ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

ANNE VALLERY-RADOT RUBRIQUES ART & CINÉ

PAINKILLER, LE GÉNOCIDE DES OPIOÏDES DE PURDUE PHARMA.

 

 

Capture d’écran 2023-09-01 à 13.24.38.jpeg

 

"Painkiller" ou "Anti-douleur"est une série américaine dramatique basée sur des faits réels, créée par Micah Fitzerman-Blue et Noah Harpster et diffusée en 2023.

 

Netflix

Netflix
Par abonnement
 


 

 

 

Capture d’écran 2023-09-01 à 13.27.01.jpeg

Edie Flowers,(Uzo Aduba) inspectrice du bureau du procureur de Virginie, découvre à la fin des années 1990 les ravages de l'Oxycontin, un anti-douleur opiacé produit et vendu en masse par Purdue Pharma, une société pharmaceutique détenue par Richard Sackler, médecin et héritier d'Arthur Sackler, inventeur du valium et créateur du modèle de l'industrie pharmaceutique moderne.

 

Devant les cadavres qui s'amoncellent,  Flowers se demande : "Comment un médicament prescrit de manière légale peut-il tuer autant de monde ?".

 

Flowers va révéler les stratégies marketing de Purdue Pharma pour mettre le traitement de la douleur au coeur du traitement et les mensonges élaborés autour du médicament qui ont provoqué la crise des opioïdes à travers les États-Unis.

Capture d’écran 2023-09-01 à 13.25.08.jpeg
 

La famille Kryger est en plein drame, l'addiction de Glen (Taylor Kitsch) à l'oxycontin, depuis son accident, a de terrible répercutions sur leur vie. Glen fait partie des victimes d'un abus de confiance sur le remède miracle qui est en réalité une drogue puissante.     

Car l'OxyContin est deux fois plus puissant que la morphine, il a été mis en vente dans les pharmacies, par la famille Sackler et plus précisément par Richard  Sackler pleinement conscient des dangers.

 

Capture d’écran 2023-09-01 à 14.07.29.jpeg

 

 

 

L'argument de vente de Richard Sackler (Matthew Broderick) est tout simplement monstrueux: "Mais si on se positionne juste à cet endroit, pile entre la douleur et le plaisir, l'argent ne sera plus jamais un problème".

En plus l'entreprise Purdue Pharma emploie des "Poupées Barbie" prêtes à vendre leur âme pour rouler en Porsche et porter un sac Wuitton, de vraies petites dealeuses qui séduisent les médecins et les pharmaciens pour qu'ils augmentent les doses et par la même occasion leurs pourcentages ....bienvenue en enfer...  


 

 

Cette crise sanitaire frappe toujours les États-Unis, mais porte un nouveau nom: le fentanyl qui provoque trois mille morts tous les 15 jours. 

Nous savons que certains laboratoires pharmaceutiques n'ont aucune déontologie et ne s'embarrassent pas des morts que provoquent certains médicaments , du moment que c'est rentable.... mais là c'est un véritable génocide consciemment programmé et accepté par des médecins et des pharmaciens peu scrupuleux. Des mort par milliers dans l'indifférence totale....Cette histoire est aussi vraie que les autres génocides....et tant que l'argent rentre, les responsables et les grands de ce monde font barrage à la justice et n'appliquent aucune loi en ce qui concerne ces dealeurs pharmaceutiques milliardaires qui font de l'Amérique...ce qu'elle est ...  

 

 

ANNE VR("-_-")XXX    

 



01/09/2023
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 140 autres membres