de courses ,

les danseuses et le théâtre. 

 

 "Chevaux de courses devant les tribunes " 1866/1868 

 Capture d’écran 2016-07-17 à 18.49.11.png

 

 

 "L'intérieur ou le viol" 1868/1869

 Capture d’écran 2016-07-17 à 18.56.51.png

 

 Capture d’écran 2016-07-18 à 15.07.24.png

 

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 13.42.06.png

 

 

 

"Edouard Manet et sa femme Suzanne au piano"1868/1869

Capture d’écran 2016-07-19 à 14.47.38.png

 

 

"Chevaux de courses en province " 1869 

Capture d’écran 2016-07-17 à 18.46.15.png

 

 Degas a trente six ans lorsque la guerre Franco/Allemande

éclate pendant l'été 1862 dans un enthousiasme qui prendra fin

deux mois plus tard avec la capitulation de Napoléon III à Sedan.

Il se forme un gouvernement républicain qui lève des armées

mais les Allemands encerclent Paris avant   qu'elles ne soient 

équipées .

Degas s'engage avec Manet dans la garde Nationale ou il retrouve 

le capitaine Henri Rouart ,son ami de Louis Legrand .

Rouart est alors ingénieur industriel et inventeur ,spécialiste de la

réfrigération, mais surtout un grand collectionneur d'oeuvres d'Art .

Henri Rouart de vieille souche parisienne a occupé une place

considérable dans le monde des impressionnistes et ,lui même

artiste peintre exposa sept fois avec eux mais trop accaparé par 

son industrie ne pu consacrer à la peinture autant de temps

qu'il aurait voulu. 

Degas et Manet rentrent à Paris après "la semaine sanglante ".

C'est aussi l'époque ou Durand -Ruel commence à s'intéresser aux

peintres indépendants ,comme Pissarro et Monet .

 

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 13.41.44.png

 

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 13.41.37.png

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 13.42.48.png

En 1872-1873, Degas séjourne à La Nouvelle-Orléans, où deux de ses

oncles font le commerce du coton.

Il en rapporte :

"les Portraits dans un bureau"

Capture d’écran 2016-07-18 à 14.01.36.png

Ce tableau manifeste son goût pour la modernité en art

et son aptitude à poétiser les scènes de la vie courante.

<<Le manque d'Opera est une souffrance véritable >>écrit -il

à Henri Rouart.

A son retour il reprendra se habitudes mais l'Opéra de la rue Le Peletier

ayant brûlé ,il se rendra désormais à l'Opéra Garnier qui est en cours de

construction. 

"Examen de danse "1874 et "Classe de Danse " 1873 achevé en 1875/1876 

 Capture d’écran 2016-07-17 à 21.31.06.png

 

Et "répétitions de Ballet" 1874/75/76/1877?

Capture d’écran 2016-07-17 à 21.41.06.png

 

 

 Capture d’écran 2016-07-18 à 13.43.01.png

 

le 27 décembre 1873, Edgar Degas avec Claude Monet

Auguste RenoirAlfred SisleyCamille PissarroBerthe

Morisot fondent la Société anonyme coopérative des

artistes peintres, sculpteurs et graveurs, société à capital

et personnel variables, dont le gérant provisoire est Pierre

–Firmin Martin. Ils y investissent leurs fonds propres pour

organiser une première exposition dans les locaux du

photographe Nadar.

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 13.42.16.png

La réception critique de cette exposition donne son nom

au groupe Impressionniste alors que Degas contre l'avis

de Monet et Renoir aurait voulu intitulé Les Intransigeants

Le critique d'Art Arthur Baignières :

« En tête des hommes, nous plaçons Mr Degas, le pontife,

je crois de la secte des intransigeants impressionnistes. »

Ce même critique qui dira  :

<<Voilà donc l'art du peintre réduit à une sorte de mécanisme

télégraphique ,dont le premier appareil est l'oeil ,le second

la main et le troisième la toile ,où viennent se fixer les

impressions comme les caractères d'une dépêche sur le

papier azuré .le peintre sert de trait d'union entre sa toile

et les objets extérieurs.>>(L'Écho Universel 13 Avril 1876

Arthur Baignières )  .

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 15.07.12.png

Le moins que l'on puisse dire c'est que "l'oeil "de ce critique

n'était pas prêt pour admirer le travail et la vision du peintre

à l'extérieur d'un atelier  et en dehors de l'Académie !! 

En effet les impressionnistes peignent ce que l'oeil enregistre .

Mais pour Degas "l"oeil" n'est qu'un moyen de transmission ,

qui n'a de rôle qu'en fonction du cerveau qui le dirige et le

discipline .Pour lui ,l'art est" la vérité choisie"

Les choix de cet exilé lui seront dictés par le désenchantement

et la rancune ;il se sent déplacé aux salons ,Degas prendra

des risques "avec" les impressionnistes mais par des moyens

différents .

Portrait "d'Eugène Manet" ,frère du peintre Edouard .

Capture d’écran 2016-07-19 à 14.33.22.png

"Eugène Manet"

Capture d’écran 2016-07-19 à 14.37.41.png

 

Portrait "d'Henri Rouart " 1875

 

Capture d’écran 2016-07-19 à 14.40.34.png

Degas :

<< Mon art n'a rien de spontané :il est tout réflexion>> 

<<L'Air qu'on voit dans les tableaux de maître n'est pas

respirable >>

 

 

 Capture d’écran 2016-07-18 à 15.06.54.png

 

 

Degas présentera ses oeuvres à sept des huit expositions

impressionnistes .Pour la première en 1874 ,il fera un gros

effort pour rallier les peintres avec lesquels il a le plus

d'affinité : Fantin Latour ,Manet,Whistler,Tissot,Henri Rouart .

<<Voyons ,mon cher Tissot ,pas d'hésitation ,ni d'échappée

Il faut que vous exposiez au boulevard .Cela vous fera du

bien à vous .......et à nous aussi .Manet a l'air de s'entêter à

faire un aparté ; il pourrait bien le regretter ...je m'agite et

travaille à l'affaire avec force et assez de succès ,je crois .>>

Mais les expositions seront assimilées à la tendance radicale

de l'impressionnisme .Degas ,déçu ,explique à Tissot :

<<Le mouvement réaliste n'a plus besoin de lutter avec

d'autres .Il est , il existe ,il doit se montrer .Il doit y avoir

"un salon réaliste ". >>

Degas déplore le scandale qui entoure les expositions ,et il

s'oppose à l'étiquette" 'd'impressionniste ".

Les artistes qu'ils avaient recrutés ne sont pas,non plus

totalement acceptés par les impressionnistes . 

A l'époque de la cinquième année en 1880 les divisions entre

les peintres sont extrêmes .

Renoir et Monet critiquent  Degas qui  expose son protégé

"Raffaëlli" (trente sept oeuvres ) et Monet déclare :

<<La petite église est devenue ......une école banale qui ouvre

ses portes au premier barbouilleur venu ..>>

Du côté des impressionnistes l'adversaire redoutable de Degas

est le peintre collectionneur Gustave Caillebotte .

Caillebotte à Pissarro :

<<Degas a apporté la désorganisation parmi nous .Il est très

malheureux pour lui qu'il ait le caractère si mal fait . Il passe

son temps à pérorer à la Nouvelle Athènes ou dans le monde .

Il ferait bien mieux de faire un peu plus de peinture (....) 

qu'il parle avec infiniment d'esprit et de sens sur la peinture

,cela ne fait aucun doute pour personne ,et n'est-ce pas là

le côté le plus clair de sa réputation ?.....Mais il n'en est pas

moins vrai que les véritables arguments d'un peintre sont

sa peinture .>> 

 Capture d’écran 2016-07-18 à 15.08.30.png

 

Degas dans son atelier 

Capture d’écran 2016-07-17 à 22.52.27.png

 

 

 

 

 Degas travaille alors en toute sécurité matérielle.

La galerie Durand-Ruel lui a ouvert un compte d'avances,

qu'il rembourse en œuvres qu'il appelle des « articles » 

(Miss Lola [dite aujourd'hui La Laau cirque Fernando, 1879 ;

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 15.07.32.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 15.07.36.png

 

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 15.07.39.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-07-19 à 15.04.27.png

Les séries " chez la modiste "

Capture d’écran 2016-07-19 à 15.11.06.png

Chez la modiste, 1882 ;

Capture d’écran 2016-07-18 à 17.07.09.png

Chanteuses de café -concert vers 1884

Capture d’écran 2016-07-19 à 14.55.25.png

 

 

 Repasseuses au travail, 1884).

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 17.09.33.png

 

 

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 15.07.15.png

 

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 15.06.45.png

 

 La « haine sociale » de Degas, son ironie et son mordant, que

 Joris-Karl Huysmans, dans Certains de 1889, note que Degas

peint ce milieu qu'il abomine, ce milieu dont il scrute et exprime

 « les laideurs et les hontes » à propos d'une série de pastels : 

« Suite de nus de femmes se baignant, se lavant, se séchant,

s'essuyant ou se faisant peigner. » 

Huysmans ajoute : « M. Degas qui, dans d’admirables tableaux

de danseuses, avait déjà si implacablement rendu la déchéance

de la mercenaire abêtie par de mécaniques ébats et de

monotones sauts, apportait, cette fois, avec ses études de nus,

une attentive cruauté, une patiente haine. ».

Pour le critique Degas atteint à la vérité par un dessin enlevé

ample et foncier, une couleur ardente et sourde

 « en sus de cet accent particulier de mépris et de haine »,

qu’il faut lire dans ces œuvres.

Ainsi les œuvres de Degas « glorifient le dédain de la chair,

comme jamais, depuis le Moyen Âge, artiste ne l'avait osé ! ».

 

 Capture d’écran 2016-07-18 à 15.07.00.png

 

 

 À partir des années 1880, Degas va aussi poser la question

d'une sculpture « impressionniste ».

Réalisant des modèles en cire peint au naturel qu'il « accessoirise »

ensuite, ces sculptures frappèrent ses contemporains par leur

réalisme.

Capture d’écran 2016-07-18 à 17.17.01.png

Sur les dizaines de modèles conservés de nos jours un seul fut

présenté de son vivant, lors de l'exposition impressionniste de

1881 : La Petite Danseuse de quatorze ans.

Cette sculpture (dont un tirage en bronze, daté entre 1921 et

1931, est conservé au Musée d'Orsay) représente, en grande

taille, une jeune danseuse de 14 ans. 

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 13.30.36.png

 

 Toute sa vie Degas est resté attaché au motif "des ballets "

il y auraient entre mille cinq cents dessins, peintures ,pastels

et sculptures uniquement sur la danse . 

 

 

Capture d’écran 2016-07-19 à 15.22.01.png

Capture d’écran 2016-07-19 à 15.32.49.png

Capture d’écran 2016-07-19 à 16.24.53.png

 

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 13.42.23.png

 

 Degas était aussi un grand collectionneur ,seul parmi les

Ingres, Géricault ,Delacroix,Cézanne,Pissarro ,Sisley ,Manet 

Corot.. Degas vit au milieu de ses tableaux, comme en

témoignent les photographies anciennes.

Ses copies et ses collections sont une sorte de musée

imaginaire qui lui permet d'avoir tout ce qu'il aime et

admire; sa collection était composée à sa mort de cinq

cents peintures et dessins et plus de cinq mille lithographies.

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 15.07.06.png

 

 

Le seul élève que Degas ait jamais eu est Ernest Rouart,

fils d'Henri Rouart, grand ami de Degas.

Le poète et philosophe Paul Valéry a également été proche

de Degas pendant quelques mois, il raconte son expérience

et les souvenirs de Ernest Rouart dans son livre : 

"Degas, Danse, Dessin."

Le peintre anglais Walter Sickert fut profondément influencé

par Degas et vint le rencontrer alors que Sickert vit à Dieppe.

L'influence de Degas sur de nombreux peintres postimpres

-sionnistes ou même pop fut considérable, au-delà de Sickert, 

BonnardGauguin ou même Edward Hopper.

Pour certains  Degas est d'abord le peintre observateur qui oppose

la femme du peintre « au nez retroussé », idéal de cœur de l'artiste,

à la femme idéale « au profil grec »que le même peintre trace et

peint dans son œuvre.

Degas est l'artiste attentif à la dissension entre le réalisme et l'idéal.

Pour d'autres  Degas est un moraliste, un peintre de la vie moderne

proche des Impressionnistes mais aussi un classique.

Quant au  peintre Maurice de Vlaminck , dans Portraits avant décès 

(1942), il avoue son aversion pour Degas, l'artiste et le bourgeois.

 « Je n'aime pas Degas » écrit-il.

Sous le dessin de ses danseuses « fait d'un trait charbonneux et

colorié de pastel » qui donne au dessin une allure libre et

révolutionnaire, il « découvre le dessin académique ».

Pour moi Degas est un être complexe ,solitaire et contre la

facilité, qui aimait avant tout le dessin et mettre en avant une

figure ou un sujet central dans son tableau .

Degas sera toujours pour moi associé a cette suite de noms 

que citait souvent mon Père :"Rouart ,Renoir ,Manet ,Degas ",

et qui a bercé mon enfance .

ANNE VR (-_-)xxx 

 Capture d’écran 2016-07-18 à 15.07.59.png

Degas est mort d’un anévrisme cérébral à Paris le ,

âgé de 83 ans, entouré de ses collections. Il est inhumé dans le caveau

familial au cimetière de Montmartre .



19/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres